Eye Conductor met la composition de musique à la portée des handicapés moteurs

01 juin 2018 à 15h36
0
S'il peut servir à n'importe qui, le projet Eye Conductor se destine en premier lieu aux handicapés moteurs. Il permet à des tétraplégiques d'exprimer leur créativité en composant et en jouant de la musique électronique.

0230000008378824-photo-eye-conductor.jpg

On connait le physicien Stephen Hawking, qui saisit du texte en regardant une lettre, puis un mot, etc. Andreas Refsgaard, un interaction designer danois, a transposé ce concept à la composition de musique électronique.

Il utilise pour sa part un appareil de suivi oculaire à 100 euros (l'Eye Tribe Tracker, danois lui aussi) et l'agrémente d'une technologie de reconnaissance des mouvements du visage, à partir d'une caméra vidéo (telle qu'une webcam). L'utilisateur peut ainsi jouer des notes en regardant successivement les touches d'un clavier circulaire, et ajouter simultanément des effets en faisant varier l'ouverture de sa bouche par exemple. La solution inclut aussi un séquenceur, qui permet de composer une rythmique en regardant 2 s les cases d'un tableau.

L'Eye Conductor n'est encore qu'au stade de recherche, mais son concepteur espère lancer une application Web courant 2016.

0355000008378822-photo-eye-conductor.jpg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Parcours de développeurs :
Gameboy Nano : la console microscopique d'un maker danois de 14 ans
Wikipedia développe un moteur de synthèse vocale pour aider les malvoyants
Linux n'est plus un cancer pour Steve Ballmer, ex-PDG de Microsoft
Fermer les applications sur votre iPhone pour économiser de la batterie ne sert à rien
Hyperloop : le train supersonique s'invite en Europe grâce à la Slovaquie
Failles critiques dans Flash, mis à jour par Adobe
50 dollars pour un film à l'affiche dans votre salon, ça vous tente ?
Wikipédia : une appli iPhone plus intelligente pour se cultiver
Google a reçu 75 millions de demandes de suppressions de liens en février
Haut de page