Radar 360° et caméra arrière, Damon pousse l'innovation sur ses motos électriques

18 juin 2019 à 20h34
6
Moto électrique Damon
© Damon

En bardant de technologies son prototype de moto électrique, la société canadienne Damon cherche à améliorer la sécurité du conducteur et des usagers de la route. Au programme : radar 360°, caméras avant et arrière, et ajustement des composants.

« Plus intelligentes et sécurisantes » : voilà comment le groupe canadien Damon définit ses motos électriques. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il se montre généreux en matière de technologies embarquées, comme le relaie Electrek. Le billet publié sur le site officiel de la compagnie lève aussi le voile sur un prototype High tech aux nombreuses fonctionnalités intégrées.

Capteurs de collision et caméras 1080p

Outre le moteur Z-Force du spécialiste connu et reconnu pour son travail, Zero Motorcycles, l'engin de la firme d'outre-Atlantique embarque avant tout un radar à 360°. Objectif : aider le motard à surveiller le trafic autour de lui. Pour ce faire, des capteurs de collision et deux caméras 1080p, situées à l'avant et à l'arrière du deux-roues, épaulent l'utilisateur lors de son trajet.

Moto électrique Damon

Un écran OLED incurvé, niché au niveau du tableau de bord retransmet le flux vidéo capturé par la caméra arrière. De quoi avoir les deux yeux rivés sur la route, mais aussi un aperçu de ce qu'il se passe dans votre dos, en toute sécurité. C'est d'ailleurs tout l'enjeu de ces éléments technologiques : améliorer et garantir la sécurité du conducteur et des usagers de la route.

Une moto réglable électriquement

Damon pousse le concept encore plus loin en ajoutant des alertes lumineuses en cas de voitures situées dans les angles morts de l'engin, alors que des vibrations au niveau des poignées avertiront le chauffeur d'une collision imminente. Enfin, pour optimiser le confort, les positions du guidon, des repose-pieds et de la selle sont réglables selon votre gabarit et votre taille. En somme, la moto Damon s'adapte à l'utilisateur.

Source : Electrek
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
hfranse
Et l’autonomie ? Sur une moto conventionnelle c’est souvent déjà problématique avec des réservoirs de 15 litres.
sandalfo
et le prix ? si c’est un proto même pas la peine de demander.
mcbenny
C’est quoi l’intérêt de la caméra à l’avant?<br /> Etant motard, je ne vois pas non plus vraiment l’intérêt de la caméra arrière, enfin surtout de l’écran, quand tu conduis une moto, tu ne regardes pas vraiment le tableau de bord, et je ne vois pas un motard sérieux se contenter de regarder un écran pour vérifier ce qui se passe derrière. C’est tellement facile de tourner la tête et ça te donne une bien meilleure vision de la distance que sur un écran.
jfachal
L’idéal serait d’utiliser les caméras pour lire les panneaux, associé à un GPS qui limiterait la vitesse à celle autorisée ! …mais ça n’augmentera pas les ventes.
kervern
surement les cameras servent de capteur…au pire si cela enregistre c’est bien pour le constat de responsabilité, depuis ma voiture est équipé c’est une certaine forme de soulagement, dés qu’elle bug le stress revient, ben disons je vis en IdF…<br /> A chaque évitement je me dis bordel celons où l’impact aurait eu lieu, je me dis qu’on aurait pu croire en ma responsabilité et comment je prouverais la responsabilité du gros con d’en face ou de derrière … ! jusque là je croise les doigts j ai jamais eu a m’en servir !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Les vélos et trottinettes électriques bientôt légales dans l'état de New York
General Motors envisage... un Hummer 100% électrique
Google et Sanofi : un laboratoire pour développer les services de santé du futur
Vous pouvez désormais acheter les manettes Stadia... mais pas forcément les utiliser
Compromise suite à l'affaire Huawei, la sortie du Honor 20 est confirmée en France
Dr.Mario World arrive le 10 juillet sur iOS et Android
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Selon Kuo, Apple proposerait à nouveau un smartphone compact en 2020
RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge
Haut de page