Kuo vient mettre son grain de sel dans les rumeurs sur l'Apple Car et annonce une sortie en 2025 au plus tôt

28 décembre 2020 à 18h40
11
voiture autonome apple_cropped_1340x1341
© Apple

Il ne faut pas s'attendre à ce que l'Apple Car débarque bientôt sur le marché. La marque à la Pomme a fort à faire pour développer un véhicule digne de la concurrence.

Ces derniers jours, des rapports indiquant qu'Apple viserait 2024 pour le début de la production de sa voiture autonome actuellement en développement nous faisaient espérer un lancement proche pour un produit qui devrait faire énormément parler de lui. Mais Ming-Chi Kuo, le célèbre analyste spécialisé Apple, n'est pas aussi optimiste.

L'Apple Car pas avant 2025, et peut-être bien plus tard

Dans une note destinée à des investisseurs relayée par MacRumors, Kuo écarte l'hypothèse d'un lancement dès 2024. Il évoque la possibilité d'une commercialisation en 2025 au plus tôt, mais cette date n'est pas la plus probable. « Nous ne serions pas surpris si le calendrier de lancement de l'Apple Car est reporté à 2028 ou plus tard » explique-t-il.

D'après lui, Apple a revu ses plans et doit sans cesse s'adapter aux nouveautés du marché des voitures électriques et autonomes pour offrir aux consommateurs un produit conforme à ses standards de qualité. La firme de Cupertino aurait notamment pris du retard en matière d'intelligence artificielle et de deep learning.

L'Apple Car face à la concurrence

Ming-Chi Kuo fait savoir aux investisseurs qu'ils ne doivent pas s'attendre à ce que l'Apple Car soit un succès (même s'il ne rejette pas totalement cette possibilité). Il rappelle que la société « ne réussit pas toujours sur les nouveaux marchés qu'elle tente de conquérir ». Il prend l'exemple des enceintes intelligentes HomePod, dont la demande est plus faible que prévue, et prévient : « La concurrence sur le marché des véhicules électriques et autonomes est plus féroce que celle des haut-parleurs intelligents, nous pensons donc qu'il est périlleux de sauter à la conclusion que l'Apple Car sera automatiquement un succès. »

Il conclut en indiquant que la clé pour une Apple Car réussie ne réside pas dans le hardware (ndlr : Tesla l'a prouvé) mais dans l'IA et le big data, des domaines dans lesquels les constructeurs automobiles actuels ne cessent de s'améliorer.

Source : MacRumors

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
tongtwist
Oh pinaise! Apple qui fait des voitures!<br /> Quand je vois le prix du kit de roulettes pour Mac Pro (850€ pour les roulettes d’une tour de PC quand meme) je me demande ce que ca pourrait donner avec une voiture.
ddrmysti
2027 : apple présente l’apple car, tout le monde se moque de la pomme.<br /> 2028 : apple lance l’apple car, tout le monde se moque de la pomme.<br /> 2029 : face au succès de l’apple car, la concurrence annoncent travailler sur un produit équivalent.<br /> 2031 : la concurrence lance des produits développés à la va bite pour tenter de contre apple, des modèles pas forcément au niveau sur beaucoup de point, mais bon, c’est lowcost et pas apple, donc bon, tous ceux qui crachaient sur l’apple car trouvent d’un coup le concept génial et trouve les modèles concurrent bien plus intéressant, même si les tests ne sont pas en leur faveur.<br /> Comme un arrière goût de déjà vu.
BricoleurDuDimanche83
J’attend de voir la compote de pomme ***** euro’n’cap
cirdan
«&nbsp;« Nous ne serions pas surpris si le calendrier de lancement de l’Apple Car est reporté à 2028 ou plus tard » explique-t-il.&nbsp;»<br /> A la Saint Glinglin ?..
cpicchio
Et ils ont des compétences pour concevoir et fabriquer des voitures ?
kiwi5
ils ont sans doute le cashflow et le budget pour en avoir :o
Njbx
Je n’arrive pas à m’imaginer Apple rentrer dans le marcher de l’automobile.<br /> Je pense qu’ils vont se lancer dans les objets connectés du quotidien, comme les brosse a dents, pèse personnes etc.
os2
est-ce qu’il faudra conduire dans une position fixe autrement rien ne fonctionne?<br /> si on prend pas apple care, la voiture démare?
Lord_Crazy
Déjà des nouvelles de 2027 à 2031 ? Mais quel est ton secret jeune visionnaire ?
ddrmysti
Probablement les même que Musk avant de lancer Tesla. Ce qu’il y a de bien avec les compétences, c’est que quand on en a pas, on peut en acquérir, surtout quand on a un budget quasi illimité…
Nico7as
Je ne pense pas, car Tesla est passée par là, et a un fonctionnement très proche d’Apple, avec une intégration verticale de toute la chaine de production : chassis, batteries, ordinateurs de bord, logiciels, IA, etc…et une ancienneté et une expérience qui leur permet de faire la course en tête.<br /> Je ne vois pas comment Apple peut développer un produit supérieur aux Teslas, et à toutes les concurrentes qui sont bien montée au niveau.
Nico7as
Je ne dis qu’Apple n’était pas capable de créer une voiture. Je dis que je doute qu’ils puissent être compétitifs le jour de sa sortie, car la concurrence fait rage, l’innovation est partout (batteries et IA, entre autre).<br /> Après, Apple ne cherchera pas à vendre un grand nombre de voiture, mais à se distinguer suffisamment (reste à savoir sur quoi…si ce n’est une intégration poussée avec l’iPhone, et ses services Apple One) pour vendre une voiture à un prix élevé, être profitable, et soigner son image de marque, comme d’habitude.<br /> Il suffit de voir le nouvel AirPod Max, qui ne révolutionne pas l’audio, mais qui se distingue sur ses synergies avec l’iPhone, et qui est vendu très cher…
cpicchio
Certes, mais le problème n’est pas là pour le conseil d’administration qui aurait à prendre une décision de créer une marque automobile.<br /> Le constructeurs automobiles premiums font 10% de marge opérationnelle (au mieux) et un badge Apple sur une calandre n’aura pas, avant de très nombreuses années, le prestige d’une marque de premium comme BMW, Audi, Mercedes ou Jaguar.<br /> Apple marge beaucoup pour haut donc qu’ont-ils à gagner à dépenser du cash et beaucoup d’énergie (monter un réseau de distribution et de réparation) avec une issue totalement incertaine et très risquée en terme d’image si cela ne fonctionne pas ?<br /> Désolé, je ne vois pas l’intérêt qu’ils auraient à créer une marque (surtout qu’ils n’ont pas cherché à racheter TESLA).<br /> C’est plus sur le contenu qu’ils sont pertinents et là, ils pourraient nouer des partenariats stratégiques avec des constructeurs.
cpicchio
Des partenariats avec des constructeurs sont suffisants pour adresser ce que vous décrivez.<br /> Avec un problème de taille (autant avec un partenariat qu’avec une marque dédiée) : si un constructeur se limite à un OS pour le téléphone, il condamne une partie de ses ventes. Donc économiquement pas réaliste.
Nico7as
de quel OS parlez-vous ? des connexions Android Auto et CarPlay, ou de l’OS qui gère le systeme de la voiture.<br /> Apple utilise des propres OS depuis des décennies dans ses appareils, ce qui a des inconvénients, mais qui leur permet aussi de se distinguer de la concurrence, suffisamment pour marquer une différence que les gens sont prêts à payer, cher, (autant pour l’usabilité que le statut).<br /> Et économiquement, ils s’en sortent très bien. Ils raflent une part énorme des bénéfices, avec une part de marché basse.
cpicchio
Je vous cite «&nbsp;Après, Apple ne cherchera pas à vendre un grand nombre de voiture, mais à se distinguer suffisamment (reste à savoir sur quoi…si ce n’est une intégration poussée avec l’iPhone, et ses services Apple One) pour vendre une voiture à un prix élevé, être profitable, et soigner son image de marque, comme d’habitude.&nbsp;»<br /> Cela me semble un peu court pour justifier de créer une marque. L’OS du multimédia embarqué (qui communique avec les smartphone) reste quand même un détail dans l’acte d’achat.
Blackalf
Nico7as:<br /> Je ne vois pas comment Apple peut développer un produit supérieur aux Teslas, et à toutes les concurrentes qui sont bien montée au niveau.<br /> Piste possible, vu les ressources d’Apple : faire des ponts d’or à des gens de chez Tesla et d’ailleurs pour les débaucher. ^^
Nico7as
C’est déjà le cas, il y a des transfuges dans les 2 sens. Et Tesla est la marque «&nbsp;cool&nbsp;» du secteur, qui draine une bonne partie des talents actuels. C’est une des raisons de difficultés des autres constructeurs Américain pour monter au niveau. Ils ont du mal à recruter les meilleurs.<br /> Par ailleurs, l’ancien responsable du developpement de la Model S est aujourd’hui à la tête de Lucid Motors, qui prépare la commercialisation de la Lucid Air, bâtie autour de batteries développée pour la Formule E. Une berline premium de haut niveau, commençant au tarif de la Model S.<br /> Franchement, il y a de la competition de très haut niveau, qui sera là depuis longtemps.
Blackalf
Nico7as:<br /> Et Tesla est la marque «&nbsp;cool&nbsp;» du secteur, qui draine une bonne partie des talents actuels.<br /> C’est possible aussi. Mais à voir s’ils y resteront longtemps, question ambiance de travail, culture d’entreprise, salaires, et possibilités de promotions (c’est bien entendu valable pour n’importe quelle marque). ^^
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Artemis : de 2020 à 2040, les étapes de l'ambitieux programme de la NASA
À la découverte de la planète naine Ceres et son énigmatique tache blanche
OnePlus devrait abandonner le téléobjectif sur ses prochains smartphones
Galvanisé par le succès de Wonder Woman 1984, Warner Bros. accélère le développement de Wonder Woman 3
Les cendres de James Doohan, qui incarnait Scotty dans Star Trek, étaient à bord de l'ISS depuis 2008
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page