Pour lutter contre le CO2 en ville, e-troFit transforme les bus diesel en bus électrique

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
27 octobre 2020 à 07h07
15
e-troFit
© e-troFit Bus

À l'instar des voitures, les bus basés sur des moteurs diesel doivent répondre des normes européennes concernant la qualité de l'air et les émissions de gaz à effet de serre. Aussi, pour rendre les villes plus respirables et permettre de prolonger leur durée d'utilisation, la société e-troFIT Gmbh propose de convertir à l’électrique les bus Mercedes et MAN.

Les plus vieux autobus encore en circulation, dont la durée de vie peut atteindre 15 ans voire 20 ans, sont basés sur des moteurs diesel d’anciennes générations (Euro 3 ou Euro 4), très polluants. Pour faciliter la conversion de ces véhicules, e-troFit propose des « kits rétrofit », adaptés aux principaux modèles utilisés actuellement.

7 500 véhicules potentiellement convertibles

La société e-troFit a décidé de s’attaquer aux modèles les plus répandus en Europe, en commençant par les bus Mercedes-Benz Citaro C1. Si ce modèle est déjà ancien, il est encore largement utilisé dans les réseaux urbains avec plus de 1 000 exemplaires encore en circulation.

Le premier exemplaire de kit rétrofit a été livré en septembre à la ville de Landshut en Allemagne. L’entreprise travaille désormais sur de nouveaux kits qui permettront de transformer en bus 100 % électrique des modèles tels que les Citaro C1 Facelift et les Citaro C2, plus récents. e-troFit envisage de couvrir un marché de 7 500 à 8 000 véhicules dans les dix prochaines années. Elle devrait à ce titre étendre ses kits aux véhicules MAN Lion City A21 dès la fin de l’année 2021.

Man Lion's City A21 © Man
© Man

Une transformation à plus de 300 000 €

Le coût d’un rétrofitage sur un bus urbain diesel varie entre 300 000 et 360 000 €, selon la configuration de batterie et l’état du véhicule. Si cette somme parait importante, elle est à comparer au prix d’un véhicule électrique neuf équivalent, dont le prix peut largement dépasser les 500 000 €. L’opération de conversion permet en effet d’obtenir un véhicule remis à neuf, avec une motorisation plus vertueuse permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les zones urbaines.

Le directeur général de la société, Andreas Hager, a déclaré : « Nous connaissons actuellement une forte augmentation de la demande. En Europe et en dehors, les villes et les communes ont besoin de solutions durables, rentables et en même temps absolument fiables sur le plan technologique pour réduire les émissions de CO2 dans les transports publics ».

Source : Electrive

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
10
JohnnyG
La question principale reste celle de l’autonomie et du temps de charge.<br /> Et puis changer tout le thermique par de l’electrique va poser des problemes de consommation tel que pour l’instant, le moins pire est d’avoir du nucleaire…
oudiny
T’inquiète on remet les centrales à charbon en route … on va émettre mille fois plus de CO2 d’un coté que ce qu’on enlève avec les véhicules !
zoup01
Pour déplacer la pollution hors des centre ville , c’est une bonne idée…reste à voir la rentabilité du truc ?
trollkien
Perso je trouve ca juste nimp… 300.000 boules pour un véhicule d’occaze… yen a qui ont pas honte…<br /> Et avec la tendance bobo écolo ils trouveront bien des pigeons pour faire leur beurre au frais des citoyens.<br /> Autant changer la flotte, ou, selon moi, passer tous les diesel au Diester (bio diesel) et leur laisser finir leur vie tranquille.<br /> En parlant de ca, j’attend toujours voir apparaitre les pompes de biodiesel pour les particulier, car mon prochain vehicule, n’en déplaise à certain sera un véhicule diesel, faute de choix
MartOnTheRocks
Le titre n’est pas bon. Le problème des bus Diesel, ce sont les particules fines qui provoquent des problèmes respiratoires.
zoup01
à la pompe, le diesel a déjà une part de bio diesel (7% ou 10%)…<br /> après, le bio diesel, même s’il est renouvelable n’est pas vraiment une solution écologique…va faire un tour en malaisie, il n’y a plus que des palmiers à huile au détriment de la biodiversité.
MattS32
«&nbsp;lutter contre le CO2 en ville&nbsp;», ça n’a pas vraiment de sens. Le CO2 en ville n’est pas un problème. C’est la pollution le problème. Le CO2, c’est un problème global.
MattS32
Même en produisant l’électricité avec des combustibles fossiles, le bilan carbone final peut être favorable :<br /> meilleure rendement,<br /> récupération d’énergie au freinage,<br /> centralisation des émissions de CO2, donc plus de possibilités pour mettre en place de la captation.<br /> Dans le pire des cas, il sera équivalent ou un peu supérieur. Mais d’un petit facteur, peut-être 10 ou 20%, pas beaucoup plus…<br /> Et puis indépendamment du CO2, il y a la réduction de la pollution locale aux particules (y compris venant des freins, très sollicités sur les bus, qui s’arrêtent encore plus souvent que des voitures…) et de la pollution sonore.
trollkien
Oui en effet ils proposent de plus en plus du B7 et B10, mais la on reste dans la notion «&nbsp;d’additif&nbsp;», qui ne change pas beaucoup la donne en terme de pollution ni de prix a la pompe.<br /> J’ai entendu parler du B30 que total réserve aux flottes professionnelles ; mais bien de mieux.<br /> On est loin de l’E90 qui coute bien moins cher
zoup01
L 'E85 ne coûte pas moins cher à produire, il est surtout bien moins taxé ( et pas sur que ça dure).<br /> Oui, le B30 est utilisé à ma connaissance sur une ligne ferroviaire.
cirdan
Curieux de connaitre l’autonomie de ces engins. A ce prix-là on a le droit d’être un peu exigeant.
trollkien
Vu sur Dyneff<br /> Qui peut rouler au B30 ?<br /> Conformément à l’arrêté du 30 décembre 2006, le B30 convient aux moteurs diesel des flottes professionnelles captives qui disposent de leurs propres cuves d’approvisionnement.<br /> Rouler au B30 ne nécessite :<br /> Aucun investissement supplémentaire.<br /> Aucune modification de matériel, en dehors des préconisations d’usage du constructeur.<br /> Aucun réglage moteur.<br /> Donc c’est bien une «&nbsp;volonté politique&nbsp;» ne ne pas donner acces à ce carburant moins polluant au «&nbsp;commun des mortels&nbsp;».<br /> VDM, FDM
Thamien
T’es sérieux ou c’est du trollage?
Thamien
A combien chiffres tu en % cette augmentation de la consommation éclectique car le calcul est très facile à faire (a partir de données de VE déjà existants)…
Thamien
Tu as raison!<br /> Le bilan sera en faveur du VE même si l’électricité qu’il consomme provient d’une vielle centrale fioul qui se trouve à des centaines de km du point de recharge.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le nombre d'utilisateurs des réseaux sociaux franchit les 4 milliards dans le monde
Série Free 80 Go : le forfait 4G sans engagement de retour en promotion
Le premier décollage d'Ariane 6 pourrait être reporté à 2022
Vous en rêviez, Crash Bandicoot: On the Run déboule sur iOS et Android au printemps 2021
Full Self Driving : le mode autonome de Tesla collecte jusqu'à 4 Go de données par jour !
God of War bénéficiera d'un meilleur framerate et du cross-save sur PS5
Xbox Series X | S : les fonds d'écran dynamiques et d'autres éléments présentés en vidéo
Itinérance Orange et Free : l'ARCEP maintient la prolongation, au grand dam de Bouygues et SFR
En 2021, Opel va tester sur les routes son nouveau Zafira Life fonctionnant à l'hydrogène
VPN pas cher : notre sélection des meilleures offres CyberGhost, NordVPN et Surfshark de la semaine
Haut de page