Trottinettes électriques : Paris va consolider le secteur et limiter le nombre d'engins à 15 000

Alexandre Boero Contributeur
30 septembre 2019 à 16h59
0
Dott Trottinettes
© Shutterstock.com

À Paris, les opérateurs de trottinettes électriques s'apprêtent à vivre des heures mouvementées. La capitale va ouvrir un appel d'offres au mois d'octobre, visant à limiter le nombre de machines en circulation.

Paris, c'est fini pour les trottinettes ? Pas encore, mais à l'instar des menaces qui pèsent sur le géant de la location de logements en ligne Airbnb, la mairie de Paris va sérieusement limiter l'activité des trottinettes électriques en libre-service, en lançant un appel d'offres destiné à consolider et à réglementer le secteur, comme le révèle le Journal du Net, ainsi qu'à atténuer le sentiment « d'anarchie » ressenti par certains Parisiens.

Dans quelques mois, Paris ne comptera plus que trois opérateurs sous licence

Lime, Bird, Wind, Bolt, Circ, Tier, Voi, Hive, Jump, Dott, B Mobility et Ufo... Il y a plus d'opérateurs de trottinettes électriques en free-floating que de joueurs dans une équipe de football. Une anomalie pour un secteur qui attend désormais son heure : celle de l'appel d'offres que va lancer la mairie de Paris courant octobre, après une ultime réunion avec les exploitants le 26 septembre.


À l'issue de cet appel d'offres, qui durera un mois, trois opérateurs seront retenus par la municipalité. Ces trois sociétés, qui décrocheront le gros lot, obtiendront une licence valable deux ans. Chacun des trois exploitants pourra se constituer une flotte pouvant aller jusqu'à 5 000 trottinettes en libre-service dans Paris.

Paris anticipe la future loi Lom

L'objectif majeur de la ville est de diminuer considérablement le nombre d'engins électriques en circulation. Aujourd'hui, on compterait entre 15 et 20 000 trottinettes en libre-service chaque jour à Paris. L'activité avait connu un pic assez phénoménal en avril et en mai, avec des pointes à 40 000 appareils. Après ce record, la mairie avait demandé aux opérateurs de réduire la voilure.


Au terme de l'appel d'offres, le nombre de trottinettes électriques en free-floating sera, quoi qu'il arrive, limité à 15 000 dans la capitale. Alors que les résultats seront publiés début 2020, Paris anticipe ainsi la probable future adoption de la loi mobilités (Lom), censée instaurer une série de mesures contraignantes pour le secteur comme la limitation du nombre de trottinettes ou l'obtention obligatoire d'une autorisation préalable.

Source : JDN
Modifié le 30/09/2019 à 18h10
3 réponses
4 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top