Kuo vient mettre son grain de sel dans les rumeurs sur l'Apple Car et annonce une sortie en 2025 au plus tôt

28 décembre 2020 à 18h40
11
voiture autonome apple_cropped_1340x1341
© Apple

Il ne faut pas s'attendre à ce que l'Apple Car débarque bientôt sur le marché. La marque à la Pomme a fort à faire pour développer un véhicule digne de la concurrence.

Ces derniers jours, des rapports indiquant qu'Apple viserait 2024 pour le début de la production de sa voiture autonome actuellement en développement nous faisaient espérer un lancement proche pour un produit qui devrait faire énormément parler de lui. Mais Ming-Chi Kuo, le célèbre analyste spécialisé Apple, n'est pas aussi optimiste.

L'Apple Car pas avant 2025, et peut-être bien plus tard

Dans une note destinée à des investisseurs relayée par MacRumors, Kuo écarte l'hypothèse d'un lancement dès 2024. Il évoque la possibilité d'une commercialisation en 2025 au plus tôt, mais cette date n'est pas la plus probable. « Nous ne serions pas surpris si le calendrier de lancement de l'Apple Car est reporté à 2028 ou plus tard » explique-t-il.

D'après lui, Apple a revu ses plans et doit sans cesse s'adapter aux nouveautés du marché des voitures électriques et autonomes pour offrir aux consommateurs un produit conforme à ses standards de qualité. La firme de Cupertino aurait notamment pris du retard en matière d'intelligence artificielle et de deep learning.

L'Apple Car face à la concurrence

Ming-Chi Kuo fait savoir aux investisseurs qu'ils ne doivent pas s'attendre à ce que l'Apple Car soit un succès (même s'il ne rejette pas totalement cette possibilité). Il rappelle que la société « ne réussit pas toujours sur les nouveaux marchés qu'elle tente de conquérir ». Il prend l'exemple des enceintes intelligentes HomePod, dont la demande est plus faible que prévue, et prévient : « La concurrence sur le marché des véhicules électriques et autonomes est plus féroce que celle des haut-parleurs intelligents, nous pensons donc qu'il est périlleux de sauter à la conclusion que l'Apple Car sera automatiquement un succès. »

Il conclut en indiquant que la clé pour une Apple Car réussie ne réside pas dans le hardware (ndlr : Tesla l'a prouvé) mais dans l'IA et le big data, des domaines dans lesquels les constructeurs automobiles actuels ne cessent de s'améliorer.

Source : MacRumors

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Elon Musk tacle Apple sur ses batteries au cobalt et sur la politique de l'App Store
Une route capable de recharger votre véhicule à 200 kW ? C'est ce que tente l'État de l'Indiana
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Toyota dévoile son plan « Beyond Zero » pour devenir le leader mondial de la mobilité zéro émission
Incendies de batteries : GM rappelle à nouveau les Chevy Bolt et pointe LG du doigt
L'ouverture des Superchargeurs aux autres marques pourrait rapporter 25 milliards à Tesla
Les véhicules électriques ont doublé leur part de marché en Europe en 2021
Mercedes-Benz tease une électrique capable de 1 000 km d'autonomie
Mercedes-Benz se veut tout électrique d'ici 2030
General Motors stoppe la production de ses pick-up à cause de la pénurie de semi-conducteurs
Haut de page