Toyota dévoile son poids lourd zéro émission

06 août 2018 à 19h30
2
20180731-01-07-2.jpg


En marge d'un séminaire organisé dans le Michigan en ce début de mois d'août, le constructeur japonais Toyota a présenté le second prototype de son Project Portal, le poids lourd qui dégage zéro émission de gaz à effet de serre.

Il est beau, brillant, fonctionne à l'hydrogène et ne dégage aucune émission de gaz à effet de serre. Baptisé « Beta », le poids lourd du Projet Portal a été présenté aux journalistes et aux leaders du secteur il y a quelques jours, par son concepteur Toyota. Après de nouveaux essais et les tests du premier prototype, mis en service en avril 2017, "Beta" a fait des prouesses s'agissant de son autonomie. Il est bien le véhicule tracteur du futur.

Un poids lourd qui fonctionne à la vapeur d'eau

Alors que le Parlement européen a fixé comme objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 80 % d'ici à 2050, Toyota continue de proposer des solutions aux États et entreprises du monde entier pour respecter ce cap.

Son prototype "Beta" est un franc succès, puisque par rapport au précédent, il a gagné en autonomie en la portant à plus de 480 kilomètres, porté par la seule vapeur d'eau, rappelons-le. Le compartiment de pile à combustible a trouvé sa place, et le poids lourd s'est doté d'une cabine couchette spacieuse. Le véhicule peut tirer 36 tonnes, armé de deux pompes à chaleur de Mirai et d'une batterie de 12 kWh.

"Avec le premier camion, l'objectif était de valider la faisabilité, ce que nous avons fait" nous précise Craig Scott, directeur du bureau Toyota North American Electrified Vehicle & Technologies. "Cette fois, nous étudions la viabilité commerciale. Nous voulons contribuer à faire la différence... une grande différence s'agissant de la qualité de l'air..." ajoute-t-il.

Le constructeur est définitivement habité par le désir de rendre notre Terre plus propre. Et c'est tant mieux.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
philouze
“Nous voulons contribuer à faire la différence… une grande différence s’agissant de la qualité de l’air…”<br /> Sauf que financièrement, rouler à l’H2 revient au même prix voir plus cher que rouler au Diez, son rendement énergétique du puits à la roue est inférieur au diesel et enfin aux states, l’H2 est exclusivement produit par réformage du méthane et produit donc autant de co2.<br /> Aucun intérêt face aux camions élec de Tesla qui eux divisent la facture Co2, énergétique et financière par trois…
illninio
Je tien à signaler deux belle erreurs dans l’article :<br /> -“fonctionne à la vapeur d’eau”, “porté par la seule vapeur d’eau”. C’est un fonctionnement à l’hydrogène et non à l’eau.<br /> -“armé de deux pompes à chaleur de Mirai”. Il s’agit de deux pile à combustible Toyota Mirai.<br /> Pour ce qui est de l’intérêt écologique, de mon point de vu, il ce situe dans le stockage haute densité qu’une batterie ne peut pas atteindre. Couplé à une production d’électricité “vert”, alors seulement le camion sera vraiment écolo.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Quelles combinaisons pour les astronautes qui iront sur l’ISS ?
La smart city d’Alphabet (Google) verra le jour à Toronto
Android P : Pie, la nouvelle version d'Android, déjà disponible sur Pixel
Pas de lancement sur Steam pour la bêta de Fallout 76
La date de sortie des Pixel 3 de Google aurait fuité
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page