Foxconn pourrait investir 200 millions dans Byton, constructeur de voitures électriques chinois

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
05 janvier 2021 à 12h09
1
© David Nogueira

Si l’information n’est pas encore officielle, une personne proche du dossier a révélé que Foxconn pourrait réaliser un gros investissement dans Byton prochainement. De quoi sauver Byton qui n’arrive pas à produire sa première voiture électrique.

Le fournisseur d’Apple pourrait étendre son domaine de compétence avec un tel investissement, mais rien n’est décidé pour le moment. Foxconn serait également en contact avec d’autres constructeurs automobiles chinois pour de probables collaborations à l’avenir.

La voiture électrique, le nouvel eldorado ?

Si Apple est le plus gros client actuel de Foxconn, la firme cherche à diversifier son activité. La voiture électrique est un concentré de technologie et le géant de Taiwan envisage de collaborer avec des acteurs de ce marché qui se développe rapidement.

D’ailleurs, Foxconn n’en est pas à son coup d’essai : au début de l’année 2020, sa filiale Hon Hai avait annoncé le projet de création d’une co-entreprise avec le groupe européen FCA pour produire des véhicules électriques destinés au marché chinois. La société fournit déjà des pièces pour de grands noms de l’automobile tels que Tesla.

L’entreprise a présenté au cours de l’année 2020 son premier châssis pour voiture électrique ainsi qu’une interface logicielle ouverte pour faciliter le travail de développement des fabricants de véhicules électriques. Son premier kit de développement a été expédié au cours du printemps dernier.

Byton en retard

Byton n’arrive pas, pour le moment, à produire son premier véhicule électrique et a dû licencier une partie de son personnel au cours de l’été, la pandémie ayant mis un sérieux coup de frein au développement du véhicule. Le calendrier prévoyait le lancement en 2020 et une arrivée sur le marché américain et européen pour le milieu de l’année.

Le SUV M-Byte, premier véhicule électrique de Byton, est annoncé avec une autonomie de 550 km avec une recharge de 80 % de sa batterie en seulement 35 minutes. Mais l’entreprise n’a pas encore réussi à produire le SUV.

L’année 2020 aura été particulièrement difficile pour l’entreprise alors qu’elle était l’une des start-up les plus en vue sur le marché de la voiture électrique.

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Huawei met à jour AppGallery, son store d'applications alternatif à Google Play
Comparatif des meilleures enceintes connectées (2021)
Apple envisagerait de lancer une plateforme payante de podcasts
Les prix des téléviseurs Neo QLED de Samsung sont sortis
Des taxis volants en phase de test à l'aérodrome de Pontoise
Dead Cells : le jeu gratuit sur Nintendo Switch pendant une durée limitée
IP statique et IP dédiée : quelles différences ?
Windows 10X : des développeurs font tourner l'OS sur MacBook Air M1, Lumia et Surface Go
Avant de partir, Trump enfonce davantage le clou contre Huawei
Apple ne permet plus d'installer officieusement des applications iOS sur les Mac ARM
Haut de page