Deux français à la pointe dans la recherche de la planète X

26 février 2016 à 10h24
0
Deux astronomes français ont affiné les prédictions numériques des chercheurs de Caltech qui ont pensent avoir trouvé une neuvième planète à notre système solaire. Ils ont, selon eux, divisé le travail de recherche par deux.


La science de l'infiniment petit comme de l'infiniment grand fonctionne souvent ainsi : on commence par établir des modèles théoriques, que l'on cherche par la suite à valider expérimentalement. Ce fût d'ailleurs récemment le cas avec la découverte des ondes gravitationnelles, dont Einstein avait prédit l'existence.

Le cas de la planète X est similaire, tout comme l'était d'ailleurs celui de Neptune, découverte après un calcul mathématique. Konstantin Batygin et Mike Brown ont montré, le moins dernier, quelle pouvait être l'orbite de cette neuvième planète, qui mettrait entre 10 000 et 20 000 ans pour effectuer sa révolution autour du Soleil.

Agnès Fienga, de l'Observatoire de la Côte d'Azur, et Jacques Laskar, de l'Observatoire de Paris, ont affiné ce modèle et publié dans Astronomy & Astrophysics Letters leurs résultats. Ils ont tout particulièrement étudié l'influence que devrait avoir sa neuvième planète sur la trajectoire de Neptune, particulièrement bien connue grâce au précieux travail de la sonde Cassini.

08357514-photo-neuvi-me-plan-te.jpg

Source : CNRS

Grâce à ce travail, ils ont identifié deux grandes portions de l'espace dans lesquelles la planète ne peut, à priori, pas se trouver, pointant ainsi du doigt d'autres régions à explorer de manière privilégiée. « Nous divisons le travail par deux », affirme ainsi Jacques Laskar, qui précise même que la fameuse « planète X » pourrait se trouver dans un endroit bien précis de notre Voie lactée, sans toutefois émettre de certitudes en la matière.

Ce travail pourrait se prolonger et révéler encore plus précisément où pourrait se trouver la planète si Cassini voyait sa mission se prolonger jusqu'en 2020, alors que la NASA a prévu sa fin d'exploitation l'an prochain. Peut-être que cette neuvième planète donnera un sursis à la précieuse sonde américaine.

Si cette actualité vous donne envie de vous mettre la tête dans les étoiles, n'hésitez pas à voyager depuis votre PC grâce à quelques sympathiques logiciels comme Microsoft WorldWide Telescope, Stellarium ou NASA's Eyes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top