Quelles sont les villes les plus adaptées au "digital nomadism" ?

Par
Le 20 novembre 2018
 0
00664406-photo-logo-ordinateur-nomade.jpg

And the winner is... Belfast ! La capitale nord-irlandaise a en effet été élue ville la plus adaptée aux « digital nomads », par Spotahome. Loin devant les deux seules villes françaises du classement...

Les « digital nomads », ou nomades numériques, représentent une catégorie de travailleurs visant l'indépendance géographique dans le cadre de leur activité. Ils « squattent » souvent les espaces de coworking, en quête d'une connexion Wi-Fi fonctionnelle. Spotahome, plateforme de location à moyen et long termes, s'est intéressée à cette population et a publié un classement des villes où il fait bon vivre pour eux.

Un leader surprise

Pour établir cette hiérarchie, l'entreprise a passé au peigne fin 56 villes à travers le monde, selon 9 critères. Elle s'est appuyée sur des sources officielles, ou réputées, pour évaluer notamment le débit Internet, la qualité des espaces de coworking, le coût moyen d'une location, ou encore la présence de startups sur le territoire. Mais aussi (et surtout ?), le coût moyen de la bière.

Résultat des courses, la ville la plus propice à l'accueil des « digital nomads » est Belfast, capitale de l'Irlande du Nord. Elle n'a pourtant pas été aidée par son ensoleillement (autre critère pris en compte) ou la faible présence de startups, mais la rapidité de sa connexion Internet a contribué à la propulser en tête. Lisbonne et Barcelone complètent le podium.

Paris n'est pas un « nomad's land »

Pour retrouver Paris dans le classement, il faut regarder dans les dernières positions : la capitale occupe la 48e place (sur 56, rappelons-le). Elle pourra toutefois se consoler en constatant qu'elle reste devant New York (54e). Si la ville française affiche une belle performance sur les startups, elle est particulièrement plombée par... le prix de la bière. Des conditions de travail presque inhumaines.

Cependant, l'honneur de la France est quelque peu sauvé par Lyon, qui s'installe à la 14e du classement général. L'étude a notamment souligné la qualité de sa connexion Internet, la plaçant en deuxième position, derrière Belfast. Et on vous promet qu'on ne dit pas ça parce que les locaux de Clubic sont à Lyon.
Modifié le 21/11/2018 à 17h07
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Mobilité

scroll top