Google Traduction détecte et traduit les panneaux en temps réel

14 janvier 2015 à 12h41
0
La traduction de panneaux, menus et autres affichages s'invite en temps réel au sein de Google Traduction, et ce, en sept langues pour cette nouvelle mise à jour.

L'application Google Traduction permettait déjà, depuis un moment, de traduire les panneaux d'affichage pris en photo grâce à quelques manipulations. Mais le service va désormais plus loin : grâce à la fonction Word Lens, il suffit d'ouvrir l'appareil photo au sein de l'app et de pointer un affichage avec ce dernier pour que la traduction se fasse immédiatement, sans autre manipulation nécessaire.

0258000007855155-photo-google-traduction-word-lense.jpg

En téléchargeant des packs de langues sur son smartphone, il est même possible d'utiliser cette fonctionnalité sans avoir accès à Internet. Dans l'immédiat, seules sept langues sont prises en charge : l'anglais, l'allemand, le français, l'italien, le portugais, le russe et l'espagnol. Pour les autres langues, il faut toujours prendre une photo avant de lancer manuellement la traduction, mais Google compte étoffer rapidement cette fonction.

La mise à jour optimise par ailleurs le service de traduction de conversations à la volée, en reconnaissant automatiquement les langues parlées. La mise à niveau de l'application est disponible sur iOS et Android.

À lire également
Google rachète Quest Visual, spécialiste de la traduction en réalité augmentée
Google Translate intégrerait bientôt la technologie de WorldLens
Google travaille aussi sur son traducteur en temps réel

Modifié le 09/05/2019 à 14h58
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top