Marc Simoncini part à la conquête du marché des vélos électriques avec Angell

20 novembre 2019 à 11h02
0
Angell e-bike
© ART PRISM - Damien Blanchard

Le célèbre fondateur de Meetic, Marc Simoncini, s'est lancé dans la mobilité électrique urbaine au travers d'un deux-roues électrifié répondant au nom d'Angell.

Marc Simoncini fait définitivement partie des entrepreneurs français les plus connus de l'Hexagone. Après avoir fait fortune avec le célèbre site de rencontre Meetic, l'intéressé a multiplié les projets entrepreneuriaux, tout en créant son propre fonds d'investissement nommé Jaïna Capital, aujourd'hui fermé. Le Marseillais d'origine a ainsi financé de nombreuses entreprises, à l'image de Winamax, Devialet ou encore Ouicar.

70 km d'autonomie

Voilà maintenant que le business angel se lance dans une nouvelle aventure : celle du vélo électrique. L'objectif ? « Devenir le leader mondial du secteur du vélo intelligent », a-t-il affirmé à TechCrunch. « Nous consacrons la moitié de l'espace public aux voitures, alors que ces dernières ne représentent que 12 % des déplacements », constate l'homme d'affaires. Il n'en fallait pas plus pour le pousser à se positionner sur le marché des vélos.

Angel vélo électrique

Ainsi est né Angell, un modèle de 13,9 kilos, équipé de roues de 28 pouces et d'un moteur de 250 W placé dans le moyeu de la roue arrière. De quoi permettre à l'utilisateur d'atteindre les 25 km/h sans effort surhumain. D'un poids de deux kilos, la batterie amovible confère au vélo une autonomie de 70 kilomètres et se recharge en l'espace deux heures. Des mesures jusque-là standards.

Quatre modes de conduite

Les instigateurs du projet y ont intégré une touche de connectivité au travers d'un écran tactile de 2,4 pouces, lequel fournit des informations de navigation (distance, vitesse, calories, niveau de batterie) et un GPS prenant en compte le trafic routier et la météo. Programmer des objectifs (distance, nombre de calories) fait aussi partie des fonctionnalités du système connecté.

Fabriqué en aluminium et en carbone, le vélo Angell se dote aussi d'une application mobile. Un moyen pour le propriétaire de géolocaliser son produit en permanence. Quatre modes de conduite que sont le Fly Fast, Fly Dry, Fly Eco et Fly Free composent également l'expérience de conduite. Y accéder coûtera en revanche un bras : 2 690 euros, pour des livraisons prévues au printemps 2020.

Angell e-bike
© ART PRISM - Damien Blanchard

Source : TechCrunch
Modifié le 20/11/2019 à 11h03
8
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
scroll top