🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Exotique ? Ce trou noir se promènerait tout seul dans la Voie Lactée

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
07 février 2022 à 17h37
19
Trou noir composite © NASA Goddard/ESA/Gaia
Vue d'artiste de la déformation générée par un trou noir sur l'image de la Voie Lactée produite par la mission Gaia. © NASA-Goddard/ESA/Gaia

Utilisant un phénomène de lentille gravitationnelle, des astronomes ont pu détecter un trou noir stellaire , qui n'est lié à aucun système connu, à 5000 années lumières de notre planète. S'il s'agit du premier du genre, ces « solitaires » seraient assez communs, ils sont juste particulièrement difficiles à détecter.

Par définition, un trou noir est assez discret…

Un truc déforme l'image d'une étoile…

L'article scientifique, à peine proposé à l'Astrophysical Journal (et donc pas encore validé par ses pairs) fait grand bruit. Ses auteurs sont jusqu'ici réputés pour leur sérieux, mais il faudra rester prudents. Toutefois, leur découverte viendrait valider un travail de dix ans, pour confirmer la présence d'un trou noir grâce à un effet de lentille gravitationnelle. En effet, lorsqu'un objet très massif passe entre nous et un objet que l'on souhaite observer, il peut déformer la lumière de celui derrière lui, qui apparaît un moment plus brillant.

Si cet effet n'est véritablement compris que depuis une quinzaine d'années, il est de plus en plus utilisé pour découvrir des galaxies lointaines, mais aussi des étoiles particulières, et même des exoplanètes. La lentille gravitationnelle observée via cette campagne scientifique a eu lieu en 2011, identifiée « MOA-2011-BLG-191/OGLE-2011-BLG-0462 » (mignon petit nom).

Prouver l'existence d'un trou noir…

Sauf qu'il n'était pas évident du tout qu'il s'agisse d'une lentille gravitationnelle, et encore moins d'un trou noir au centre. En général pour ce type d'événement, les astronomes observent des étoiles massives, des amas… Mais cette fois, ils ont juste constaté l'augmentation de luminosité de l'étoile « en fond ».

Trou Noir © shutterstock.com
Par définition, les trous noirs non supermassifs (qui se font remarquer autrement) sont assez difficiles à découvrir. Généralement, c'est lorsqu'ils sont par paires, qu'ils génèrent des ondes gravitationnelles ou que des objets orbitent autour. © Shutterstock

Une fois qu'ils ont prouvé qu'il s'agissait bien d'une lentille (la courbe de luminosité sur le long terme ne laissant pas de doute), ils ont travaillé à montrer ce qui l'aurait générée. Une planète n'aurait pas été assez massive. Une étoile aurait produit un rayonnement… Or celui-ci n'émettait rien. Et via la déformation de l'image de l'étoile, ils ont su sa distance et pu estimer sa masse. Il s'agirait donc bien d'un trou noir isolé, « à la dérive », d'une masse d'environ 7 fois celle de notre Soleil, et à 5000 années lumières.

On ne les voit pas, c'est le problème

Pour découvrir ce trou noir solitaire, il aura tout de même fallu des années de recherche, huit observations distinctes par Hubble et beaucoup de précautions pour déterminer si ce trou noir était seul. Car tout le problème est qu'ils n'émettent rien, il faut donc se reposer sur les changements du « fond »… Qui lui-même n'est pas toujours exactement bien documenté.

Si elle est confirmée, cette découverte sera la première du genre… Mais l'astrophysique moderne prédit qu'il existe des milliers, et probablement même des millions de ces trous noirs, rien qu'à l'intérieur de notre Voie Lactée ! Pas de panique cependant : non seulement il n'y a pas de trace d'un de ces dériveurs près de nous, mais en plus, grâce à de futurs télescopes comme le Nancy Grace Roman (prévu d'ici 2025-26), ce type de découvertes grâce à des effets de lentille gravitationnelle devrait fleurir.

Source : Universe Today

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
13
Bondamanmanw
L’espace et ses mystères, un trou noir, un passage sans doute vers le multivers vu que l’espace temps y est déformé, un passage vers l’infini et au delà où l’au delà.
gamez
non c’est juste un objet tellement massif qu’il peut capter tout ce qui passe trop près de lui sans jamais le laisser repartir. Y’a pas de tunnel ou de passage secret xD
ebottlaender
Il suffit d’un compte FB et d’un casque de réalité virtuelle pour aller dans le Multivers, non ?
Emmanuel_Angulo
Ce qui me rend triste c’est qu’avec mes 40 ans, je ne connaitrai pas l"exploration de notre galaxie, les rencontres avec d’autres civilisations… Dommage car tout ceci est passionnant.
Bondamanmanw
A mon avis même avec 200 ans de rallonge.
taist
la, il va falloir parler en millions d’années en connaissant l’être humain qui a pour seul but que détruire ce qu’il a construit !
Francis7
Notre galaxie elle-même est tellement grande qu’il aurait le temps de tout absorber avant de nous trouver en périphérie.
pecore
Si j’ai bien compris il s’agit de l’observation d’un phénomène datant d’il y a 5000 ans. J’ai toujours trouvé, en astronomie, ce décalage entre l’observation et le moment où la chose observée est survenue, assez déroutant.
MattS32
pecore:<br /> Si j’ai bien compris il s’agit de l’observation d’un phénomène datant d’il y a 5000 ans.<br /> Oui, c’est à peu près ça, si on néglige l’effet de l’expansion de l’univers (je ne saurais pas dire à partir de quel échelle cet effet n’est plus négligeable, peut-être que @ebottlaender saura nous en dire plus ?).
zetwal
Les desseins du (ou des) grand concepteur resteront encore longtemps inaccessibles à notre entendement. L’univers aussi complexe soit-il est mu par un ensemble de lois et d’équations mathématiques, comme un énorme programme. Beaucoup de lignes de code restent mystérieuses comme les trous noirs. Alors que nous avons réussi a en décoder quelques une comme la puissance de l’atome. Mais il y a aussi des Bugs. Vu le comportement de l’homme depuis des siècles j’ai tendance à croire que nous en sommes un.
Guillaume1972
Oui, comme il est errant, il n’est plus du tout à la même place, mais on peut déterminer son emplacement actuel.
Guillaume1972
L’expansion de l’Univers équivaut à peu près à 74km/s/Mparsec.
Njbx
Je pense que c’est un mal pour un bien d’être dans l’incapacité de les détecter, si on découvre un trou noir susceptible de croiser notre système solaire durant le millénaire actuel alors je préférerais ne pas savoir. C’est le genre d’information susceptible de plonger l’humanité dans la déprime pendant un millénaire tout entier…
ebottlaender
Oui, on observe un trou noir qui a dévié la lumière d’une étoile qui était derrière lui il y a 5000 ans. Ladite lumière était elle-même émise bien plus tôt…
MattS32
Un trou noir aussi proche que ça, on le détecterait sans problème. Et on le détecterait même bien avant qu’il soit aussi proche.
Doss
La vie sur notre planète risque d’être détruite par nous mêmes d’ici une petite centaine d’année et j’ai pas l’impression que ça crée bcp de déprimer donc d’ici 1000 ans ça sera complètement OSEF et ca nous donnera une bonne raison de ne pas bouger pour le climat
MattS32
Doss:<br /> La vie sur notre planète risque d’être détruite par nous mêmes d’ici une petite centaine d’année<br /> La vie humaine. Pas la vie en général, qui survivra bien au delà de l’extinction de l’humanité (que ça soit dans 100, 10000 ou 1000000 années), même s’il y aura une très forte baisse de la biodiversité.
Bondamanmanw
Un bug né sur terre ou venu des confins des zetwals, encore un mystère.
kasuya_mishima
Bonsoir, « Prouver l’existence d’un trou noir… » pourquoi on est pas sur qu’ils existent ? On le suppose mais on en jamais observé « un » en « vrai » ?
Bondamanmanw
La nature se reconstituera sans nous c’est clair si nous suivons comme de moutons aveugles des hommes qui sur terre ne sont là que pour des raisons mercantiles, que le profit et n’en ont que faire du lendemain, qui ne sont que sur l’instant présent, qui ne jure que par la Finance, ces hommes là n’ont pour but que de nous rapprocher du précipice.<br /> A croire que les gens se complaisent dans un tel système, dans quelques mois nous serons fixés et si il n’y a pas de volonté de changement, ce ne sera que de la continuité, nous serons foutus.
MattS32
Un trou noir absorbe absolument tout ce qui est a proximité de lui. Y compris la lumière. Un trou noir est donc un objet parfaitement noir, qui n’émet pas la moindre lumière. Il est donc absolument invisible, on ne peut que deviner sa présence sur la base de certaines perturbations qu’il provoque dans son environnement.
zetwal
oui un peu comme le vent … quon ne voit que par ses effets sur les objets quil croise😋
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sur la Station spatiale internationale, il devient plus facile d'éjecter ses poubelles
Aïe, aïe, aïe, déjà un gros problème pour la petite sonde CAPSTONE
OneWeb teste avec succès la connectivité dans les avions, et prépare sa 2e génération de satellites
Ça y est, la petite sonde CAPSTONE se dirige seule vers la Lune !
Asteroid Day : l'ESA retire de ses prévisions une potentielle collision en 2052
Un Cygnus à tout faire ! Le cargo NG-17 est reparti de la station spatiale hier
La petite sonde CAPSTONE de la NASA décolle vers la Lune !
La Chine pourrait tenter de ramener des échantillons de Mars deux ans avant la NASA et l'ESA
La sonde spatiale Psyche ne partira pas explorer son grand astéroïde avant 2023
Découvrez les clichés du deuxième survol de Mercure de la mission BepiColombo
Haut de page