Bientôt des stations de rechargement de trottinettes électriques à Paris

28 novembre 2019 à 18h45
2
Parking de rechargement trottinettes électriques
© Charge

La ville de Paris a conclu un accord avec une start-up américaine, dans le but de mettre en place des stations de rechargement à destination des trottinettes électriques en libre-service. L'objectif de l'opération est double : faciliter l'activité des services comme Lime ou Bird et désencombrer les trottoirs.

Paris continue de s'attaquer à la prolifération des trottinettes électriques dans ses rues. Alors que la ville a compté jusqu'à 12 opérateurs différents, la mairie a décidé de lancer un appel d'offres pour limiter ce nombre à trois.

Deux investisseurs historiques de Lime à l'origine de ces stations

En attendant le verdict de la consultation, Paris s'est rapprochée d'un nouvel acteur du marché, mais cette fois d'une autre nature. La start-up américaine Charge va en effet installer des « parkings de rechargement » dans la capitale, en commençant l'expérimentation par cinq stations. Chacune d'entre elles aura pour vocation d'accueillir jusqu'à 12 engins proposés sur les applications de location en libre-service, afin de leur faire le plein d'énergie.


Pour les installer sur la voie publique, l'entreprise devra s'acquitter d'une taxe auprès de la municipalité. Mais elle compte sur ses partenariats avec les services de partage pour rentabiliser son activité. Il faut dire que les fondateurs de Charge connaissent plutôt bien le marché : à l'origine du projet, on trouve Dan Waldman et Andrew Fox, deux des premiers investisseurs de Lime, entreprise majeure du secteur.

Les clients payés pour garer les trottinettes dans les parkings ?

Les deux entrepreneurs savent donc que le rechargement peut peser jusqu'à 40 % des coûts opérationnels pour un opérateur. Les entreprises doivent en effet rémunérer des travailleurs, chargés de récupérer les trottinettes et de les réalimenter en énergie, avant de les relâcher dans la rue. Charge entend ainsi réduire les coûts des services de partage, empochant une commission à chaque rechargement. Et compte, à terme, couvrir l'ensemble du territoire parisien, avec 2 500 stations.


Pour la mairie, l'idée est également de mettre fin au stationnement anarchique sur ses trottoirs. Elle espère ainsi que ces parkings de rechargement feront office de stations de référence pour toutes les trottinettes électriques en libre-service. À cet effet, les utilisateurs pourraient être directement encouragés à y garer les engins, via des incitations financières.

Source : Les Échos
Modifié le 29/11/2019 à 06h35

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Rétrofit : et si on se convertissait à l’électrique ?
Black Friday : le PC portable Asus ROG Zephyrus Duo à un petit délirant 🔥
Windows Hello : dites bonjour à la sécurité biométrique de Microsoft
Black Friday : le disque dur externe WD Elements 4 To encore moins cher chez Amazon
Insta360 One X2 : une caméra complète qui tient dans la poche
Pour le Black Friday, Surfshark VPN fait chuter le prix de son abonnement à 1,85€/mois
Une étude menée par Sony tend à prouver que la musique nous rendrait plus heureux
Black Friday Amazon et Cdiscount : toutes les promos encore disponibles ce week-end !
Black Friday : les meilleurs bons plans et promos high-tech en DIRECT
Black Friday : le TOP des offres Amazon et Cdiscount à saisir avant minuit 🔥
Haut de page