La Chine tente de contrôler la chute de ses fusées

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
05 novembre 2019 à 14h54
9
CZ-4B avec grilles
La CZ-4B au décollage le 2 novembre

Pour la seconde fois cette année, un lanceur chinois « classique » a été équipé de grilles de stabilisation afin d'être dirigé, après sa mission, et d'éviter de retomber sur des zones habitées. Un sujet brûlant alors que les décollages se multiplient.

En opérant des sites de lancement à l'intérieur des terres pour envoyer ses satellites en orbite, la Chine se heurte à un problème grandissant : les différents éléments de la fusée, éjectés au fur et à mesure de la mise en orbite d'un satellite, retombent parfois dans des zones habitées. Cette situation se manifeste surtout sur deux des quatre bases chinoises, à Xichang et Taiyuan. Aussi, face à l'augmentation du nombre de lancements de satellites, et des acteurs locaux du « NewSpace », la Chine doit trouver de nouvelles solutions pour éviter un drame : malgré les avertissements, évacuations et messages d'alertes, les étages de fusées et leurs carburants très toxiques sont souvent filmés par des habitants de ces zones rurales, s'écrasant dans des jardins, des granges et même des ensembles d'habitations.

Rediriger les étages pour éviter les foules

Difficile, en outre, de changer toutes les pratiques pour déménager les lanceurs sur le site de Wenchang, au bord de la mer... Alors, pourquoi ne pas utiliser une partie des techniques de récupération de fusée ?

Les grilles ou ailerons de stabilisation, popularisés avec Falcon 9 (SpaceX) mais utilisés sur de nombreux missiles et lanceurs depuis 60 ans (il y en a, par exemple, sur chaque lanceur de capsule Soyouz) peuvent fournir une solution pour les lanceurs chinois, et faire d'une pierre deux coups : en apprendre davantage sur la récupération des étages de lanceur, mais aussi, et surtout, diriger les étages lors de leur traversée de l'atmosphère, pour les amener avec précision dans des zones sans danger pour les populations.

Un premier essai avait été mené cette année avec une fusée CZ-2D le 26 juillet. Cette fois, ce 2 novembre, c'est sur une CZ-4B (Longue Marche 4B), qui décollait depuis Taiyuan, que ce test a eu lieu, ce qui laisse penser que la Chine pourrait généraliser ce processus... Attention cependant, les deux générations de lanceurs testés utilisent le même premier étage, il s'agit donc d'un projet commun. L'atterrissage, ou plutôt le crash contrôlé de l'étage a par ailleurs été surveillé par les autorités du pays.

Un long chemin vers la sécurité...

Il reste encore beaucoup à faire pour que cette méthode soit généralisée et que les habitants des zones concernées ne vivent plus avec cette épée de Damoclès au-dessus de leur tête (d'autant plus que d'autres éléments de lanceurs retombent aussi, comme les coiffes, les inter-étages, etc.). La Chine, pays qui a fait décoller le plus de fusées vers l'orbite en 2019 avec 24 tirs au 5 novembre, poursuit sa croissance avec ou sans protection des populations.

Les industriels chinois poursuivent en parallèle des projets de lanceurs aux étages réutilisables sur plusieurs types de fusées légères (CZ-6A) ou plus imposantes (CZ-8).

Source : Space News
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
6
benben99
Bravo pour les progrès du programme spatial.<br /> Et en bon média biaisé, ce n’est pas surprenant que Clubic tente d’en rajouter une couche négative sur la Chine pour conclure en parlant des danger pour la population…
tinou7789
un commentaire qui dénonce, Clubic à deux doigts de mettre la clef sous la porte…
ebottlaender
Je l’ai déjà écrit et répété, il n’y a aucune ligne éditoriale pour en « rajouter » sur la Chine. C’est d’ailleurs il me semble le premier, sinon l’un de mes premiers articles sur le spatial chinois ici.<br /> Il y a un danger pour la population, qui se traduit régulièrement par des chutes d’étages sur des granges, dans des zones habitées (routes, sur certains toits, des champs) et même à de rares occasions sur les maisons. Je vous invite à observer les clichés de ces chutes, amplement documentés sur Weibo ou Twitter (par exemple à travers le compte<br /> @LaunchStuff )
notolik
Pourquoi tu t’énerves? Tu sais pas reconnaitre un vilain Troll?<br /> Répondre c’est encourager…<br /> Merci pour l’article en tout cas!
cirdan
Oui, mais la frontière entre un troll, de la propagande, de la désinformation ou autre chose du genre n’est pas toujours évidente. Le commentaire en question est un bon exemple et je comprends que le rédacteur soit agacé.<br /> En tout cas le sujet est intéressant et surprenant.<br /> RFI – 13 Jan 18<br /> Chine: un morceau d'une fusée tombe sur une zone densément peuplée<br /> Le ciel leur est presque tombé sur la tête. Une vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux chinois. Elle a été filmée par les habitants d'une ville non loin de laquelle un morceau de fusée est tombé. Les autorités savaient que cet objet...<br /> Libération.fr – 3 Jun 13<br /> En Chine, attention aux chutes de fusées<br /> Les cosmonautes envoyés dans l'espace par Pékin partiront désormais du désert de Gobi, et non plus d'une province rurale peuplée où les paysans se prenaient des débris sur la tête.<br />
notolik
Je comprends la réaction de l’auteur, car ce ne doit pas être le premier cas… Et qu’à la longue ça doit sévèrement péter les c…<br /> Mais se justifier c’est encourager.
cirdan
Mais ne rien dire c’est renoncer ?..
kroman
Ben oui, c’est pas grave, que représentent quelques Fourmies parmi 1,4 milliards…
benben99
Il n’y a peut-être pas de ligne éditoriale, mais c’est l’impression que ça donne. Ok tu as vu quelques clichés, mais combien de gens en sont mort? J’ai de fort doute sur la gravité de ce « danger ».
ebottlaender
Je m’occupe de l’actualité spatiale depuis 5 ans, j’ai vu des centaines de clichés de morceaux de lanceurs plantés dans des rivières, des routes, des granges, des ensembles d’habitations et même dans un salon.<br /> Il n’y a pour l’instant pas eu (et heureusement) de victime officielle de ces chutes, sinon des animaux (en septembre, c’était tombé sur… une étable), en tout cas ces dernières années. En 1996 une CZ-3B avait dévié lors de son décollage et s’était écrasée sur la ville qui abritait les employés du site.
alf666
Ce n’est pas une impression.<br /> C’est quasiment systématique ,d’ailleurs quand on leur fait remarquer ou que l’on dénonce des propos anti-chinois c’est soit suppression du commentaire soit bannissement.
ebottlaender
Vous remarquerez que je prends le temps de vous répondre malgré les insinuations et que vos commentaires sont toujours là.
alf666
Ce ne sont pas des insinuations et je ne parle pas de vous précisément.<br /> Je constate et fait des captures d’écrans des commentaires en cause, des miens et de mes bannissements.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Un pc portable 15
Casque Gamer PC sans-fil Logitech G533 à 71,99€ au lieu de 89,99€
Bientôt une clé biométrique chez Yubico, la YubiKey Bio
Chrome dévoile deux failles sévères (déjà corrigées)
Il est possible de pirater les Google Home et Amazon Echo en simulant une voix via un laser
Le Xiaomi Mi 9T Pro à un prix digne du Black Friday
Adobe laisse fuiter 7,5 millions de comptes Creative Cloud
Des employés de Google protestent contre les accords de l'entreprise avec des sociétés pétrolières
Sur Google Actu, vous pouvez désormais choisir deux langues pour votre flux
Adobe Fresco va se décliner sur Windows comme sur iPad
Haut de page