L'Inde sera-t-elle le quatrième pays à envoyer un engin spatial sur la Lune ?

4
chandrayaan2
© ISRO

L'Agence Spatiale Indienne (ISRO) avait reporté, en avril dernier, le lancement de la mission Chandrayaan-2.

Elle annonce désormais que le lancement de sa sonde spatiale sera effectué le mois prochain pour une arrivée sur la Lune en septembre.

Une deuxième mission pour l'Agence Spatiale Indienne

En 2008, l'ISRO avait effectué le lancement de Chandrayaan-1, une sonde spatiale qui devait se mettre en orbite autour de la Lune pour une durée de deux ans. Les objectifs consistaient, notamment, à réaliser une cartographie de la surface lunaire, analyser sa composition géologique ou encore créer des cartes minéralogiques de certaines régions du satellite.

Lancée le 22 octobre 2008 depuis la base spatiale Sriharikota, Chandrayaan-1 perd le contact avec l'IRSO en août 2009, alors même qu'elle avait réussi à se placer en orbite.

Cette année, pour cette nouvelle mission avec la sonde Chandrayaan-2, l'agence spatiale indienne veut envoyer son engin de trois tonnes sur la face cachée de la Lune. La fenêtre de lancement a été annoncée officiellement par le président de l'ISRO : elle est prévue entre le 9 et le 16 juillet prochains, pour une arrivée sur la Lune début septembre.


Chandrayaan-2 va envoyer des informations à la Terre

Parmi les nouveaux objectifs figure cette fois le déploiement d'un rover sur la Lune afin de réaliser des expériences dont les résultats, parfois imagés, seront retransmis à la Terre. Alors que la mission de la sonde Chandarayaan-2 est prévue pour une durée opérationnelle d'un an, cette période d'expériences sera menée, elle, pendant un jour lunaire, soit 14 jours terrestres.

Grâce à l'atterrissage en douceur de ce véhicule d'exploration lunaire, l'Inde deviendrait le quatrième pays à réussir l'envoi d'un engin spatial sur la Lune, après l'ex-URSS, les Etats-Unis et la Chine (et suite à l'échec de la mission israëlienne Beresheet).

Si tout se déroule comme prévu, la sonde Chandrayaan-2 devrait se poser près du pôle sud lunaire.


Source : Moon Daily
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (4)

Blues_Blanche
Et quel est l’intérêt d’aller sur la lune, l’article fait l’impasse sur la question ?
Wehrmicel
Ils vont faire de la lune le “Gange N°2”
Fulmlmetal
Encore un article bourré d’erreur.<br /> Non, la sonde Chandrayaan-2 ne posera pas ses 3 tonnes (3.8T pour etre plus précis) sur la lune, ca l’engin est constitué d’un orbiteur de 1.4t et d’un atterrisseur (nommé vikram) de 1.35t. Le rover est un petit engin de 25 Kg.<br /> L’orbiter servira d’ailleurs de relai radio car sur la face caché de la lune il n’est pas possible de transmettre directement vers la Terre.<br /> Pour précision, Lancement le 14 juillet 21h21 UTC et alunissage le 6 septembre<br /> On va passer sur les expériences et instruments scientifiques vu que Clubic s’en fiche.<br /> Pour le choix du ole sud c’est avant tout parce que le site est le plus longtemps ensoleillé, ce qui permet d’utiliser l’energie solaire un maximum de temps et éviter les période d’hibernation sou un froid de -238°c qui consomme très cher en batterie et ne garantissent pas un réveil, les chinois en savent quelques choses.
wolff67310
Ils feraient mieux de régler leurs problèmes sur leur planète avant de dépenser des 100 et des 1000 pour envoyer une sonde merdique sur la lune…
Voir tous les messages sur le forum