Ford équipe ses ouvriers d’exosquelettes dans une quinzaine d’usines

Par ,
le 10 août 2018
 0
exosquelette

Ekso Bionics et Ford se sont associés pour équiper plusieurs usines du constructeur automobile d'exosquelettes qui aideront les employés à réduire leur tension physique mais aussi les probabilités de blessures.

L'exosquelette est évoqué depuis plusieurs années comme étant le futur compagnon de travail des employés dont les missions mettent souvent leur corps à rude épreuve. Imaginez que certains des travailleurs de la chaîne de montage lèvent leurs bras en moyenne 4 600 fois par jour, soit plus d'1 million de fois par an.

Chez Ford, on a décidé de passer à la vitesse supérieure pour préserver ses salariés, ou tout du moins une partie des 202 000 qui composent ses effectifs. En effet, le célèbre constructeur américain a commencé à déployer dans une quinzaine d'usines et à travers sept pays un total de 75 exosquelettes.



Des ressorts pouvant aider à soulever entre 2,3 et 6,8 kilos par bras


Les exosquelettes introduits dans les usines Ford vont pouvoir atténuer la pénibilité vécue par certains employés, diminuer leur fatigue et réduire les risques de blessure, pour tout travail au-dessus de la tête. Une avancée significative rendue possible grâce au partenariat conclu entre Ford et la société Ekso Bionics, qui s'est chargée de développer l'engin.

L'EksoVest (c'est son nom) n'est pas un exosquelette motorisé. Il s'agit en réalité d'un modèle équipé de ressorts pouvant aider son porteur à soulever entre 2,3 et 6,8 kilos par bras lorsque ces ressorts sont activés. Pousser des rivets de fixation ; raccorder des tuyaux d'essence ; ou soulever et manipuler des composants tels que des boucliers thermiques ou des pare-chocs... voilà tout autant de tâches qui paraîtront bien moins pénibles grâce à l'exosquelette. A noter que l'engin est conçu pour des personnes qui mesurent entre 1,52 et 1,93 mètre.

Ford y trouvera son compte. La société américaine va pouvoir préserver ses employés physiquement et moralement, tout en augmentant leur productivité.
Modifié le 10/08/2018 à 14h34
scroll top