Direct : L'aventure s'arrête déjà pour la sonde israélienne Beresheet

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
11 avril 2019 à 23h39
0
Beresheet
© SpaceIL

Si la mission semblait prometteuse pour le secteur privé et pour Israël qui aurait pu devenir le quatrième pays à atterrir sur l'astre, c'est la déception ce soir qui doit envahir le centre de contrôle d'Israël Aerospace Industries alors que la sonde spatiale Beresheet s'est écrasée à la surface de la Lune

Après 8 années de développement et 40 jours de transit, on peut aujourd'hui dire que Beresheet est arrivé sur la Lune, mais pas de la meilleure des manières. Le centre de contrôle d'Israël Aerospace Industries aurait en effet perdu tout contact avec la sonde spatiale peu de temps avant que celle-ci n'amorce sa descente autonome. L'engin serait vraisemblablement tombé en panne (son moteur principal) à 25 km d'altitude, hauteur de laquelle, sans ses propulseurs, il est irrémédiablement tombé en chute libre. Aux dernières nouvelles Beresheet aurait terminé sa course à 800 km de son point d'atterrissage au nord de la mer de la Sérénité.

La toute dernière image capturée par Beresheet et que l'on peut voir ci-dessous aura tout de même offert une jolie carte postale de ce voyage low-cost. Maigre consolation, mais rappelons tout de même que Beresheet n'était conçu qu'avec une durée de vie de deux jours à la surface de la Lune. Souhaitons maintenant que la prouesse technologique (récupérer trois propulseurs simultanément) que s'apprête à réaliser SpaceX demain, connaisse un meilleur sort que la regrettée Beresheet !




Israël, la quatrième nation à atteindre la Lune ?

Lancé le 22 février depuis la base de Cape Canaveral par une fusée Falcon 9, la petite sonde israélienne Beresheet nourrit de nombreux espoirs puisqu'elle pourrait devenir le premier engin développé et lancé par des sociétés privées à atteindre la Lune.

En outre, les deux organisations privées à l'origine de ce projet, SpaceIL pour le développement de la sonde et Israël Aerospace Industries pour sa fabrication pourraient bien ici faire entrer Israël dans l'histoire en devenant la quatrième nation à se poser sur la surface de la Lune après les États-Unis et la Russie, et plus récemment la Chine avec les atterrisseurs Chang'e 3 et 4.

Jeudi dernier, la sonde qui emporte avec elle une immense archive de connaissances de l'humanité - Lunar Library - est parvenue à correctement s'insérer en orbite lunaire après une longue phase de transit de 40 jours. Une phase dont la durée est supérieure à la plupart des missions à destination de la Lune puisqu'une trajectoire différente a été choisie pour le voyage de la sonde afin d'économiser au maximum ses 400 kg d'ergols.


Un événement à suivre en direct

Ce soir, la sonde tentera de se poser sur la surface de la Lune, entre 21h et 22h, heure française. Beresheet devrait alunir sur une zone située au nord de la mer de la Sérénité après six jours passés en orbite lunaire. La sonde israélienne consommera alors tous ses ergols encore à disposition afin de réduire sa vitesse et se positionner correctement pour un atterrissage en douceur. Cette opération sera initiée à environ 25 km d'altitude et devrait durer une vingtaine de minutes. À 5 mètres de l'objectif ultime, les propulseurs de Beresheet devraient se stopper afin d'amorcer une descente en douceur qui sera amortie grâce à un train d'atterrissage constitué de quatre pieds spécialement conçus pour atténuer l'éventuelle violence du choc.

L'intégralité de ces opérations sera filmée grâce au capteur de 8 mégapixels dont dispose Beresheet. Le film de cette descente contrôlée devrait normalement être diffusé ci-dessous sur la chaîne YouTube de SpaceIL. Le live débute à 20h45 et la sonde devrait entrer en phase d'alunissage entre 21 h et 22 h 00.

Modifié le 11/04/2019 à 23h50
35
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
scroll top