Que va-t-on faire de toutes ces batteries ? Le secteur auto face au challenge du recyclage d'ici à 2030

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
22 octobre 2021 à 10h55
26
Batterie voiture electrique

Une batterie de voiture électrique actuelle fonctionne de façon optimale durant 8 à 15 ans. Toute la question est d’optimiser le recyclage de ce concentré de matériaux précieux. De nombreuses entreprises dans le monde savent déjà que ce marché est très prometteur.

Avec 500 000 tonnes de batteries prévues en 2030, les industriels doivent agir rapidement pour répondre à cette demande croissante.

Lithium, cobalt et nickel : un potentiel gigantesque

À l’heure où Tesla vend plusieurs millions d’unités , il est déjà temps de penser à demain. Les batteries de voitures électriques, concentrées de composants précieux qui peuvent peser jusqu’à une demi-tonne , font l’objet de convoitises de grands industriels qui flairent un filon juteux, encore peu exploité.

Un rapport de l’Institut des futurs durables, situé à Sydney, indique que le recyclage de ces composants pourrait couvrir la demande mondiale dans les vingt années qui viennent, à hauteur de 35 % pour le cobalt, 25 % pour le lithium et 55 % pour le cuivre. En théorie, plus de 90 % de ces matériaux peuvent être recyclés. Dans la pratique, les procédés pour les extraire sont encore loin d’être standardisés.

On estime qu’une batterie doit être retirée d’un véhicule lorsqu’elle atteint 70 % de sa capacité. Dès lors, la seconde vie de ces batteries a une importance capitale pour l’environnement et le développement durable. Ces batteries peuvent être utilisées à des fins de stockage stationnaire et alimenter les besoins d’une maison ou d’une station de pompage, par exemple.

Des initiatives de recyclage au niveau mondial

On sait qu’au moins 220 000 véhicules tout électriques roulent en France et que ce nombre va croître exponentiellement à l’horizon 2030. Didier David, directeur d’un projet pilote d’usine de recyclage nommé Orano, annonce qu’il y aurait plus de 500 000 tonnes de batteries à recycler dans dix ans, à l’échelle du globe.

Ce qui reste à définir, ce sont les méthodes d’extraction des composants qui peuvent varier d’usine en usine. Le procédé est encore coûteux, polluant et fait appel à trois étapes successives : d’abord, le démontage de la batterie, qui laisse place au broyage des éléments internes. Puis, il faut faire fondre les matériaux à l’aide de la pyrométallurgie. Pour l’instant, ce processus est souvent effectué à la main, mais il sera de plus en plus automatisé dans les années à venir.

Avec de nombreux projets pilotes qui fleurissent en France, en Suède ou aux États-Unis, les groupes industriels et les gouvernements avancent des chiffres rassurants pour l’impact écologique des batteries électriques. Le constructeur Renault affirme par exemple qu’on peut extraire 85 % du cobalt dans une batterie usagée. Il est primordial qu’elles soient recyclées intelligemment pour éviter de polluer un peu plus la planète.

Source : Challenges

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
18
SlashDot2k19
« Il est primordial qu’elles soient recyclées intelligemment pour éviter de polluer un peu plus la planète. »<br /> Ça va coûter beaucoup d’argent, pas bon pour le business… hop discrètement en container et zou dans les pays pas trop regardants…
Matthieu_Legouge
«&nbsp;Didier David, directeur d’un projet pilote d’usine de recyclage nommé Orano, annonce qu’il y aurait plus de 500 000 tonnes de batteries à recycler dans dix ans, à l’échelle du globe.&nbsp;»<br /> Orano … Orano, on parle bien d’Areva non ?
toast
Ça en rapporte aussi par la revente des matières premières
_Troll
‹&nbsp;Une batterie de voiture électrique actuelle fonctionne de façon optimale durant 8 à 15 ans.&nbsp;›, du simple ou double, c’est super ! Autrement les batteries, ils vont les mettres a la poubelle, et les poubelles au fond d un lac ou enterrer sous un parking, s’il n y a pas moyen de recuperer facilement de l argant dessus durant un hypothetique recyclage.
philouze
"du simple ou double, c’est super ! "<br /> c’est simplement que la taille, tout comme l’usage, varient du simple au double.<br /> A comparer au pétrole, que tu crames sans le moindre espoir de recyclage. là c’est minimum 8 ans, et c’est recyclable.<br /> «&nbsp;Autrement les batteries, ils vont les mettre a la poubelle, et les poubelles au fond d un &gt;lac ou enterrer sous un parking,&nbsp;»<br /> Non, parce que 300 kg de matériaux rares et homogène ça a une très importante valeur résiduelle, ce qu’explique l’article. (l’avantage des énormes batteries c’est que toutes les cellules de ces «&nbsp;stacks&nbsp;» sont similaires)<br /> De toute façon en europe, les constructeurs ont une obligation de recyclage, donc la problématique ne se pose pas dans des termes «&nbsp;vont ils le faire&nbsp;», ils le doivent.
gerome21
Dans vingt ans, on s’apercevra que le VE était une aberration. Il valait mieux investir dans les bio-carburants.
malak
Le pétrole, ou plus exactement le CO2, c’est la vie… il est recyclé naturellement !<br /> Plus il y a de CO2, plus la nature en absorbe, plus la terre est verte… c’est le recyclage le plus écologique et économique qui soit!<br /> Alors que pour recycler des batteries, cela demande énormément d’énergie avec des coûts monstrueux.
Thamien
Toi, t’es mon champion!<br /> Vive la monoculture intensive!
cyrano66
Avant le recyclage pur et simple, il y’a le marché de la seconde vie qui commence à s’organiser pour les batteries des VE.<br /> Si avec 70% de capacités elles ne sont plus aptes aux VE elles peuvent encore durer pas mal d’années dans des solutions de production d’énergie avec stockage.
zoup01
Le réservoir d’une voiture thermique est plus simple à recycler
philouze
«&nbsp;Dans vingt ans, on s’apercevra que le VE était une aberration. Il valait mieux investir dans les bio-carburants.&nbsp;»<br /> Et qu’est-ce qu’on aurait pu louper sur l’énergie ou les batteries qu’on ne connaitrait pas maintenant et qu’on «&nbsp;découvrirait&nbsp;» dans 20 ans ?<br /> Pour info, les batteries n’ont rien de nouveau, on n’ignore rien de leur physique ou leur chimie
philouze
malak:<br /> Le pétrole, ou plus exactement le CO2, c’est la vie… il est recyclé naturellement !<br /> Plus il y a de CO2, plus la nature en absorbe, plus la terre est verte… c’est le recyclage le plus écologique et économique qui soit!<br /> Alors que pour recycler des batteries, cela demande énormément d’énergie avec des coûts monstrueux.<br /> Bon. d’une, il te manque un cours sur les effet du co2 surnuméraire sur le climat et l’acidification océanique, ainsi que sa persistance (entre 300 et 400 ans … )<br /> de deux, non, ça ne «&nbsp;demande pas pas énormément d’énergie&nbsp;», et «&nbsp;ça n’a pas des coûts monstrueux&nbsp;», à tel point qu’on pense que les éléments recyclés seront une source majoritaire à l’avenir.
Unicorn220
Autre question : que fera-t-on de la voiture quand le remplacement de "la " batterie coûtera plus cher que la valeur du dit véhicule ?
cyrano66
Faux problème<br /> On fera la même chose qu’avec les thermiques quand les réparations mécaniques sont trop chères par rapport à la valeur de la bagnole
gerome21
Avec la monoculture intensive, plus de terre en jachères, réindustrialiser et relancer l’activité économique de régions sinistrées. Et, cerise sur le gâteau, avoir le choix de son moyen de locomotion en dehors de celui des « talibans verts », que du bonheur…
Nmut
Pas si sûr.<br /> Si on arrive à faire des bio-carburants ou des carburants de synthèse qui polluent peu (ce n’est vraiment pas le cas pour le moment), autant faire tourner une centrale électrique avec plutôt que dans des moteurs archaïque au rendement théorique médiocre (30% au mieux) et réel immonde (10 à 15% tout compris).
Nmut
Heu, si les conditions de la vie n’existe pas (trop chaud, trop froid, trop sec), tes plantes font comme tout le reste, elles crèvent! <br /> Le CO2 en soi n’est pas un problème, ce sont les conséquence de son accumulation qui l’est.
cid1
citation de l’article : indique que le recyclage de ces composants pourrait couvrir la demande mondiale dans les vingt années qui viennent, à hauteur de 35 % pour le cobalt, 25 % pour le lithium et 55 % pour le cuivre. En théorie, plus de 90 % de ces matériaux peuvent être recyclés. Dans la pratique, les procédés pour les extraire sont encore loin d’être standardisés.<br /> D’après ces chiffres, il reste 65 % de cobalt, 75% de Lithium et 45% de cuivre ça donne un pourcentage bien loin de 90 % de matériaux recyclés. On fera quoi de ces restes?
offset891
Une batterie, même utilisé, vaut encore beaucoup d’argent. Ça n’aurait aucun intérêt de la jeter.
offset891
Ben rien, ca coutera toujours moins cher qu’une voiture neuve.<br /> La coût de la main d’oeuvre pour changer la batterie est marginal comparé au coût de la batterie en elle même.
rexxie
On ne recycle pas à grande échelle tout simplement parce qu’il n’y en a pas encore assez qui sont vraiment en fin de leur première vie. Soyez sans crainte que le recyclage s’organise car les matériaux des batteries sont très alléchant$. Cuivre, Aluminium, Lithium, Nickel, même cobalt.<br /> Et tout juste hier, je lisais sur CleanTechnica, qu’une compagnie a découvert un moyen d’obtenir du lithium encore plus performant que celui d’origine, par leur méthode de recyclage !
philouze
non CID, c’est simplement de que de toute façon, le marché va récupérer à recycler moins que ce qu’il y a à produire, tout simplement parce qu’à l’échelle mondiale, les VE ne vont représenter qu’une fraction des ventes ET que les batteries des 10 premières années faisaient 1/4 de celles d’aujourd’hui ET que nombre de véhicules vieillissent très bien ou sont très peu utilisés, du coup ne sont pas dans le circuit.
cid1
Merci Philouze, j’ai du comprendre un truc de travers
Vankovic
Sauf que d’ici à ce qu’il soit absorbé, tu devras apprendre à creuser des puits et à nager en mer…
televore
Il faudrait se mettre à jour… les batteries de voiture électrique EN FRANCE sont recyclées ACTUELLEMENT à plus de 70% par la SNAM ! 2020 : le recyclage des batteries de voiture électrique - La Belle Batterie<br /> ras le bol de cette désinformation générale…
televore
on parle des batteries ACTUELLES. Les futures batteries auront moins de problèmes de recyclage. Par exemple: batterie au sodium (abondant) Bai lab develops stable, efficient, anode-free sodium battery - The Source - Washington University in St. Louis
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Mercedes Project MAYBACH : un concept déconcertant entre 4x4 et berline
La Ford Focus hybride dévoile des tarifs à partir de 29 000 euros
L'Italien Noko lance trois vélos électriques qui promettent jusqu'à 200 km d'autonomie
Pour le P.-D.G. de Stellantis, la conversion du marché automobile à l'électrique est trop rapide
En Corée du Sud, pour avoir le droit de continuer de conduire, les seniors seront invités à repasser leur permis... sur un casque VR
Tesla : le fameux volant Yoke ferait son retour dans le Cybertruck
Tesla lance un Cyberquad pour les enfants
Formule E : la nouvelle génération arrive, plus légère et beaucoup plus efficace
Tesla commercialise un
Stellantis augmente l'autonomie de plusieurs de ses citadines électriques
Haut de page