La mort de nombreuses baleines corrélée à des tempêtes solaires

25 février 2020 à 15h47
0

En comparant plusieurs cas de baleines grises échouées et de tempêtes solaires, des chercheurs ont remarqué une corrélation entre les événements.

La baleine grise est notamment connue pour sa migration particulièrement longue. Chaque année, elle parcourt plus de 18 000 kilomètres entre le Mexique et l'Arctique dans le but de se reproduire, soit plus que tout autre mammifère.

La tempête solaire augmente le risque d'échouages de baleines

Selon des chercheurs, les baleines grises se servent de la magnétoréception, c'est-à-dire la perception des champs magnétiques, pour accomplir cette vaste migration. Une nouvelle étude, parue dans la revue Current Biology nous éclaire un peu plus sur ce phénomène. Des scientifiques ont ainsi étudié 186 échouages de baleines grises de 1985 à 2018, en se concentrant sur les cas où l'animal était encore vivant, écartant ceux de baleines blessées, malades, ou portant des traces d'activités humaines.

Les chercheurs ont par ailleurs analysé l'activité solaire au moment des échouages, et sont parvenus à des résultats intrigants. Par exemple, ils ont remarqué que les baleines avaient deux fois plus de risques de s'échouer lorsque le Soleil comptait plus de 150 taches solaires. Ces dernières apparaissent là où le champ magnétique est extrêmement intense, et peuvent aussi être le fruit de tempêtes solaires, quand notre étoile relâche des particules énergétiques pouvant atteindre la Terre et avoir un impact sur son champ magnétique.

On note par ailleurs que les tempêtes solaires sont également responsables de la hausse de signaux radio-fréquences (RF), et les chercheurs ont observé que les cas d'échouage pouvaient être multipliés par quatre les jours où ces signaux étaient élevés. Enfin, ils n'ont pas remarqué de similitudes entre les échouages et les variations du champ magnétique terrestre, point qui les a fortement interpellés.

Le cétacé serait « aveuglé »

Les chercheurs s'attendaient en effet à ce que le champ magnétique de la Terre, perturbé par une tempête solaire, oriente l'animal dans la mauvaise direction. « Nous montrons que la relation entre les tempêtes solaires et les baleines grises, s'il s'agit d'un effet sur un capteur magnétique, est probablement causé par une perturbation du sens lui-même, et non par l'envoi d'informations inexactes », explique Jesse Granger, auteure principale de l'étude. Les cétacés sont donc « aveuglés » par les tempêtes solaires, qui les empêchent alors de s'orienter grâce aux champs magnétiques.

Ce n'est pas la première fois que des échouages de baleines sont reliés à des tempêtes solaires. D'ailleurs, d'autres animaux peuvent être affectés par ces phénomènes, à l'image de certains oiseaux. Jesse Granger rappelle que l'activité humaine reste l'une des causes principales des échouages de mammifères marins. Récemment, des échouages massifs de baleines grises ont par exemple été causés par un manque de nourriture lié à la pêche intensive.

Source : CNET
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
scroll top