Une « relique » du Big Bang découverte dans l'Univers lointain

Matthieu Legouge Contributeur
19 décembre 2018 à 19h54
0
Big Bang

À l'aide de deux des télescopes parmi les plus puissants du monde, une équipe de chercheurs australienne est parvenue à découvrir une « relique fossile » du Big Bang dans l'Univers lointain. Une fouille « astro-archéologique » qui leur permet de remonter aux origines de notre Univers, il y a de ça 13,8 milliards d'années.

À Hawaii, l'observatoire W.M Keck situé sur le mont Mauna Kéa à une altitude de plus de 4km, abrite deux des plus grands télescopes optiques jamais conçus. C'est à l'aide de ces instruments, équipés de miroirs de plus de 10 mètres de diamètre, que des chercheurs de la Swinburne University de Melbourne ont pu observer un nuage de gaz immaculé situé dans l'Univers lointain et qui pourrait être défini comme une « relique » du Big Bang.

Un nuage de gaz « orphelin » découvert par les chercheurs

La plupart des nuages gazeux que les scientifiques peuvent observer sont en quelque sorte « pollués » par des éléments lourds provenant des explosions massives d'étoiles qui se transforment alors en supernova. Et effectivement, si l'on s'en tient à la théorie du Big Bang, beaucoup d'étoiles ont eu le temps d'exploser en 13,8 milliards d'années, et avec elles autant de « déchets » propulsés dans l'Univers.

Seulement, le nuage de gaz découvert par ces chercheurs semble quasiment vierge de ces éléments lourds ; un phénomène extrêmement rare qui pourrait signifier que ce nuage serait un vestige du Big Bang.

Un phénomène d'une grande rareté

L'observation de cette relique des temps immémoriaux n'a pas permis de trouver des métaux à un niveau détectable. Ce nuage de gaz semble immaculé, ce qui laisse penser aux chercheurs qu'il n'aurait pas été impacté par des explosions d'étoiles depuis 1,5 milliard d'années après le Big Bang.

Le professeur Michael Murphy, l'un des principaux chercheurs ayant réalisé cette étude, a expliqué : « Cette découverte - un nuage apparemment vierge - est vraiment importante. Nous avons besoin de savoir si de tels nuages peuvent durer des milliards d'années sans être pollués par plusieurs générations d'étoiles. » Il ajoute : « Maintenant que nous avons prouvé que nous pouvons trouver de tels fossiles, nous avons vraiment une chance de savoir à quel point ils sont rares ou courants. C'est crucial pour tester notre compréhension de la formation des premières galaxies. »

Deux de ces nuages de gaz ont déjà été découverts de manière fortuite en 2011 grâce à certains chercheurs qui font également partie de cette nouvelle étude, ainsi qu'un autre qui a été détecté en 2016 grâce au Very Large Telescope (VLT) situé au Chili.

Deux possibilités peuvent découler de la découverte de ce nuage « fossile » : soit il est pollué uniquement par des particules indécelables qui proviennent des premières étoiles de l'Univers, soit il traverse une galaxie pour la toute première fois. À ce propos, Michael Murphy estime : « C'est une possibilité excitante, car comprendre comment de tels nuages de gaz nourrissent les galaxies est un problème majeur en astrophysique ». Il termine en ajoutant que cela « nous aidera à comprendre comment des étoiles et des galaxies ont formé du gaz dans l'univers primitif, et pourquoi certaines ne l'ont pas fait. »

Source : Eurekalert
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Car of the Year 2020 : six voitures électriques en lice pour rallier la finale
Finalement, Huawei admet que bâtir une alternative à Android lui prendra des années
Sortie extravéhiculaire 100 % féminine : suivez l'événement en direct !

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top