Chrysler veut devenir tout électrique d'ici à 2028 et dévoile son concept Airflow

06 janvier 2022 à 12h30
2
Chrysler Airflow © © Chrysler
Le nez de cet Airflow a des faux airs de Tesla © Chrysler

Voilà une nouvelle illustration du virage serré, mais non moins assumé, de nombreux constructeurs de véhicules qui délaissent le thermique au profit de l'électrique, aussi bien en Europe qu'en Asie. À présent, Chrysler rejoint le contingent.

D'ici 2028, la firme vieille de 96 ans devrait être tout électrique, selon la volonté de sa maison mère, Stellantis.

L'Airflow va-t-il être produit en série ? Oui, mais pas tout de suite

Si le CES 2022 est quelque peu malmené par la pandémie de COVID-19, cela n'empêche pas de nombreuses firmes de réaliser des présentations innovantes, y compris dans le secteur de l'automobile, et Chrysler est de la partie. La firme a ainsi dévoilé au public ce 5 janvier son nouveau concept de SUV, baptisé Airflow. Pour le voir sillonner les routes, en revanche, il va falloir attendre un peu. Il devrait bien être produit en série, mais ce ne serait pas avant 2025.

En ce qui concerne les informations connues, cette voiture serait équipée de deux moteurs. Son autonomie devrait, de son côté, être comprise entre 350 et 400 miles, soit 560 à 640 km WLTP. Ses roues auront un diamètre de 22 pouces et son poids avoisinera les deux tonnes. Côté design, l'intérieur d'un blanc immaculé est marqué avant tout par la pureté de ses lignes et le grand écran central. L'extérieur, pour sa part, dévoile un toit panoramique et un logo Chrysler Wing équipé de LED pouvant être illuminé de différentes couleurs à la guise des propriétaires.

Chrysler dans la veine de nombreux constructeurs occidentaux

Afin de ne pas seulement se fondre dans la masse de constructeurs ayant annoncé une production 100 % électrique entre 2027 et 2035, Stellandis mise sur son arsenal technologique et compte faire des émules. La maison mère espère notamment générer pas moins de 22,5 milliards de dollars de revenus grâce à son logiciel interne aux véhicules. Ce dernier est notamment apte à vendre des produits et autres abonnements aux conducteurs et passagers. L'architecture de ce logiciel, baptisée STLA Brain, comporte trois piliers : « brain », « smartcockpit » et « autodrive ».

Le premier doit permettre de connecter chaque véhicule de la firme à la centrale d'informations Chrysler, et en particulier de les mettre à jour à distance. Le deuxième est une plateforme créée avec Foxconn pour offrir un service de navigation, un assistant vocal, une plateforme e-commerce et un service de paiement aux utilisateurs du véhicule. Enfin, le troisième est une aide à la conduite automatisée mise au point en collaboration avec BMW.

Tous les véhicules produits par Stellantis à partir de 2024 seront équipés de ces trois piliers, de même que l'Airflow donc. Les passagers, via des écrans, pourront notamment partager entre eux, par un simple « swip », leurs contenus favoris. Suffisant pour faire du concept Airflow un futur best-seller ?

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Nico7as
Design extérieur très intéressant, moins haut qu’un SUV pour soigner l’aérodynamisme, mais pas berline non plus. c’est un entre-deux pas mal du tout.<br /> Stellantis avance bien je trouve avec déjà 3 ou 4 plateforme de taille différente : la Fiat 500, la e208, bientôt la e308 et maintenant cette Chrysler. C’est un groupe qui restera compétitif je l’espère. Tant mieux pour Peugeot et Citroën.<br /> Renault a la Spring, la Twingo, la Zoe et la Mégane, mais me semble moins dynamique. J’espère me tromper.
MisterDams
Sinon ça va le plagiat de Porsche pour l’arrière ? Pas super fan de l’avant, le reste est plutôt dans l’air du temps… sans être fou.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La vidéo sur Clubic : donnez-nous votre avis !
Après l'app qui compare vos selfies à des tableaux célèbres, voici celle qui compare vos animaux à des œuvres d'art
Avec Arc, Intel peut-il concurrencer NVIDIA et AMD ?
Le télétravail améliore le bien-être au travail des salariés, d'après un rapport
Les smartphones pliants se retrouveront-ils bientôt dans toutes les poches ?
La revue Métal Hurlant est de retour : rencontre avec Vincent Bernière, son nouveau rédacteur en chef
LEGO : l’inclusivité est-elle une question de plastique ?
Devenez modérateur sur Clubic.com, pour des discussions encore plus riches
Le jeu du roi ? Garry Kasparov lance sa plateforme communautaire autour des échecs
Clubic recrute un(e) expert(e) SEO
Haut de page