Razer Orbweaver : l'héritier du clavier Nostromo est entièrement mécanique

04 janvier 2013 à 17h49
0
Avec le clavier de type keypad Orbweaver, Razer propose une alternative à son Nostromo doté de plus de touches, toutes mécaniques. Un nouveau modèle revu et corrigé, mais au prix particulièrement gonflé par rapport au précédent modèle.

00C8000005638266-photo-razer-orbweaver.jpg
Si le Nostromo était une version revisitée du n52te de Belkin, l'Orbweaver est quant à lui l'héritier du Nostromo : équipé de 20 touches mécaniques conçues par Cherry, ce nouveau modèle se configure sans surprise avec le logiciel Synapse 2.0 de Razer, et permet de jongler à la volée avec 8 profils de jeux sélectionnés. On trouve également un joystick de pouce à 8 axes et une ergonomie revue grâce aux repose-poignet, repose-main et repose-pouces réglables jusqu'à 15 mm. Il est cependant destiné à être utilisé de la main gauche, la main droite étant traditionnellement celle qui commande la souris.

012C000005638262-photo-razer-orbweaver.jpg
012C000005638264-photo-razer-orbweaver.jpg

Le Razer Orbweaver sera commercialisé dans le courant du premier trimestre 2013, au prix de 129 euros, soit bien plus cher que le Nostromo proposé à 70 euros à sa sortie.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Enfin des nouvelles de Squadron 42, le mode solo de Star Citizen ?
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
scroll top