Radar anti-bruit : plusieurs communes franciliennes veulent lutter contre la pollution sonore des véhicules

02 septembre 2019 à 11h14
0
radar-anti-bruit.png
Le capteur méduse anti-bruit et ses quatre microphones (© Crédits photo : Bruitparif)

Développés par l'association Bruitparif, des capteurs de bruit sont en train d'être testés dans plusieurs communes de la région Île-de-France. L'objectif ? Verbaliser les véhicules trop bruyants.

L'association Bruitparif, légitimée par une directive européenne de 2002, présente à la population et aux administrations de la région Île-de-France les niveaux sonores liés au trafic aérien, au trafic ferroviaire ou aux activités commerciales. Mais c'est pour son étude du bruit lié à la circulation routière que l'organisation fait parler d'elle ces derniers jours. Depuis 2016, Bruitparif a ainsi développé un capteur « méduse » qui pourrait bien faire office de radar anti-bruit dans de nombreuses communes françaises à l'avenir.

Des capteurs optiques à 360° et quatre microphones intégrés au dispositif

Pour sa seule « juridiction », l'Île-de-France, Bruitparif fait parler les chiffres d'une étude menée en 2016, à l'issue de laquelle 87 % des citoyens de la région s'étaient déclarés favorables à un renforcement des contrôles et des sanctions concernant, notamment, les véhicules deux-roues jugés excessivement bruyants. Un chiffre important qui justifie l'alerte lancée par l'Organisation Mondiale de la Santé en 2018, concernant les effets du bruit sur la santé, tels que les risques cardiovasculaires accrus, la fatigue, le stress, la perturbation du sommeil ou les troubles auditifs.

Outre la mesure des niveaux sonores en temps réel, le capteur méduse de Bruitparif pourrait s'avérer d'autant plus utile qu'il est capable de déterminer l'origine du bruit et ainsi d'identifier clairement la source de la nuisance. Pour cela, il est équipé d'une antenne acoustique qui embarque des capteurs optiques à 360° et quatre microphones, disposés en tétraèdre.

Le radar sonore peut donc détecter les petits décalages temporels lors de l'arrivée du son et reconstituer plusieurs fois par seconde la direction du bruit dominant, ce qui lui permet de « voir le bruit » et, surtout, de déterminer avec exactitude le nombre de décibels pour chaque véhicule.

trace-acoustique-bruitparif.png
Visualisation de la trace acoustique générée par le passage d'une moto (© Crédits photo : Bruitparif)

Plusieurs radars vont être installés dans la région au mois de septembre

Destiné, à terme, à verbaliser les conducteurs de véhicules trop bruyants, le radar pourrait commencer à sévir dès ce mois de septembre à Villeneuve-le-Roi, dans le Val-de-Marne. D'autres seront aussi installés d'ici la fin du mois. Deux sont attendus en Vallée de Chevreuse (Yvelines) et deux autres devraient être déployés au cœur même de Paris.

Certaines communes, comme celle de Saint-Forget, dans les Yvelines, expérimentent le dispositif depuis le mois d'août. Cette dernière commune a autorisé l'installation d'un capteur sur une route départementale très fréquentée, engendrant une importante pollution sonore. Ces premiers tests permettent aux autorités et à Bruitparif de constituer une base de données scientifiques, qui aidera à « objectiver les nuisances » et à « améliorer les connaissances sur les niveaux réels émis par les engins en circulation », précise l'association.

radar-anti-bruit-logiciel.png
Image du logiciel expert de supervision de Bruitparif permettant d'analyser les données collectées par les capteurs « méduse » (© Crédits photo : Bruitparif)

Source : Bruitparif
49
37
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top