Les géants chinois du mobile s'allient contre Google

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
06 février 2020 à 17h05
0
Huawei
© Allmy / Shutterstock.com

Personne ne l'a vu arriver. Cet après-midi, l'agence de presse Reuters révèle qu'une alliance composée de Xiaomi, Huawei, Oppo et Vivo voit le jour afin de concurrencer frontalement le Google Play Store.

La position ultra dominante de Google sur le marché de l'application Android n'a que trop duré. C'est en tout cas ce qu'il faudrait comprendre de cette manœuvre osée de la part des plus gros constructeurs chinois, qui prévoient de lancer une offensive contre le magasin d'application hégémonique.


Une alliance aux contours encore flous

Global Developer Service Alliance (GDSA), c'est le nom qu'ont choisi les quatre constructeurs — qui représentent à eux seuls plus de 40 % des ventes de smartphones en 2019. Un véritable mastodonte, dont l'objet est non seulement de venir titiller Google sur un marché estimé à 8,8 milliards de dollars, mais aussi d'offrir une vraie alternative globale au Play Store, lequel est banni en Chine.

D'après les informations communiquées par Reuters, GDSA prévoit de couvrir « neuf régions », dont l'Inde, l'Indonésie et la Russie font partie. Initialement prévu en mars, le lancement du projet aurait néanmoins pu être retardé par l'épidémie de coronavirus qui enclave fortement l'Empire du Milieu depuis plusieurs semaines.

Aucune des parties prenantes n'a souhaité commenter la révélation de Reuters. Mais selon Nicole Peng, vice-présidente du cabinet d'analyse marketing mobile Canalys, les quatre entreprises espèrent « exploiter les avantages des autres dans les différentes régions ». Notamment à travers la forte présence de Xiaomi en Inde, de Vivo et d'Oppo (appartement au même groupe BBK Electronics) en Asie du Sud-est, et de Huawei en Europe.


Faciliter le déploiement des jeux et applications

Dans le détail, il ne faudrait néanmoins pas voir dans GDSA une plateforme monolithique à même de supplanter le Play Store. En creux, c'est finalement plus un framework sur lequel planche le quatuor. Une méthodologie, à même de faciliter le déploiement conjoint des applications et jeux sur le store respectif de chaque constructeur.

En effet, le lancement d'un nouveau magasin d'application serait une drôle de façon pour Huawei de se tirer une balle dans le pied. Tiraillé dans une guerre commerciale sans fin entre les Washington et Pékin, le constructeur n'est plus en mesure d'utiliser les services Google sur ses smartphones. Il a donc investi massivement pour rendre son propre App Store (l'App Gallery) plus attractif pour les développeurs. Un magasin d'application qui devrait logiquement faire partie intégrante de HarmonyOS, l'alternative à Android que développe le géant chinois et qui devrait — à terme — animer l'ensemble de ses appareils.

Mais d'après les analystes, la présente alliance pourrait s'avérer très juteuse pour les parties prenantes. Les ventes de hardware tirant vers le bas ces dernières années, le software et donc l'applicatif est le nouvel Eldorado à côté duquel il ne faut pas passer. Alors pour attirer dans son escarcelle les développeurs, GDSA pourrait proposer un partage des revenus plus équitable, ainsi qu'une curation plus resserrée leur permettant de ne pas être noyés dans la masse comme sur le Play Store. Une manœuvre qui, dans le secteur du jeu vidéo, a plutôt bien réussi à l'Epic Games Store.

Source : Reuters
Modifié le 06/02/2020 à 17h29
64
32
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Le processeur AMD Threadripper 3990X peut faire tourner Crysis… Sans carte graphique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top