Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
27 mars 2020 à 13h50
0
MacBook Air
© Apple

On le voyait venir gros comme une maison, désormais ça se confirme, Apple miserait bien dès l'année prochaine sur des MacBook animés par des processeurs ARM de son cru. Rien de surprenant à cela : si la rumeur dit vrai, les puces A14 seraient plus performantes que certaines puces hexa-core à basse consommation d'Intel.

Intel peut se le tenir pour dit, Apple compte bien lui fausser compagnie sur PC portable... tout du moins en partie et à compter de l'année prochaine, selon Ming Chi Kuo. Cette rumeur, qui plane maintenant depuis des années, semble sur le point de se concrétiser alors que les prochaines puces A14 d'Apple exploiteront la nouvelle gravure en 5 nm de TSMC. Une transition technologique qui devrait se conjuguer à un boost de performance suffisant pour amorcer (enfin) la migration d'Apple vers des MacBook sous architecture ARM.


Apple miserait aussi sur des ordinateurs de bureau ARM

D'après l'analyste, d'ordinaire bien renseigné, Apple lancerait dès 2021 plusieurs MacBook sous architecture ARM. Si la chose se confirme, il pourrait s'agir du plus gros changement apporté par Apple à ses gammes d'ordinateurs portables depuis des années. Et si Apple se lance bien sur cette voie, il y a par ailleurs fort à parier que les performances de ses prochaines puces « A » soient effectivement à la hauteur.

Plus surprenant, Ming Chi Kuo estime que la firme de Cupertino travaillerait aussi sur des ordinateurs de bureau équipés de processeurs ARM. Apple ferait alors office de précurseur puisque rares sont les marques à s'être penchées sur la question d'ordinateurs fixes sous ARM, et pour cause, ces puces riment la plupart du temps avec mobilité de par leur grande efficacité énergétique. Comme le note The Verge, il serait néanmoins intéressant de savoir ce qu'Apple pourrait faire avec une puce de type « A14X » sur un iMac, fonctionnant sur secteur et doté d'un système de dissipation actif (contrairement aux iPad Pro, par exemple).


Des processeurs moins coûteux... mais des coûts cachés

Le passage sous architecture ARM permettrait à Apple de dépenser moins pour obtenir des stocks de processeurs, puisque ces derniers seront notamment conçus en interne (pour une fabrication sous-traitée chez TSMC), mais ne rimerait pas pour autant avec une baisse de prix des appareils au final.

En troquant Intel et ses processeurs x86 pour des puces ARM de son cru, Apple devrait en effet faire une croix sur les contrôleurs USB et Thunderbolt 3 fournis directement par Intel, entre autres. Comme le précisent nos confrères de Frandroid, le géant de Cupertino devrait alors se fournir ailleurs (en l'occurrence chez ASMedia, d'après Ming Chi Kuo). Cela pourrait engendrer des coûts supplémentaires.

Autre élément à prendre en compte, Apple devrait réadapter macOS à une nouvelle architecture de processeurs. De quoi engendrer des dépenses supplémentaires sur le plan logiciel.

Source : The Verge
31
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top