Les ventes de PC reprennent du tonus pour la première fois depuis 2011

Nathan Le Gohlisse
Expert Hardware
15 janvier 2020 à 12h00
0
Dell XPS 13 2-en-1 2019 (15)-min.JPG
Ici le Dell XPS 13 2-en-1 2019 / © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Le tour d'horizon d'IDC et Gartner pour l'année 2019 est tempéré par plusieurs éléments, mais les deux cabinets d'analyse s'accordent sur un point : les ventes de PC ont augmenté significativement tout au long de 2019, et ce pour la première fois depuis 2011. Un bilan positif, mais potentiellement éphémère. On vous explique pourquoi.

Ce 13 janvier, IDC et Gartner ont publié leur rapport respectif portant sur la santé du marché PC au niveau mondial. Les deux cabinets d'analyse, dont les avis divergent légèrement, s'accordent pour pointer une augmentation notable des ventes d'ordinateurs tout au long de l'année 2019, avec une hausse annuelle de 2,7 % notée par IDC (qui comptabilise la vente globale de 266,7 millions de machines) et de 0,6 % pour Gartner (qui n'enregistre pour sa part « que » 261,2 millions d'unités écoulées). C'est la première fois depuis 2011 que de pareils chiffres sont observés, et ce en dépit d'une petite hausse trimestrielle constatée en 2018. Il s'agissait alors de la première phase de croissance en six ans sur un secteur PC souvent décrit comme moribond.

IDC et Gartner n'ont pas tout à fait la même définition de ce qu'est un PC

Comme l'explique The Verge, les deux cabinets n'ont toutefois pas exactement la même définition des appareils pouvant entrer dans la catégorie « PC ». Si IDC comme Gartner intègrent à cette grande famille les ordinateurs de bureau, ordinateurs portables, et les appareils à écran détachables (comme les Surface de Microsoft), Gartner refuse pour sa part de comptabiliser les Chromebooks de Google.

Une catégorisation différente, qui explique les chiffres discordants glanés par les deux groupes.


Le remplacement de machines sous Windows 10... un « booster » fugace pour les ventes

Les analystes d'IDC et Gartner sont cependant sur la même longueur d'onde lorsqu'il s'agit d'expliquer la raison de ce regain de vigueur pour le marché PC. Ce tonus retrouvé, certes, serait voué à être éphémère de par sa grande dépendance au contexte actuel de remplacement des machines anciennes fonctionnant toujours sous Windows 7.

La fin de support annoncée par Microsoft pour son ancien système d'exploitation (sous perfusion depuis des années maintenant), pousse en effet les consommateurs à renouveler leurs PC pour passer sur une machine équipée de Windows 10. Une logique qui s'étend naturellement au monde de l'entreprise, avec des volumes d'appareils renouvelés d'autant plus conséquents.

Pour Gartner, Windows 10 profite ainsi d'une « demande vibrante ». Selon les chiffres publiés par Microsoft en septembre dernier, 900 millions de PC fonctionneraient désormais sous Windows 10, tandis que Marketshare expliquait en décembre qu'il restait encore des millions d'appareils équipés de Windows 7, prêts à être renouvelés. Le vieil OS serait en effet encore utilisé sur 30 % des ordinateurs de bureau au niveau mondial.

Reste que cette source de croissance providentielle pour le marché PC devrait peu à peu commencer à se tarir... et le renouvellement de PC Windows 8 ne provoquera quant à lui pas le même boom dans les ventes. Un regain de croissance qui ne pourrait d'ailleurs pas profiter aussitôt des dernières innovations pour s'affermir.


La pénurie de processeurs Intel, toujours un frein pour le marché PC

Pour IDC, si l'arrivée sur le marché d'ordinateurs portables équipés de puces 5G, devrait aider à redonner de l'élan au marché (aux côtés des premiers PC pliables), ces nouveautés ne devraient pas se démocratiser avant plusieurs années. Une nouvelle période de disette pourrait ainsi frapper le marché PC entre temps, même si rien n'est joué d'avance, notamment grâce au retour d'AMD sur le secteur des processeurs à basse consommation dédiés aux laptops.

S'il en faudra plus pour dynamiser efficacement le marché, Gartner note que le retour d'AMD a contribué (et pourrait très certainement continuer de le faire) à limiter les répercussions négatives de la pénurie de processeurs Intel. Une situation d'ailleurs qualifiée de « problème majeur » par le cabinet.


Dernier point mis en évidence par IDC et Gartner : les résultats obtenus par les principaux vendeurs d'ordinateurs sur l'année. Si Lenovo, HP et Dell ont tous les trois vu leurs ventes augmenter en 2019, ce n'est pas le cas d'Apple et Acer, dont les résultats ont décliné entre 2018 et 2019, apprend-on.

Source : The Verge
Modifié le 15/01/2020 à 13h42
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top