AST SpaceMobile va tester un très grand satellite communiquant directement avec les smartphones

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
06 septembre 2022 à 09h05
12
AST SpaceMobile BlueWalker 3 satellite antenne © AST SpaceMobile
Une grande antenne, donc. Crédits : AST SpaceMobile

Pas de réseau ? Quand un satellite d'AST SpaceMobile passera dans la zone, votre smartphone aura peut-être l'option de s'y connecter. C'est en tout cas le pari de l'entreprise, qui va pour cela envoyer un premier satellite de très grande envergure. Mais il sera encore plus visible dans le ciel de nuit…

Encore ? Oui, encore.

Faut-il voir grand ?

Dix mètres de diamètre, 64 mètres carrés… Le satellite démonstrateur BlueWalker 3 ne fait pas dans la miniature. Au contraire, cette unité qui a été amenée de son site de production au Texas jusqu'en Floride en préparation pour son décollage en septembre, pèse environ 1,5 tonne.

BlueWalker 3 décollera sous la coiffe d'une fusée Falcon 9 de SpaceX, si tout se passe bien dans quelques jours, avec un lot de satellites Starlink pour un vol partagé vers l'orbite basse… Avant de hausser son altitude jusqu'à 400 km environ, et de déployer sa gigantesque antenne à double emploi.

En effet, d'un côté elle accueille les cellules solaires qui collectent l'énergie nécessaire à son fonctionnement, et de l'autre les antennes « plates » à commande de phase qui sont sa raison d'être. Un satellite de communication et connectivité bien particulier, car ce dernier a vocation à relier directement les smartphones existants à des antennes relais.

Transit depuis l'espace

Sur le papier, le plan d'AST SpaceMobile est particulièrement simple : profiter d'une antenne assez grande et sensible pour pouvoir capter même les faibles signaux envoyés par les smartphones existants, et les relayer vers les relais au sol, eux aussi existants. Avec une promesse alléchante pour qui cherche la connectivité… Plus de zone blanche, plus de réseau bloqué faute d'opérateur non présent, plus de problème de zonage, puisqu'au besoin, il sera possible de passer par le satellite, le tout sans grosse antenne dédiée.

Encore faut-il prouver que ça fonctionne bien, et c'est pour cela qu'après 800 tests au sol, l'entreprise envoie son premier satellite d'essai en orbite. Elle a déjà attiré les financements de Vodafone et Rakuten, pour les plus visibles.

AST SpaceMobile BlueWalker 3 satellite replié © AST SpaceMobile
Le satellite une fois replié pour son lancement. Crédits : AST SpaceMobile

Une idée brillante…

Il n'y a pas que les opérateurs mobiles qui observeront les résultats. En effet, AST SpaceMobile a déjà attiré l'attention des astronomes amateurs comme professionnels avec la surface impressionnante de son antenne.

Compte tenu de son positionnement, cette dernière est quasiment garantie de générer une pollution lumineuse importante dans le ciel de nuit. Un sujet que les différentes communautés comme les nations n'ont pas réussi à réglementer depuis le début des lancements des super-constellations telles que Starlink.

À terme, AST SpaceMobile espère envoyer jusqu'à 243 satellites et leurs larges antennes en orbite basse.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
7
philouze
un répéteur spatial en quelques sorte.<br /> Pour le « répétage » focalisé descendant ça me semble totalement ok,<br /> mais j’ai du mal à croire qu’un phone a antenne omnidirectionnelle de quelques W,<br /> et dont la puissance, non focalisée, diminue comme le carré de la distance puisse être capté de façon fiable à 400km dont 100 d’atmosphère ?
nemo2023
En effet, très très étrange.<br /> Peut-être que pour la localisation et le flux descendant.
Martin_Penwald
Lynk.world prétend y arriver aussi, mais il n’y a pas encore d’exploitation commerciale. Seulement des annonces.
jyti94
Vivement que les nations règlementent ce genre de méfaits, les astronomes mais aussi les autres satellites vont pâtir de ces dimensions.
ebottlaender
A vrai dire moi aussi mais j’ai lu 15 fois leur communiqué, c’est bien ce qu’ils annoncent ^^
philouze
Pour compléter : la portée d’un relais 4G est de 8km… 50x fois mieux et à travers les nuages qui dégrade énormément les hautes fréquences, à suivre.<br /> Du coup, y’a une sous-info assez énorme à ça (si ça marche…) c’est que ce bidule est donc capable d’écouter passivement tous les téléphones depuis le ciel, à l’insu des opérateurs. C’est 24h chrono / echelon puissance 10
Martin_Penwald
Je reprends ici les annonces de Lynk.world : en gros, leurs satellites sont des antennes 4G dans l’espace, et comme ils peuvent être plus ou moins en ligne directe des terminaux, il est estimé que ça marche à 500km, moyennant un léger bidouillage au niveau des protocoles de communication. Mais en effet, a priori, il n’y a pas besoin de changer quoique ce soit au niveau des terminaux eux-mêmes. Après, il faut que les opérateurs autorisent leurs terminaux à se connecter à cette antenne, mais c’est comme ça que Lynk.world le vend : comme extension de leur réseau aux opérateurs de téléphonie mobile à moindre coût. Il n’est pas prévu, contrairement à Iridium, de vendre des accès directement à des particuliers.<br /> J’imagine qu’AST envisage un modèle similaire.<br /> Concernant l’observation astronomique, je ne suis pas certain que cette constellation de 250 gros satellites soit plus dérangeante que les dizaines de milliers de satellites Starlink. Ils seront beaucoup moins présents dans le ciel, et donc plus facile à occulter.
MattS32
philouze:<br /> Du coup, y’a une sous-info assez énorme à ça (si ça marche…) c’est que ce bidule est donc capable d’écouter passivement tous les téléphones depuis le ciel, à l’insu des opérateurs. C’est 24h chrono / echelon puissance 10<br /> Les communications sur les réseaux cellulaires sont chiffrés hein, sinon n’importe qui avec un récepteur pourrait déjà écouter toutes les communications autour de lui (et un opérateur écouter l’opérateur d’à côté)…
philouze
chiffrées oui, mais interceptables H24, t’enregistres qui tu veux sans nécessiter d’antennes au sol comme la légendaire embassade parisienne, ensuite tu lances tes trucs de NSA pour déchiffrer
MattS32
philouze:<br /> t’enregistres qui tu veux sans nécessiter d’antennes au sol comme la légendaire embassade parisienne, ensuite tu lances tes trucs de NSA pour déchiffrer<br /> La NSA capable de tout déchiffrer, c’est une légende urbaine. La probabilité que les algorithmes de chiffrement aient une faille que personne d’autre que la NSA n’ait jamais découverte est extrêmement faible.<br /> Et casser par bruteforce est inenvisageable.<br /> Le seul risque crédible, c’est que des choses enregistrées aujourd’hui puissent être déchiffrées dans « quelques » années avec des ordinateurs quantiques. Mais on commence déjà à utiliser des algorithmes de chiffrement qui sont aussi à l’épreuve des ordinateurs quantiques.<br /> Et pour des interceptions ciblées, une antenne au sol est bien plus efficace, parce que c’est beaucoup plus simple d’isoler le signal qu’on veut que dans la masse de ce que capterait un satellite captant tout ce qui émet en 4G dans un rayon de plusieurs centaines de km… Surtout que faudrait des milliers de satellites pour pouvoir intercepter n’importe qui h24, puisqu’il faudrait couvrir toute la surface en permanence (à 400 km d’altitude, c’est pas du géostationnaire, chaque satellite ne « voit » la cible que quelques minutes par jour…). Pas très discret donc…
ebottlaender
Beaucoup moins présents, mais beaucoup plus visibles.<br /> Et surtout, c’est une addition, pas une comparaison, malheureusement.
vvdb
Des opérateurs de réseaux sans réseau…<br /> C’est comme de l’OTT mais puissance 10.<br /> Je suis un petit opérateur, j’ai des conventions de roaming avec tous les grands et je peux donc passer au dessus d’eux. Crotte ! j’ai pas beaucoup de bande passante disponible pour écouler mon trafic mondial… Je suis, je suis ? Apple ou Google ?<br /> De la belle rupture technologique, mais la 6G a déjà son satellite de démonstration depuis plus d’un an.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Une fuite confirme l'existence des Ryzen 7000 avec 3D Vertical Cache
TOP 5 : voici les meilleures offres de la semaine !
Passez votre Mac à la machine avec cette suite Intego disponible à -60%
Publicité déguisée, sponso cachés, les petits influenceurs oublient souvent la loi (et l'éthique)
Moins de 40 000 euros pour de l'électrique haut de gamme ? Comment le Chinois BYD veut renverser le marché européen
L’Humanité, Konbini et Les Jours financés par Google, mais pour quoi faire ?
NAFO, cette communauté qui combat la désinformation russe à coup de memes de chiens
Hubble : Et si SpaceX allait aider le vieux télescope orbital ?
Très bon prix pour ce kit mémoire RAM PNY qui tombe sous les 50€
Craquez pour ce forfait mobile de 50 Go à prix exceptionnel !
Haut de page