Trottinettes électriques : Paris va consolider le secteur et limiter le nombre d'engins à 15 000

30 septembre 2019 à 16h59
0
Dott Trottinettes
© Shutterstock.com

À Paris, les opérateurs de trottinettes électriques s'apprêtent à vivre des heures mouvementées. La capitale va ouvrir un appel d'offres au mois d'octobre, visant à limiter le nombre de machines en circulation.

Paris, c'est fini pour les trottinettes ? Pas encore, mais à l'instar des menaces qui pèsent sur le géant de la location de logements en ligne Airbnb, la mairie de Paris va sérieusement limiter l'activité des trottinettes électriques en libre-service, en lançant un appel d'offres destiné à consolider et à réglementer le secteur, comme le révèle le Journal du Net, ainsi qu'à atténuer le sentiment « d'anarchie » ressenti par certains Parisiens.

Dans quelques mois, Paris ne comptera plus que trois opérateurs sous licence

Lime, Bird, Wind, Bolt, Circ, Tier, Voi, Hive, Jump, Dott, B Mobility et Ufo... Il y a plus d'opérateurs de trottinettes électriques en free-floating que de joueurs dans une équipe de football. Une anomalie pour un secteur qui attend désormais son heure : celle de l'appel d'offres que va lancer la mairie de Paris courant octobre, après une ultime réunion avec les exploitants le 26 septembre.


À l'issue de cet appel d'offres, qui durera un mois, trois opérateurs seront retenus par la municipalité. Ces trois sociétés, qui décrocheront le gros lot, obtiendront une licence valable deux ans. Chacun des trois exploitants pourra se constituer une flotte pouvant aller jusqu'à 5 000 trottinettes en libre-service dans Paris.

Paris anticipe la future loi Lom

L'objectif majeur de la ville est de diminuer considérablement le nombre d'engins électriques en circulation. Aujourd'hui, on compterait entre 15 et 20 000 trottinettes en libre-service chaque jour à Paris. L'activité avait connu un pic assez phénoménal en avril et en mai, avec des pointes à 40 000 appareils. Après ce record, la mairie avait demandé aux opérateurs de réduire la voilure.


Au terme de l'appel d'offres, le nombre de trottinettes électriques en free-floating sera, quoi qu'il arrive, limité à 15 000 dans la capitale. Alors que les résultats seront publiés début 2020, Paris anticipe ainsi la probable future adoption de la loi mobilités (Lom), censée instaurer une série de mesures contraignantes pour le secteur comme la limitation du nombre de trottinettes ou l'obtention obligatoire d'une autorisation préalable.

Source : JDN
Modifié le 30/09/2019 à 18h10
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Xiaomi présente le 70mai A1, un nouveau scooter électrique à petit prix
scroll top