DuckDuckGo modifie son algorithme pour lutter contre la désinformation... et irrite ses utilisateurs

06 avril 2022 à 17h41
23
DuckDuckGo © © DuckDuckGo
© DuckDuckGo

Gabriel Weinberg, créateur du moteur de recherche, a rappelé aux utilisateurs que le credo de DuckDuckGo était la confidentialité et la pertinence des informations.

Une décision de DuckDuckGo Inc. a suscité une passe d’armes sur Twitter entre Gabriel Weinberg, créateur du moteur de recherche, et certains utilisateurs mécontents. Dans le contexte de la guerre en Ukraine, l’équipe en charge du moteur de recherche a décidé de déclasser certains résultats provenant de sites web « associés à la désinformation russe ». Cette décision a été prise le 10 mars dernier et annoncée par Gabriel Weinberg sur son compte Twitter ; un tweet qui a suscité de nombreuses réactions.

La pertinence et la véracité des informations communiquées, deux critères primordiaux selon Gabriel Weinberg

De nombreux utilisateurs du moteur de recherche, lequel est d’ailleurs accusé par certains d’être le nouveau bastion des conspirationnistes, se sont offusqués de cette décision ; ils estiment qu’elle va à l’encontre du credo de DuckDuckGo.

Ainsi, le dénommé PLUTO a par exemple suggéré à Gabriel Weinberg de « reconsidérer sa position sur le sujet », arguant qu’elle représentait « une pente dangereuse et glissante pour nous tous ».

Même son de cloche chez un certain primalpoly, qui écrit : « Nous ne faisons plus confiance à quiconque pour décider à notre place de ce qu'est la "désinformation". Laissez-nous nous faire notre propre avis [...] ».

Une autre personne, Jason Hayward, rappelle la raison d’être de DuckDuckGo qui est justement la neutralité. Ce à quoi Gabriel Weinberg a rétorqué que « la raison d’être de DuckDuckGo est la confidentialité. L'objectif du moteur de recherche est d'afficher un contenu plus pertinent, et c'est ce que nous nous efforçons de faire ».

Une décision qui n'est pas inédite

Le site Mashable, qui s’est fait le relais de cette « polémique », a reçu une déclaration officielle de la part DuckDuckGo. La voici :

« L'utilité première d'un moteur de recherche est de donner accès à des informations exactes. Les sites de désinformation qui diffusent délibérément de fausses informations pour tromper les gens vont directement à l'encontre de cette utilité. Les sites médiatiques russes parrainés par l'État, comme RT et Sputnik, en sont des exemples courants. Il est également important de noter que le déclassement est différent de la censure. Nous utilisons simplement le fait que ces sites s'engagent dans des campagnes de désinformation actives comme un signal de classement indiquant que le contenu qu'ils produisent est de qualité inférieure, tout comme il existe des signaux pour les sites de spam et d'autres contenus de qualité inférieure. En plus de cette approche, pour les sujets dignes d'intérêt, nous continuons également à mettre en avant les reportages dignes de confiance et les "réponses instantanées" fiables en haut de nos résultats de recherche, là où ils sont les plus vus et les plus cliqués. Nous sommes également en train de réfléchir à d'autres types de mentions. »

Chacun se fera son avis sur le bien-fondé des arguments mis en avant. Quoi qu’il en soit, la décision de DuckDuckGo n’est pas inédite. D’autres moteurs de recherche et médias sociaux ont également fait évoluer leur politique depuis le début de la guerre en Ukraine, officiellement pour luter contre la désinformation en déjouant les fake news.

À l’autre bout de la chaîne, le gouvernement russe procède aussi à un contrôle de l’information ; il a notamment banni Facebook, Instagram ou encore Google News.

Source : Mashable

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
20
Adrift
Le mec viens de tirer une bale dans la tete de son business
Cynian90
On nous cite deux utilisateurs, quel pourcentage de la user base désapprouve vraiment ?<br /> Les sites propagadistes Russes facilitent la mort d’enfants, de civils, c’est un acte citoyen que de réduire leur influence. Ceux qui râlent sont probablement quelques utilisateurs éduqués qui de toute manière ne lisent pas cette propagande, ou bien des trolls Russes. Mais pour les autres utilisateurs un peu plus naifs alors ? N’est-ce pas une bonne chose que de les protéger ?
poilaucul
On fait pas du business avec des émotions, voilà ce que ça donne.<br /> A moins qu’il est essayé de faire du business sur les émotions des autres, c’est autre chose.
Kergariou
Il ne faut pas aller sur ce terrain, car sinon on ne sait pas où ça commence et où ça se termine. Depuis 2014, l’Ukraine bombardait les civils du Donbass : fallait-il que DDG enlève des sites sponsorisé par le gouvernement ukrainien ? etc. etc.
xylf
Donc si on se concentre sur le tweet du gars de chez ddg, il faut combattre la déformation de provenance russe (ok), mais la désinformation en général, rien à foutre?<br /> Il faut vraiment faire attention, surtout en période de guerre, la désinformation, de la propagande, on en trouve dans tous les camp (je dis pas que tout est faux non plus).
max6
Autant que le Dombass a bombardé les civils de l’Ukraine ce me semble, en tous cas c’est bien ce que précisent l’ONU du HCDH et de nombre d’ONG qui sont consultable (en anglais certes).<br /> Si vous êtes vraiment neutre il aurait été bien de la préciser aussi.
Sylvio84
Dans n’importe quelle guerre, il y’a de la désinformation des 2 cotés c’est évident, ça fait partie intrinsèquement de la guerre. Quelquesoit notre opinion, on ne doit pas travestir la vérité. Donc dans ce cas la désinformation doit être combatue autant d’un coté que de l’autre. Mais je suis pour ma part contre toute forme de censure car on ne peut pas placer de curseur sur la liberté d’expression et la liberté de la presse. Elle doit être pleine et entière.<br /> Je ne pense pas que la désinformation véhiculée par les grands médias occidentaux sera censurée. Et on peut dire ce qu’on veut, il y’a beaucoup de désinformation du coté ukrainien également, comme la fameuse histoire des 13 soldats héroiques de l’ile des serpents qui sont au final heureux d’être vivant et de ne pas du tout avoir été bombardé et tué comme ça a été relayé partout.
Morak
Pas pour rien que j’ai abandonné Qwant puis DDG et ce depuis plusieurs semaines. Maintenant, c’est BraveSearch! (Startpage ayant fait plus ou moins la même chose, déclassant/supprimant RTNews des résultats)
Doomy
Ha bah c’est pas grave, il existe pleins d’autres navigateurs non censurés.
EnLighter
Pour le rédacteur, petite coquille dans l’avant dernier paragraphe : officiellement pour luter (lutter je dirais).<br /> Cela va dans le bon sens, donc DDG adopté dans certains de mes navigateurs.<br /> Considérer que le concept de fake news ou de propagande peut être rapprocher d’un pays ou d’une nationalité est purement idiot. C’est exactement comme le racisme qui rapproche des qualités ou des défauts à une couleur de peau …
Sodium
En Russie, tu peux aller en prison pour avoir prononcé le mot « guerre ». Ose me dire qu’il n’y a pas un camp objectivement bien, bien plus fautif que l’autre. Ca ferait probablement du bien à certains français d’aller passer quelques mois dans une vraie dictature, voir ce que ça fait
tfpsly
SplendoRage:<br /> Faux … Mais ça, c’est pas dans les médias européens que tu aurais pu l’apprendre …<br /> Tu résumes l’ensemble des troupes ukrainiennes à juste un bataillon paramilitaire nazi. Énorme déformation. Bizarrement, c’est mot pour mot la propagande russe…<br /> Et en oubliant au passage Wagner, le pendant russe avec bien plus d’effectifs (6x) et de moyens.<br /> Puisque tu veux parler des 3400 civils morts par tirs d’artillerie : qui a le matériel militaire nécessaire pour ces tirs, et qui a à maintes fois utiliser ce matériel contre des civils, vu que c’est la base de leur stratégie? (Géorgie, Tchétchénie, Afghanistan, et on peut remonter jusque la WW2) ? La Russie. Qui est le plus soupçonné d’avoir effectuer ces cet tirs d’artillerie, que ce soit par des journalistes ou des instances internationales? La Russie. Et on peut rajouter le MH17 abattu, sans l’ombre d’un doute, par les russes; les russes se foutent des vies civiles.<br /> Même l’invasion du Donbass en 2014 a commencé par des tirs d’artilleries russes servant d’excuse pour ensuite venir « défendre » ces mêmes civils.<br /> Following reports of Ukrainian positions being shelled from the Russian side of the border, between 22 and 25 August 2014, Russian artillery, personnel, and what Russia called a « humanitarian convoy » crossed the border.<br />
Palou
RAPPEL : le sujet concerne Duck Duck Go et son algorithme, pas la géopolitique Russie-Ukraine
Zakalwe
@SpartaN-972 Ce que tu dis est inexact. Si les humains sont interféconds, il n’en reste pas moins qu’il existe des différences à tout point de vue entre eux. Et pas seulement le phénotype. Les maladie, les affections et les capacités cognitives ne sont pas les mêmes entre les deux groupe humains fondamentaux : les purs Sapiens et les Sapiens qui ont des gènes de Néandertal. Je te laisse le soin d’aller chercher les informations. La schizophrénie n’atteint que les Néandertaliens. Elle n’existe pas chez les purs Sapiens.
juju251
Sylvio84:<br /> Mais je suis pour ma part contre toute forme de censure car on ne peut pas placer de curseur sur la liberté d’expression et la liberté de la presse. Elle doit être pleine et entière.<br /> Ca tombe pas trop mal, on en parle de la liberté d’expression en Russie, où des Lois ont été spécifiquement créées pour interdire manifestations, articles de presse traitant de la guerre (et j’en passe), qui d’ailleurs est présentée là-bas comme une « opération militaire spéciale » ?<br /> C’est bien de vouloir défendre la liberté d’expression (qui est souvent associée à celle de désinformer), mais encore faut-il de manière mesurée, car trop souvent cette « liberté » (encadrée par la Loi en France) est à géométrie variable …
Judah
Fin de la game pour ce moteur de recherche… ça devient officiellement un organe de propagande.
tfpsly
Zakalwe:<br /> les purs Sapiens et les Sapiens qui ont des gènes de Néandertal. Je te laisse le soin d’aller chercher les informations. La schizophrénie n’atteint que les Néandertaliens.<br /> C’est l’inverse apparemment :<br /> PubMed<br /> Neanderthal-derived genetic variation in living humans relates to...<br /> Schizophrenia has been hypothesized to be a human-specific condition, but experimental approaches to testing this idea have been limited. Because Neanderthals, our closest evolutionary relatives, interbred with modern humans prior to their...<br /> First, in four independent case-control datasets totaling 9,362 individuals, individuals with schizophrenia had less Neanderthal-derived genetic variation than controls (p = .044). Second, in 49 unmedicated inpatients with schizophrenia, having more Neanderthal admixture predicted less severe positive symptoms (p = .046). Finally, using 18 F-fluorodopa PET scanning in 172 healthy individuals, having greater Neanderthal introgression was significantly associated with lower dopamine synthesis capacity in the striatum and pons (p’s &lt; 2 × 10-5 ), which is fundamentally important in the pathophysiology and treatment of psychosis.<br />
fabisoft2
Je ne vois pas en quoi limiter les contenus de propagande, qu’ils émanent de pays ou d’entreprises commerciales, consiste à faire de la propagande.<br /> Ce serait comme désactiver les anti spam sur les mails, oui on a accès à plus d’info, mais ça apporte quoi ?<br /> Il ne faut pas confondre censure et modération, entre le firewall chinois et la répression en Russie, je vous invite à regarder ce qu’est la censure.
Bestdoud
Un message d’avertissement avant chargement de la page aurait pu être suffisant comme pour les sites à risques de virus
Adrift
Et qui choisit exactement? Qui decide?<br /> Qui va determiner ce qui est bon de ce qui est mauvais?<br /> Interdire sera la porte ouverte a toutes les fenetres<br /> Aujourd’hui ce sont les sites russes et demain ce sera les sites qui ne pensent pas comme « il faut »!<br /> Ce qui faut faire c’est eduquer les gens a developer leurs sens critique et non pas bander leurs yeux et les abrutir d’une pensee unique!<br /> C’est comme ca que s’installe le totalitarisme; interdire le referencement, c’est l’equivalent de bruler les livres. Et ca fini TOUJOURS par des milions de morts.
Cynian90
Je vais te répondre même si tu es très probablement un troll Russe, ils n’ont pas interdit le référencement, ils ont juste diminué la pertinence du résultat.<br /> Et malheureusement, tout le monde n’est pas capable de pensée critique, ce qui laisse une partie du peuple vulnérable à une ingérence étrangère : c’est une histoire de sécurité nationale, on ne peut pas laisser les idiots se faire manipuler jusqu’au point où ils menaceront la sécurité d’autrui. Si la Russie n’attaquait pas la France avec ses organes de propagande, il n’y aurait nul besoin de censurer. C’est bien la Russie qui est résponsable de cette censure et personne d’autre.
EnLighter
Mon analogie avait une portée plus mathématique que je vais tenter d’exprimer plus directement pour être plus clair.<br /> Si les informations sont des points, le nuage de points correspondant à la réalité ou à la vérité ne peut pas être égal au nuage de point correspondant à une seule source d’information. Autrement dit, considérer qu’une information est fausse car sortie de RT ou de la Russie est forcément faux.<br /> C’est le recoupement d’informations et le temps qui permet de faire le ménage.<br /> Donc mon analogie consistait à faire remarquer que la simple détermination d’un paramètre facile à observer comme la source de l’information (couleur de peau chez un être humain) ne peut pas permettre de définir le caractère réel d’une information (éducation, niveau de connaissance, génétique chez l’être humain). Il faut toujours aller plus loin que le visible ou l’évident pour ne pas se tromper, or si nous n’avons pas toutes les sources d’information, impossible de les recouper pour trouver les véritables informations.<br /> De ce point de vu, n’en déplaise à certain, couper une source d’information est déjà une manipulation de l’opinion.
Guibsou
Je comprends que les articles en question ne sont pas supprimés, simplement moins bien référencés. On ne peut donc pas parler de censure.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Découvrez Proton, la toute nouvelle identité visuelle de ProtonMail
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
Zoom sur Fronton, le botnet russe qui multiplie les fake news sur les réseaux
YouTube retire 70 000 vidéos de désinformation pour contrecarrer la propagande russe sur la guerre en Ukraine
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Ce bug dans PayPal permet à un hacker de manipuler les transactions
Attention, ce malware se cache dans un ficher Word vérolé, lui-même caché dans un PDF
Les Anonymous déclarent la cyberguerre à Killnet, un groupe de hackers pro-russes
Offrez-vous le meilleur VPN pour gagner en cybersécurité à prix cassé
Méfiez-vous de cette arnaque : un faux site DHL peut récupérer vos identifiants bancaires
Haut de page