Utiliser votre portable au volant vous coûtera bientôt votre permis. Utilisez l'assistant vocal !

Laura Léger
Publié le 10 juillet 2019 à 10h51
Téléphone au volant

La Loi Orientation des Mobilités voté en première lecture au mois de juin par le gouvernement ne se centre pas seulement sur l'environnement et la mobilité des Français, mais aussi sur certains changements législatifs concernant la conduite au volant.

Punir les plus récalcitrant

Les études et le taux d'accident le disent depuis des années, l'utilisation du téléphone au volant est un fléau sur la route et multiplie par trois les risques d'accidents, selon l'Organisme National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR). Manque de concentration, défaut de trajectoire, les utilisateurs de téléphone au volant ne sont pas toujours très attentifs à ce qu'il se passe autour d'eux. Ainsi, la Loi d'Orientation des Mobilités a prévu de modifier la punition réservée à l'utilisation du téléphone.

Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, a annoncé au micro d'Europe 1, lundi matin, que la punition envers les récalcitrants du téléphone portable au volant allait changer et s'endurcir. La loi, qui prévoyait jusqu'alors un retrait de trois points de permis et 135 € d'amende, va se transformer en suspension du permis pour toute personne cumulant au moins une infraction avec l'utilisation du téléphone, comme le débordement sur la ligne blanche, le non-respect d'un stop ou d'une priorité etc.

Selon Emmanuel Barbe : « L'idée, c'est vraiment de casser les pieds aux récalcitrants. On ne souhaite pas priver quiconque de son permis pendant des mois », a-t-il expliqué, avant d'ajouter : « le but de la sécurité routière, c'est que le plus de gens possible puissent rouler ».

Mais aussi prévenir plutôt que punir

Bien que le décret semble prévu pour la rentrée, le gouvernement ne compte pas seulement punir les utilisateurs mais souhaite aussi éduquer les jeunes plus efficacement dès les premiers cours de conduite, et lors des contrôles routiers par les autorités. La déléguée générale de l'association Prévention Routière, Anne Lavaud, compte aussi sur les forces de l'ordre en charge de ces punitions pour montrer de la bienveillance auprès des délinquants routiers.

« Cela va aider les automobilistes à réaliser que, sans leur téléphone, ils n'auraient sans doute pas commis l'infraction », espère-t-elle.

La loi se renforçant dès le mois de septembre, il est préférable de prendre les devants. Pour cela des solutions existent comme par exemple passer par l'assistant vocal, souvent disponible dans les voitures récentes. Il est également possible d'utiliser des applications disponibles sur smartphone, à l'image de « Mode Conduite » qui envoie un message à ceux qui essaient de vous contacter, pour les prévenir que vous n'êtes pas joignable, et de la fonctionnalité sur iOS 11 et sous Windows Phone qui permet de bloquer les notifications dès lors qu'elle est activée. De quoi éviter les accidents et les futures suspensions de permis.

Source : Le Parisien
Laura Léger
Par Laura Léger

Rédactrice et photographe passionnée. Accro à la pop-culture et à la lecture. Ma sensibilité à l'environnement me porte à croire que les technologies du futur sont une des solutions à de nombreux problèmes. En attendant, je passe mes soirées entre Netflix, les jeux vidéos et les jeux de sociétés, le tout accompagné toujours et à chaque instant de musique évidemment.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
fredolabecane

Va coûteras ??? faut toujours se relire quand on publie un article…corrigé,merci

KlingonBrain

Un pays toujours plus punitif…

Et pour ceux qui pensent qu’on conduirait mieux pour autant, vous devez être bien jeunes.

Traverser la région parisienne en voiture vous fera comprendre le sens du mot “fascisme assisté par ordinateur”.

Ca me rappelle presque un très vieux bouquin écrit par un certain Jean Yanne dans les années 70 et qui s’appelait “L’appocalypse est pour demain”.

Sauf qu’a l’époque c’était un bouquin complètement perché qui faisait rire. Beaucoup moins maintenant…

manu0086

Y’a pas le choix avec les vieux cons incapables de se responsabiliser et pensant tjrs que la ceinture de sécurité est un mal.

Blap

Moi ca me fait penser a une chanson de Brassens. “Quand on est…”

Le telephone au volant c’est, et restera de la grosse marde.

oyeplage

Il y

Warthog

Il y a toujours des gens de nos jours pour défendre le droit d’utiliser le téléphone en conduisant et en pensant être au dessus de tout le monde et ne pas représenter le moindre danger ?

Bizarrement, quand je croise quelqu’un avec son téléphone au volant, il conduit comme une vrai trou du c** en pensant que la route lui appartient.
Les sanctions devraient être plus lourdes.

mifranc

Le probleme c’est qu’on a tout sur son smartphone et qu’il n’existe pas de systeme fiable pour etre informé de tout ce qui arrive comme info sans etre obligé de lire…rien que pour enregistrer une note vocale le smartphone demande “appuyer pour continuer”

Chelmix1

Tant mieux!! comme ça les abrutis qui aiment mettre les autres en danger , pour un simple sms ou appel qui peut être reporté à plus tard , vont vite se calmer!

il n’y a qu’aux abrutis que ça va déplaire…

Chelmix1

Ne changez rien , vous êtes juste parfait niveau stupidité…le pauvre automobiliste victime de tout …quand on respecte le code de la route , on a pas de problèmes…CQFD.

Si je fais un dîner de cons , je vous appelle direct; il y a moyen de bien rire avec vous! victoire assuré.

Chelmix1

En même temps sur l’autoroute il n’y pas de piétons , d’enfants , de stops etc… la ville est un danger permanent, sauf pour les cons qui se croient tout permis avec leur téléphone…