Marc Simoncini part à la conquête du marché des vélos électriques avec Angell

20 novembre 2019 à 11h02
0
Angell e-bike
© ART PRISM - Damien Blanchard

Le célèbre fondateur de Meetic, Marc Simoncini, s'est lancé dans la mobilité électrique urbaine au travers d'un deux-roues électrifié répondant au nom d'Angell.

Marc Simoncini fait définitivement partie des entrepreneurs français les plus connus de l'Hexagone. Après avoir fait fortune avec le célèbre site de rencontre Meetic, l'intéressé a multiplié les projets entrepreneuriaux, tout en créant son propre fonds d'investissement nommé Jaïna Capital, aujourd'hui fermé. Le Marseillais d'origine a ainsi financé de nombreuses entreprises, à l'image de Winamax, Devialet ou encore Ouicar.

70 km d'autonomie

Voilà maintenant que le business angel se lance dans une nouvelle aventure : celle du vélo électrique. L'objectif ? « Devenir le leader mondial du secteur du vélo intelligent », a-t-il affirmé à TechCrunch. « Nous consacrons la moitié de l'espace public aux voitures, alors que ces dernières ne représentent que 12 % des déplacements », constate l'homme d'affaires. Il n'en fallait pas plus pour le pousser à se positionner sur le marché des vélos.

Angel vélo électrique

Ainsi est né Angell, un modèle de 13,9 kilos, équipé de roues de 28 pouces et d'un moteur de 250 W placé dans le moyeu de la roue arrière. De quoi permettre à l'utilisateur d'atteindre les 25 km/h sans effort surhumain. D'un poids de deux kilos, la batterie amovible confère au vélo une autonomie de 70 kilomètres et se recharge en l'espace deux heures. Des mesures jusque-là standards.

Quatre modes de conduite

Les instigateurs du projet y ont intégré une touche de connectivité au travers d'un écran tactile de 2,4 pouces, lequel fournit des informations de navigation (distance, vitesse, calories, niveau de batterie) et un GPS prenant en compte le trafic routier et la météo. Programmer des objectifs (distance, nombre de calories) fait aussi partie des fonctionnalités du système connecté.

Fabriqué en aluminium et en carbone, le vélo Angell se dote aussi d'une application mobile. Un moyen pour le propriétaire de géolocaliser son produit en permanence. Quatre modes de conduite que sont le Fly Fast, Fly Dry, Fly Eco et Fly Free composent également l'expérience de conduite. Y accéder coûtera en revanche un bras : 2 690 euros, pour des livraisons prévues au printemps 2020.

Angell e-bike
© ART PRISM - Damien Blanchard

Source : TechCrunch
Modifié le 20/11/2019 à 11h03
8
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top