🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Des chercheurs simulent une rotation inversée de la Terre... et c'est le chaos

23 octobre 2018 à 11h47
33
planète-terre

Que se passerait-il si la Terre tournait dans le sens inverse ? C'est la question que se sont posée des chercheurs de l'Institut Max-Planck de météorologie, à Hambourg. Et la réponse est sans appel : avec un tel changement, la Terre serait sens dessus-dessous.

L'expérience semble presque être celle d'un savant fou, mais elle n'est pas dénuée d'intérêt scientifique. Les chercheurs ont ainsi pu exploiter les connaissances actuelles sur les mécanismes régissant la Terre, tels que la force de Coriolis, pour créer un modèle climatique où la planète tournerait dans l'autre sens.

Une végétation luxuriante au Sahara

Dans notre monde actuel, le climat en Europe de l'Ouest est relativement doux, grâce aux vents et aux courants chauds venus du sud-ouest. En revanche, si la Terre tournait en sens inverse, les fluides se dirigeraient à l'opposé. Par conséquent, dans cette simulation, l'Europe de l'Ouest est beaucoup plus froide, au contraire de la partie orientale de l'Amérique ou de l'Asie.

Cela entraînerait également des bouleversements en matière de précipitations. Des pluies abondantes frapperaient alors le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, tant et si bien que le désert du Sahara serait couvert de végétation. Au contraire, le nouveau « plus grand désert du monde » s'installerait au niveau de l'Argentine et du sud du Brésil.

Des océans chamboulés

Les océans ne seraient pas non plus épargnés par une telle révolution. Aujourd'hui, les eaux circulent à la façon d'un tapis roulant et plongent au niveau du Groenland et de l'Antarctique, pour se mêler aux courants froids profonds. Avec l'inversion de la rotation de la Terre, on constate qu'au Nord, ce mélange avec le fond maritime ne s'effectuerait plus dans l'Atlantique, mais dans le Pacifique.

Ce type de nouveau phénomène apporte des informations supplémentaires aux scientifiques, pour mieux comprendre le fonctionnement de notre planète.

À quand une simulation pour savoir ce qui se passerait si la Terre était plate ?

Source : Ars Technica
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
33
0
fightermad
Purement théorique tout ça…comment font ils pour prévoir ?
Nmut
Pour valider le théorie, ils vont expérimenter. J’espère qu’ils vont nous prévenir avant! <br /> Bien sur que c’est théorique!!! Mais souvent la théorie est juste tu sais, il y a des déviations à la marge qui sont corrigées avec l’expérimentation. Dans ce cas, on sait bien calculer la force de Coriolis et simuler les effets des courants marins sur le climat, donc le résultat doit être proche de se qu’il se passerait.<br /> Et pour un exemple parlant, avant de fabriquer un avion, on le simule théoriquement et comme la théorie est fiable et que l’on a validé indirectement ce qui restait flou, et bien il vole du premier coup, c’est fou non?
Mordex
Et le soleil va se lever de l’autre côté.
alagaya
je suis desole pour vous mais c;est la verite qui est toujours contre notre religion
Nmut
@alagaya<br /> Je ne comprends pas:<br /> Pourquoi es-tu désolé pour “nous”?<br /> Quelle vérité contre quelle religion?<br />
carinae
hummm qu’est ce que la religion a avoir avec ça ? Peut-être que si la Terre tournait dans l’autre sens on aurait moins d’illuminés !!! va t’en savoir …
share_the_pain
Ils font de longues études, très longues moi avec mon bac+5 je suis un rigolo et je n’exagère pas
Jehlem
Et il y a aussi des ordinateurs qui font de longs calculs
utada_hikaru
ça ressemble plus au paradis qu’au chaos
c_planet
intéressez-vous aux lacunes du modèle numérique du giec, c’est un milieu totalement coupé du monde qui prétend sortir une équivalence à e=mc² juste en se servant du théorème de pythagore … puisque le climat terrestre est tellement complexe qu’on en est encore qu’à la préhistoire des modèles et des rétroactions connues (ou même envisagées)
fg03
Je comprends meme pas qu’on puisse perdre du temps sur des trucs aussi farfelu pour pas utiliser un autre mot.<br /> Imaginer un instant que la Terre tourne dans l’autre sens !?? WTF par quel miracle ? Dieu qui décide de prendre la Terre dans la main et de la faire tourner comme un ballon de basket sur son doit dans le sens inverse ? Faut qu’ils arrêtent de regarder les films de SF !
detonyle
et donc aigri par ton SMIC?
Vankovic
Tu sais quoi ? Ta religion, on s’en bat les nouilles, on s’en bat les nouilles, on s’en bat les nouilles, on s’en bat les nouilles, etc.<br /> Tu comptes nous les kc encore longtemps ?
davidO0
Pour les intéressés, l’article en question est dispo ici :<br /> earth-syst-dynam.net<br /> esd-9-1191-2018.pdf<br /> 15.96 MB<br /> Et cela pourrait peut être remettre en perspective l’avis des gens qui clament à la perte de temps et à la stupidité de la question ?<br /> Même si je me doute bien que ceux-ci ne “perdront” pas leur temps à approfondir un peu le sujet. Puis qu’après tout, du haut de leur grande sagesse, ils ont d’ores et déjà décrété l’inutilité de la chose.
philouze
“aux lacunes du modèle numérique du GIEC”<br /> le GIEC rassemble 6000 chercheurs environ dont certains bossent sur les data et leur collecte, les autres sur les modèles, et d’autres enfin sur les techniques de validation, notamment en envoyant de nouvelles sondes et satellites.<br /> Donc première info : le Giec n’a pas un hypothétique “modèle GIEC”, le GIEC fait tourner les dizaines de modèles concurrents, et il en donne une moyenne en pondérant les modèles par crédibilité.<br /> Les modèles sont proposés par des cadors de la discipline, ils n’appartiennent pas forcément au GIEC et ne sont pas des commentateurs Facebook.<br /> Ces modèles sont validés par l’étude des paléoclimats : on donne une situation donnée dans un passé le plus “connu possible”, on fait tourner les modèles sur quelques centaines d’années virtuelles, et on compare avec la situation connue correspondante. Plus ça matche, plus le modèle est fiable, plus ils sera pondéré dans la moyenne.<br /> Pour être sur de ces valeurs “temporalisées” des armées d’étudiants écument la planète pour carotter de la glace, des cernes d’arbres fossiles, des fosses océaniques, des tourbières, des fonds de lacs d’altitude, des marges de glacier etc etc<br /> Ah oui d’ailleurs, le GIEC c’est bourré de paléoclimatologues qui bossent 8h/jour depuis 20 ans sur l’étude des climats passés, donc c’est toujours assez savoureux ces com. de négationnistes à base de “la terre à toujours connu ça” , "le groënland était vert avant donc … " “c’est la faute au soleil je l’ai vu sur 9gag” etc…<br /> je suis sûr qu’ils attendent impatiemment ce genre d’info pour compléter leurs connaissances
Fulmlmetal
Y vraiment des scientifique payé à rien foutre. L’argent des recherches seraient mieux utiles dans des études plus concretes, comme comment réduire la pollution ou je ne sais quoi d’autres.<br /> C’est bizarre cette volonté d’etre toujours alarmistes, de voir et chercher toujurs les catastrophes ou les fin du monde. On n’est pas assez anxieux avec ce qu’on a de nos jours pour en rajouter une couche sur ce qui pourrait se produire dans 1 milliard d’année ou plus ? d’autant que d’ici un retournement de sens (chose hautement improbable) notre civilisation aura probablement disparu ou colonisé d’autres planètes.
Highmac
Pourquoi le chaos ?<br /> C’est juste une autre possibilité de Terre. Comme il peut y en avoir des milliards.
davidO0
C’est quand même incroyable les jugements que les gens arrivent à porter dans les commentaires de ce type d’article. “Scientifique payé à rien foutre”.<br /> C’est tout de même sacrément dommage que ces personnes ne soient pas en charge de la validation de tel ou tel projet ! Le monde s’en porterait tellement mieux…<br /> Parce que de toute façon, ce travail ne sert absolument à RIEN. Et pas besoin de lire l’article (scientifique hein, pas celui de clubic) pour comprendre ça.
Fulmlmetal
Véridique, j’ai lu il y a quelques années dans un science &amp; vie que des chercheurs anglais avaient fait une étude pour savoir si on finissait plus trempé en courant 100m sous la pluie (on recoit plus d’eau mais moins longtemps exposé) ou en marchant. La réponse était cette dernière.<br /> Peux tu me dire l’intéret d’une telle étude ? combien cela a-t-il couté ? et pour quel justification à par faire quelques articles de 10 lignes dans certains médias ?<br /> Les chercheurs se battent pour avoir des bidgets, certains n’arrivent meme pas à n avoir pour des choses qui seraient utiles. Et à coté de ca je suis scandalisé que ce genre d’étude inutile ait pu etre financée.<br /> Là, pour ce sujet, pourquoi baser une étude sur une chose qui n’a presque aucune chance d’arriver, et si cela devait se faire ce ne sera pas avant un gros milliard d’année au mieux. Donc quel est le but de financer ça ? quand d’autres chercheurs n’arrivent pas dans le meme à avoir des fonds pour des études sérieuses et concrètes…
Matrix-7000
Quelle a été l’indice carbone de cette étude? Ca, ce serait un sujet intéressant… Tous ces gens ont probablement consommé des GW en électricité et des tonnes de carburants pour leurs divers déplacements… On fait vraiment dire ce que l’on veut sous le couvert de la science. Et pendant ce temps, des tas de gens ont des problèmes bien plus graves que toutes ces conneries pseudo scientifique. C’est encore des subsides européens qui ont financé cette farce. Les allemands feraient bien de consacrer un peu plus de moyens pour vérifier ce que font les différents acteurs du secteur automobile chez eux. Mentir, tricher, frauder…
wannted
putain les commentaires ça faire peur…
dfinit
Vas-y, prends-toi ce job facile et bien payé.
davidO0
Ok, je vais rétro-pédaler un peu. Même sans parler de cet article spécifiquement.<br /> Je ne dis pas qu’il n’existe pas de recherche inutile, loin de là même. Ce qui me dérange plus en réalité et cette propension au jugement et à l’indignation (d’une partie du grand publique ?) face à de tels “inepties”. Comme si chaque scientifique/chercheur se devait d’être investit d’une mission d’utilité publique. Comme si finalement la recherche “inutile” était à proscrire, puis-qu’inutile, et donc “gâchant” de l’argent. Comme si l’inutile était une aberration. Restreindre cette idée au monde de la recherche serait un peu hypocrite. Il y a beaucoup “d’inutilité” dans le monde, et pourtant on ne va pas tant crier dessus que sur des “chercheurs inutiles” (puis-qu’investi d’une obligation d’utilité…) (en tout cas c’est mon impression). Cette inutilité ne générera peut être jamais de retour sur investissement (ce qui n’est PAS le but de la recherche fondamentale stupide ou non), néanmoins elle génère son propre lot d’intérêt/divertissement/amusement, ayant une valeur propre (même si moindre, d’un point de vue pragmatique, qu’un financement pour la recherche biomédicale par exemple, nous somme bien d’accord).<br /> Le point de la provenance de l’argent est dans la même veine. Les financeurs de ce type d’étude n’auraient t’ils pas mieux à faire d’investir dans des projets ayant attrait à la santé ou autres ? (ce n’est pas parce que l’institut Max-Planck est universitaire que les fonds sont tous publics). Travaillant dans un centre de recherche biomédicale (public), il serait aussi hypocrite de ma part de dire que non. Je sais bien à quel point la recherche de financement est un gros problème de notre domaine.<br /> Pour revenir sur l’article, on ne sait pas de combien de fonds cette étude à bénéficié, on ne sait pas si cet argent aurait pu servir à autre chose (et est-ce qu’il aurait dû ?). En revanche je reste persuadé que ce genre d’étude “inutile”, reste utile.<br /> J’espère ne pas avoir été trop confus dans ce pavé.
carinae
Ha oui je me souviens de l’article … j’avais aussi trouvé ça étonnant d’autant plus qu’il y a une certaine évidence la dedans …
gidesro
quel perte de temps et d’argent,<br /> pourquoi ne pas simuler aussi "si la terre était deux fois plus près du soleil et si elle arrêtais de tourner et si la lune tombais sur la terre MAIS surtout si ont faisait tourner les aiguilles des horloges a l’envers les trains serait toujours en avance, ça ce serait bien
c_planet
@ philouze<br /> ah, merde, les gars bossent ? au temps pour moi. alors. … bon Probablement que ça se passe comme ça, que derrière les rapports unifiés et leurs modèles décideurs on trouve un informe patchwork de recherches qui permet tous les biasages. D’ailleurs leur travail est tellement honnête et objectif qu’ils refusent de publier leurs données sources, pour un groupe ayant un but bienveillant à l’échelle mondiale se désignant garant de la vérité sur le futur de l’humanité … on repassera, mwaha 'est tellement énorme comme situation, c’est carrément une manœuvre sectaire. et mwais c’est sûr, les membres sont pas très loquaces sur FB, mais ceux qui quittent le giec ont des discours très intéressants
titwill
Et si ce résultat n’était que l’annonce amusante qu’ils ont trouvé à faire, grâce à un modèle qui sert à plein d’autres choses ?<br /> Peut-être que le sens de rotation de la terre n’est qu’un paramètre de leur modèle (qu’ils peuvent remettre “à l’endroit”). Et que, grâce à ce modèle, les chercheurs évaluent plein d’autre conséquences utiles sur le climat de l’un ou l’autre paramètre qu’ils peuvent modifier.<br /> Ils ont juste, peut-être, trouvé ça amusant de publier les conséquences du “et si ça tournait dans l’autre sens”, alors que le but premier de leur modèle est de calculer plein d’autres choses vraiment utiles ?<br /> Voilà ce que m’inspire ce résultat de recherche… et vos commentaires…<br /> Croyez bien que les budgets de recherche ne sont pas attribués à des équipes juste pour qu’ils puissent faire joujou sur des trucs inutiles. Mais, rien n’empêche de faire des trucs amusants avec des trucs utiles malgré tout.<br /> PS : “si l’océan était couvert de parmesan”… MDR
c_planet
Voici comment les climatologues qui veulent un peu de notoriété travaillent : https://www.news.uliege.be/cms/c_10393436/de/impact-de-la-circulation-atmospherique-sur-la-fonte-de-la-calotte-du-groenland<br /> Vous pouvez lire tout l’article en diagonale, mais lisez lentement la conclusion : après la découverte de la lacune sur le modèle Giec, selon la nouvelle surcouche de ces scientifiques, il faut rajouter 9 cm de montée des eaux aux prédictions, … mais voilà, on les ajoute (les prédictions de la montée due à la fonte liée au groenland) à la montée générale … vous voyez le truc, … en aucun cas il n’a été calculé ce que donnerait cette nouvelle surcouche de calcul dans aucune autre partie du monde, non bien sûr, on découvre un doublement de rétroaction négative ici (vite appelle les médias) … mais pas trop l’envie de savoir si il n’y a pas des doublements de rétroaction positives ailleurs dans le monde, … la science en 2018 … mais pas de surprise c’est la même science qui a donné le prix nobel à Al Gore.
c_planet
@titwill, je serais étonné si le sens de rotation, la vitesse etc étaient des paramètres officiels de leurs calculs habituels (à mon avis c’est un stagiaire qui a retrouvé la fonction, du coup ça leur a fait leur vendredi apm), … pour le rapport final, ils n’en sont même pas à inclure les cycles de l’activité solaire, ni l’incidence des températures maritimes sur le type de nuages formés.
vavann
Leurs models sont deja pas capable de dire si il pleut dans 1 semaine… alors sa… :)
pete_get27
D’un côté l’article ne précise pas la durée ni le coût de l’étude, de l’autre les chercheurs ont fait ce qu’ils savent faire le mieux … chercher, et cerise sur le gâteau, ils ont trouvé !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Après réflexion, Linus revient à la tête de Linux
Netflix va lever 2 milliards de dollars pour créer plus de contenu original
SteamVR : le lissage du mouvement pour les machines les moins véloces
Richard Branson quitte le conseil d'administration de Virgin Hyperloop
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page