Au milieu des rumeurs sur la Apple Car, Elon Musk avoue avoir tenté de vendre Tesla à Tim Cook

23 décembre 2020 à 12h45
11

Alors que les rumeurs sur l'arrivée d'une Apple Car se sont accélérées cette semaine, le grand patron de Tesla, Elon Musk, affirme sur Twitter avoir proposé à Apple un rachat de son entreprise. Tim Cook ne l'aurait même pas reçu pour en parler.

Sans préciser de dates, Elon Musk souligne qu'il s'agissait « des jours les plus sombres du programme de la Model 3 ». L'entreprise avait eu de
gros soucis de production au cours de l'année 2018, peinant à délivrer la quantité de véhicules promis.

Une bonne affaire manquée

Dans la soirée du mardi 22 décembre, Elon Musk a tweeté : « Durant les jours les plus sombres du programme de la Model 3, j'ai contacté Tim Cook pour discuter de la possibilité d'un rachat par Apple de Tesla (pour 1/10 de notre valeur actuelle). Il a refusé de me rencontrer. » Un dixième de la valeur actuelle de Tesla représente environ 60 milliards de dollars.

Une période précise de l'histoire de Tesla pourrait correspondre à ces « jours sombres » : en 2018, le constructeur de véhicules électriques californien peinait à livrer la quantité de Model 3 voulue par sa clientèle, accumulant les retards de production.

Pour la petite histoire, Google a également failli racheter Tesla. Dans sa biographie d'Elon Musk, parue en 2015, le journaliste Ahlee Vance raconte notamment comment Google a failli racheter Tesla en 2013. À l'époque, seule la Model S était disponible sur le marché (la Model 3 est sortie en
2016). Elon Musk aurait contacté son ami Larry Page alors que le véhicule n'arrivait pas à engranger assez de ventes et que la faillite était proche. Le deal s'approchait des 6 milliards de dollars, mais les commandes de la Model S commencèrent à prendre et l'idée d'une affaire s'envola aussitôt.

Une petite remarque sur l'Apple Car au passage

Elon Musk a dévoilé cette information en réaction aux nouvelles informations concernant la production de l'Apple Car. Selon une enquête de Reuters, la production du véhicule pourrait démarrer dès 2024.

Les sources de l'agence de presse affirment qu'Apple a mis au point une technologie de batterie mono-cellulaire. Apple envisagerait par ailleurs
l'utilisation d'accumulateurs lithium-fer-phosphate, produisant moins de chaleur et étant potentiellement moins dangereux.

Ce à quoi Elon Musk a simplement répondu : « Tesla utilise déjà le fer-phosphare pour les véhicules de tailles moyennes créés dans notre usine de Shanghai. Une mono-cellulaire est électrochimiquement impossible (…). »

Source : The Guardian

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Une route capable de recharger votre véhicule à 200 kW ? C'est ce que tente l'État de l'Indiana
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Toyota dévoile son plan « Beyond Zero » pour devenir le leader mondial de la mobilité zéro émission
Incendies de batteries : GM rappelle à nouveau les Chevy Bolt et pointe LG du doigt
L'ouverture des Superchargeurs aux autres marques pourrait rapporter 25 milliards à Tesla
Les véhicules électriques ont doublé leur part de marché en Europe en 2021
Mercedes-Benz tease une électrique capable de 1 000 km d'autonomie
Mercedes-Benz se veut tout électrique d'ici 2030
General Motors stoppe la production de ses pick-up à cause de la pénurie de semi-conducteurs
Aux États-Unis, les utilisateurs de Lyft pourront bientôt réserver des trajets en voiture autonome
Haut de page