En Angleterre, la canicule révèle des sites datant de 5000 ans

23 août 2018 à 17h20
4
la canicule révèle des sites anciens - historic england
Historic England

En raison des récentes températures en Angleterre, des archéologues ont découvert de nouveaux vestiges historiques dans plusieurs zones du pays.

Alors que de nombreux records de température ont été enregistrés dans le monde cet été, plusieurs découvertes ont été faites en Angleterre. Les conditions de sécheresse extrême du pays ont effectivement permis à des chercheurs de découvrir d'étranges dessins tracés sur le sol de plusieurs champs anglais. De fait, les clichés mettent en avant d'imposantes formes circulaires qui semblent ne pas avoir de logique particulière, du moins de prime abord.

La découverte « d'anciennes fermes, d'établissements et de monuments néolithiques »

Comme l'explique le directeur général de l'organisme public Historic England, Duncan Wilson :

« Ce temps très chaud a fourni à nos archéologues aériens les conditions idéales pour 'voir sous le sol', car les repères de culture sont beaucoup mieux définis lorsque le sol a moins d'humidité. La découverte d'anciennes fermes, d'établissements et de monuments néolithiques est passionnante. Le temps exceptionnel a ouvert des zones entières à la fois, plutôt qu'un ou deux champs, et il a été fascinant de voir autant de traces de notre passé révélées graphiquement ».


Plus concrètement, les formes sont apparues suite aux matériaux utilisés à l'époque pour construire des bâtiments. Ces pierres ont alors modifié la croissance de la végétation alentour, faisant apparaître ces étranges traces des milliers d'années plus tard lors de périodes de sécheresse intense.

Concernant la nature des découvertes, les archéologues indiquent par exemple avoir repéré deux monuments néolithiques près de Clifton Reynes. À cette date, ils seraient l'un des plus anciens types de bâtiments du pays, si bien que les chercheurs établissent leur conception entre 3600 et 3000 avant J-C. Selon les chercheurs, ce type de vestiges constituaient des chemins de procession ou les délimitations de différentes zones.

Malgré ces premières investigations, de nombreux vestiges ont une histoire qui n'a pas encore été déchiffrée par les archéologues, du moins pour l'instant. De fait, ces derniers devront se pencher sur des problématiques liées la datation et à l'utilité des sites en question.

Comme le précise Le Monde, des découvertes similaires ont été faites en France, à l'exemple de traces montrant un ancien cimetière gallo-romain situé en Charente-Maritime.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
mrs2047
Sinon tous les été, en Angleterre particulièrement, on trouve d’autres traces dans les champs…<br /> Exemple cette année :<br /> …mais là les archéologues et autres “officiels” ils en parlent pas ?!
Felaz
Les agriculteurs s’éclatent bien avec leurs moissonneuses batteuses !
_Ludo
Wha ! Pas mal ! Pas sûr que ce soit fait à la moiss’bat’ par contre
lezard136
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Nokia gagnera 3 € par smartphone 5G vendu dans le monde
La RTX 2080 est deux fois plus puissante que la GTX 1080 sur les jeux actuels
Offre d'été CyberGhost à 2,75 euros par mois pendant 1 an : encore quelques jours pour en profiter
Rocket League : des clubs pour mieux progresser en équipe
À l’instar d'Epic Games, Netflix part en guerre contre l’App Store et Google Play
Face à l'astéroïde Bennu, la NASA se prépare au pire
Le jeu indé Monument Valley va être adapté en film
Les ados utilisent trop leur smartphone, selon les ados
HP veut refroidir vos oreilles avec son casque Mindframe
L’ordinateur HP core i5 GTX 1050 8 Go + écran + imprimante à 580 euros via ODR
Haut de page