Le transport des batteries lithium-ion en avion fait toujours débat

1
La question du transport aérien des batteries lithium-ion revient régulièrement sur le devant de la scène, alimentée par des incidents aux conséquences parfois dramatiques. Elle a conduit cette semaine l'Association internationale du transport aérien (IATA) à restreindre temporairement le chargement en soute de colis commerciaux contenant des batteries sur les vols qui embarquent des passagers.

Cette interdiction (pdf) se superpose aux règles strictes déjà en cours. Elle entrera en vigueur le 1er avril prochain, jusqu'à la mise en place des nouvelles normes encadrant le fret de batteries sur des vols commerciaux.

L'IATA précise en parallèle que cette restriction ne s'applique pas aux batteries qui sont installées dans un appareil. Autrement dit, il est possible d'envoyer un ordinateur portable ou un smartphone via un colis chargé dans la soute d'un vol avec passagers, mais il est désormais interdit d'envoyer par ce biais un stock de batteries de rechange. Leur transport aérien sera donc limité aux avions-cargos.

0258000007780255-photo-avion-clubic-mag.jpg

Au vu de son caractère technique, l'information a été interprétée diversement dans les médias français, dont certains annoncent que le transport en soute d'appareils avec batteries sera bientôt interdit aux passagers. A ce niveau, les documents IATA ne mentionnent cependant aucun changement.

Le transport de batteries dans un bagage en soute est en effet déjà réglementé. Il est autorisé si, et seulement si, la batterie est est contenue dans un appareil électronique portable (ordinateur portable, tablette ou appareil photo). Il est en revanche interdit pour les batteries de rechange et les batteries externes (de type powerbank), qui doivent impérativement être gardées en cabine, avec de préférence un emballage individuel pour éviter tout risque de court-circuit.

08360210-photo-transport-de-batteries-avion-air-france.jpg

Ce tableau proposé par Air France (pdf), résume de façon claire les bonnes pratiques en vigueur pour les passagers.

En matière de transport aérien, les règles sont différentes selon l'avion emprunté - vol commercial avec passagers ou avion cargo. Depuis quelques années, elles se durcissent en ce qui concerne les batteries, suspectées d'avoir provoqué plusieurs incidents dramatiques. En 2010, un chargement d'accumulateurs lithium-ion aurait ainsi déclenché un incendie dans la soute d'un Boeing 747 opéré par UPS. L'avion s'est écrasé près de Dubai, tuant les deux membres d'équipage.

Les polémiques récentes encadrant les nouveaux appareils de mobilité personnel alimentés par des batteries lithium-ion de grande capacité (gyroskate, gyroroue et autres trotinettes électriques) ont également conduit l'IATA à formuler des règles de transport et d'emballage spécifiques (pdf).

Sur le sujet, voir aussi :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Rien ne va plus chez Wikimedia
Xbox Live Games, PlayStation Plus : les jeux gratuits de mars
Une faille à plus de 25 000 dollars sur Chrome : la mise à jour s'impose
Facebook : de la pub est plein écran sur mobile
OS X bientôt pourvu de Siri ?
La reconnaissance vocale s'invite dans Google Docs
Opel connecte ses voitures : 4G, Wi-Fi, applications
Internet, le premier vecteur de culture chez les jeunes avant la télé
Deux français à la pointe dans la recherche de la planète X
Honda : les 2/3 des voitures de la marque seront électriques en 2030
Haut de page