Apple Car : la production débuterait en 2024

22 décembre 2020 à 11h20
28
Apple car
© Apple

Apple continue ses travaux sur sa voiture. La société prévoirait de commencer la production d'ici 2024. L'entreprise serait également en train de concevoir une technologie de batterie révolutionnaire.

Depuis 2014, Apple planche sur le secteur de l'automobile. Baptisé Project Titan, la firme californienne tente plus véritablement de concevoir son propre véhicule autonome. Après avoir recentré ses efforts sur la conception d'un système de navigation, l'entreprise compte bel et bien produire une voiture. C'est en tout cas ce que rapporte l'agence Reuters dans l'une de ses dernières dépêches.

2024 en ligne de mire

Selon deux sources proches des travaux menés sur le projet Titan, les efforts en interne auraient plutôt bien évolué, à tel point qu'Apple prévoit désormais de concevoir des véhicules à destination des consommateurs. Ces derniers pourraient voir le jour en 2024.

D'après une troisième source, la firme californienne aurait mis au point une technologie de batterie mono-cellulaire permettant de réduire les coûts globaux tout en augmentant l'autonomie de la voiture.

Selon The Economic Daily News, via Cnet US, certaines chaînes de production commenceraient à fabriquer plusieurs composants pour ces voitures dans le courant du deuxième semestre de l'année prochaine.

Si la plupart des batteries reposent sur les composants chimiques lithium-ion, Apple envisagerait par ailleurs des accumulateurs lithium-fer-phosphate (LFP). Ces derniers produiraient moins de chaleur et seraient donc potentiellement moins dangereux pour les automobilistes.

Apple travaillerait plus précisément sur un véhicule autonome, lequel serait donc équipé de capteurs Lidar permettant de détecter les obstacles. Pour ces capteurs, Apple serait en discussion avec plusieurs partenaires.

Un projet titanesque qui laisse quelques doutes

Pour produire ces voitures, Apple devrait négocier avec un constructeur partenaire. Cependant, la mise en production de véhicules ne serait pas viable à grande échelle. Selon une source interne d'Apple, la société devrait commander au minimum 100 000 véhicules par an avec un engagement sur des commandes ultérieures.

Sans doute un peu plus réalistes, les investisseurs d'Apple restent de leurs côtés dubitatifs sur ce projet. Trip Miller, du cabinet Gullane Capital Partners, rappelle qu'il a fallu 17 ans à Tesla pour être rentable et que la chaîne logistique est particulièrement complexe.

L'homme estime qu'Apple devrait plutôt commercialiser son système de navigation et sa technologie de batterie à des constructeurs automobiles existants.

De son côté, l'actionnaire Hal Eddins souligne qu'Apple a généralement des marges plus importantes que les constructeurs automobiles.

Source : Reuters , Cnet

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
28
21
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le taxi volant électrique de Joby Aviation parcourt 240 kilomètres, un record
Mercedes tease sa future berline électrique EQE
Automobile : près de 50 % des Français actifs réfléchissent à passer à l'électrique
La Renault ZOE va bientôt tirer sa révérence, remplacée par la Renault 5 électrique
Retrofit : la Citroën DS de 1971 renaît en version tout-électrique
Tesla : la dernière mise à jour inclut Disney+ et un mode Car wash
Le Cybertruck de Tesla ne sera finalement pas mis en production avant 2022
Un important incendie s'est déclaré dans un centre de stockage de batteries Tesla en Australie
Plus d'un milliard de dollars de bénéfices pour Tesla au dernier trimestre
Haut de page