🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

La France envoie son premier message diplomatique chiffré grâce à une techno post-quantique

30 décembre 2022 à 14h00
13
France Quantique © © Shutterstock
© Shutterstock

La cryptographie utilisée permettrait aux messages d'État de résister aux méthodes de déchiffrement les plus avancées.

Cent ans après le premier télégramme diplomatique entre l’ambassade française aux États-Unis et Paris, la France a marqué d'une pierre blanche le 30 novembre dernier en faisant un pas de géant dans la protection de ses communications les plus sensibles.

Une expérimentation

De nouvelles menaces émergent. Les attaques et les machines en mesure de les perpétrer sont de plus en plus sophistiquées. « Demain, un ordinateur quantique suffisamment puissant sera capable de casser tous les algorithmes de cryptographie et déchiffrer nos messages. Pour contrer cette menace, développer des technologies de cryptage post-quantique est un enjeu stratégique », a expliqué Emmanuel Macron sur Twitter. Même si le risque reste mesuré pour l'instant, il faut malgré tout s'y préparer.

C'est dans ce contexte, et dans la continuité des projets de coopération entre Washington et Paris sur le quantique, qu'a eu lieu cet essai grandeur nature. Concrètement, il visait à transmettre un mémo simple, signé entre les États-Unis et la France. Parmi les algorithmes choisis, Crystals-Dilithium et Frodo-Kem, respectivement recommandés par le National Institute of Standards and Technologies (NIST) et l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI).

L'opération s'est vue menée avec le concours du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères français ainsi que de l'entreprise CryptoNext Security, qui émane de l'Inria, du CNRS et de Sorbonne Université. Cette start-up, au-delà de sa poussée commerciale, reste à l'avant-garde des travaux de recherche académique sur les solutions de cryptographie post-quantique.

« Nous y sommes ! »

Alors qu'Emmanuel Macron a officialisé sa stratégie quantique en dévoilant un plan massif en janvier 2021, le gouvernement devrait présenter courant 2023 « un premier plan d’action » comprenant « une méthodologie et un calendrier de migration vers la cryptographie post-quantique [des] infrastructures critiques », détaille le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères dans un communiqué. De son côté, le président de la République a vivement salué cette première réussite. « Nous y sommes », s'est-il enthousiasmé.

Dans le cadre du plan France 2030, quelque 150 millions d'euros seront consacrés à cette cryptographie avancée. Au total, le plan Quantique français représente 1,8 milliard d’euros d'investissements.

Source : ministère de l'Europe et des Affaires étrangères

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
11
flonc
C’est quoi un chiffrement post quantique ?<br /> C’est un chiffrement fait sur un ordinateur quantique ou l’utilisation sur un ordi standard d’un protocole résistant aux attaques d’un ordi quantique ?
gemini7
Citation de @flonc : « C’est quoi un chiffrement post quantique ?<br /> C’est un chiffrement fait sur un ordinateur quantique ou l’utilisation sur un ordi standard d’un protocole résistant aux attaques d’un ordi quantique ? »<br /> Voici un lien à lire et regarder en vidéo —&gt; Qu'est-ce que la « cryptographie post-quantique » dont parle le président Emmanuel Macron ? &lt;— en gros, c’est chiffré, « le message à envoyer » en cryptographie post-quantique, avec un ordinateur quantique qui te sort des codes, impossible à casser, avec un ordinateur quantique, mais mon lien est bien plus parlant.
spark90
Avant le post quantique faudrai déjà voir à faire fonctionner le quantique tout court non ?
gemini7
Citation de l’article : « Parmi les algorithmes choisis, Crystals-Dilithium et Frodo-Kem, respectivement recommandés par le National Institute of Standards and Technologies (NIST) et l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). »<br /> J’aime bien le nom des algorithmes choisis, « Crystals-Dilithium », ça fait penser à Star Trek… et alors l’autre « Frodo-Kem » il est sorti tout droit du Seigneur des anneaux.<br /> En tout cas, si ça fonctionne, apparemment oui, c’est une bonne avancée des Français, dans ce domaine particulier. à la France.
FortyTwo
Les ordis grands publics sont incapables de gérer toutes ces data’s quantiques, à mon avis, je pense que le message a été chiffré à l’aide d’un ordinateur quantique ou toute autre machine liée à cette techno sachant gérer une cryptographie plus complexe que le pc de M tout le monde.<br /> —<br /> D’ailleurs, les premiers ordis quantiques vont arriver dans les prochaines années. Nul doute que les différents gouvernements vont (enfin) pouvoir déchiffrer toutes les donnés chiffrées pirates de ces dernières années. On ne serait pas surpris de voir les USA CHINE RUSSIE etc accumuler ce type de données volées en attendant les ressources pour les exploiter.<br /> Ça vaut également pour toutes les cryptos, elles reposent sur une blockchain qui n’est ni plus ni moins que de la cryptographie, idem pour le chiffrement PGP des mails. C’est très inquiétant.
gemini7
L’ordinateur quantique fonctionne déjà, c’est juste qu’on n’arrive pas, à contrôler, plus de 200 qubits en même temps, C’est-à-dire qu’un nombre de qubits, plus élevé, ne peut pas encore, nous permettre de faire des « sortes de computer » comme les super-ordinateurs, et contrairement, à ce que je pensais, c’est la Chine qui est leader, dans la technologie quantique. Allez un autre lien, —&gt; Ordinateur quantique : cinq questions pour (enfin) tout comprendre | Les Echos &lt;—
Nereus
C’est une techno du futur qu’on ne peut pas encore comprendre, d’où le « post » quantique. Il a emprunté la delorean d’une personne grabataire pour aller copier le code apparemment.
Paul_Hewson
La technologie est dite « post quantique » car elle est résistante à un hypothétique ordinateur quantique avec un nombre infini de qubits. La technologie elle-même n’est pas forcément un algorithme quantique, et dans le cas actuel il s’agit d’algorithmes tout à fait standard que vous pouvez utiliser sur votre ordinateur à la maison.<br /> Par exemple, il y a Kyber : Kyber<br /> Donc rien de révolutionnaire en soi, pas d’ordinateur quantique nécessaire, quelqu’un a juste remplacé la commande « openssl rsa » par « openssl kyber ».
MattS32
FortyTwo:<br /> Les ordis grands publics sont incapables de gérer toutes ces data’s quantiques, à mon avis, je pense que le message a été chiffré à l’aide d’un ordinateur quantique ou toute autre machine liée à cette techno sachant gérer une cryptographie plus complexe que le pc de M tout le monde.<br /> Non, il n’est heureusement pas nécessaire d’avoir un ordinateur quantique pour utiliser un algorithme de chiffrement résistant aux ordinateurs quantiques.<br /> Et vraiment heureusement, parce que c’est justement ce qui permet dès aujourd’hui, alors que les ordinateurs quantiques réellement fonctionnels et utiles à autre chose que la recherche sur les ordinateurs quantiques n’existent pas encore, de commencer à utiliser des algorithmes résistants, pour que de communications chiffrées interceptées aujourd’hui ne puissent pas être facilement décryptées dans quelques années avec des machines quantiques.<br /> Donc le PC de monsieur tout le monde est tout a fait capable d’utiliser des algorithmes de chiffrement « post-quantiques », et en fait, la plupart l’ont même déjà fait sans le savoir : ça fait une dizaine d’années qu’OpenSSL intègre des algorithmes de chiffrement qui peuvent être considérés comme de classe « post-quantique » pour des informations moyennement sensibles, comme les algorithmes à courbes elliptiques (ECC, rien à voir avec l’ECC de la RAM), et ces algorithmes sont déjà utilisés pour chiffrer les communications SSL avec certains serveurs (Google l’avait notamment activé sur le siens pendant quelques temps, à titre expérimental).<br /> Pour casser un chiffrement ECC avec une clé de 256 bits en une journée, il faut disposer d’un ordinateur quantique de plus de 10 millions de qubits physiques. Vu le coût d’utilisation d’une telle machine, quand elle existera, ce qui est loin d’être pour tout de suite, il y a donc peu de cas où ça sera économiquement viable.<br /> C’est là qu’on revient à ton inquiétude pour les blockchains : celle de BTC par exemple, elle utilise de l’ECC 256 bits. Mais une journée pour casser, c’est encore trop long, il faut y arriver en moins de 10 minutes pour pouvoir valider des blocs frauduleux.
tub1480
On est encore très loin d’arriver à fabriquer un ordinateur quantique utile et rien ne dit que l’on y arrivera un jour. Pourtant on sait que c’est possible puisque nous sommes là.
Blade_Hunter
@MattS32 exactement, bien expliqué! C’est pour ça que des BIP ont été déjà proposé pour Bitcoin à ce sujet… reste à voir si ils vont aboutir en soft ou hard fork
BernardB
Code quantique<br /> Physique quantique, monde subatomique ; expérience sur les photons !<br /> 1 L’état de superposition quantique : métaphore ‘’l’information quantique est comme une bulle de savon en déplacement qu’on tente de la capturer en la touchant, et aussitôt elle explose’’. Le voyage de cette ((fragile bulle de savon)) entre deux continents exploite les propriétés quantiques de la matière.<br /> Une particule peut être à la fois verte et rouge, 0 et 1, mais à l’image de la bulle de savon, la moindre perturbation détruit cet état de superposition : la particule en sort et devient verte ou rouge, 0 ou 1 ; Imaginons un message dont la clé est acheminée par des photons mis dans cet état de superposition, l’intercepter revient à la détruire.<br /> Cette idée étrange est mieux connue sous l’appellation de ‘’chat de Schrödinger’’, du célèbre physicien Autrichien Erwin Schrödinger, un animal est à la fois mort et vivant, avant qu’une mesure ne vienne rompe cet état quantique pour découvrir le chat soit mort, soit vivant.<br /> 2 Intrication quantique, du physicien Français Alain ASPECT.<br /> L’union éternelle de deux photons ;<br /> Autre comportement de la physique quantique est dénommé Intrication.<br /> Deux particules, pour peut qu’elles aient été émises en même temps et dans certaines conditions, se trouvent corrélées à tout jamais et forment contre notre intuition, un seul et même objet physique.<br /> Voilà comment des photons intriqués, voyageant à des millions de kilomètres de distance, continuent de présenter une absolue corrélation : une mesure sur l’un permet de déduire les caractéristiques de l’autre, même aux confins du monde.<br /> Cette propriété permet d’accomplir ce qui a pris le nom de téléportation quantique ((non pas à la Star Trek)) mais simplement de transmettre les caractéristiques d’une particule.<br /> Il n’y a donc pas de transfert de matière mais d’information, suffisant pour coder des messages avec des photons.
BernardB
L’Ordinateur Quantique<br /> L’ordinateur quantique, koikes, sa ressemble à un P.C normal, il parle le même langage, un code binaire, une langue informatique fait de 0 et de 1 appelé bite, mais contrairement à un bite classique dont la valeur est soit 0 soit 1, les bites quantique sont beaucoup plus souples il a plusieurs états, ont appel sa un qubite.<br /> Un qubite peut prendre la valeur de 0 et de 1 en même temps, se qui en fait un élément multitâche.<br /> Qui lui permet de faire des calcules d’une complexité inimaginable, un qubite peut-être n’importe quel élément qui se comporte selon les lois quantiques, comme un électron ou un atome ici il s’agit de minuscule circuit supra conducteur conçue grâce à la nanotechnologie et capable de fonctionner simultanément dans deux directions.<br /> Un qubite peut faire deux choses à la foi, 2 qubites 4 choses, dix qubites 1024 chose à la foi et 300 qubites pourraient effectuer plus de chose qu’il y a de particule élémentaire dans l’univers.<br /> Réflexion : Un ordinateur quantique de 100Go de qubites, Pourra-il avoir une conscience artificielle ? Aurait-il la notion du bien et du mal ?<br /> Comment percevra-t-il son créateur l’homme ?<br /> Connaitra-t-il les sentiments ? L’instinct de survie fera-t-il parti de sa programmation ?<br /> Pour conclure : Sera-t-il supérieure au cerveau humain ?<br /> Nota : un prototype existe déjà de nos jours, mais trop gros pour aller sur nos bureaux.<br /> Dans une décennie il aura la taille d’un P.C de salon et nous devrons changer notre visions du rapport en l’homme et la machine.<br /> Tous à vos Ordi’s Quantiques !
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Lara Croft bientôt de retour dans une série Tomb Raider !
Samsung dévoile le premier écran plat Mini-LED pour joueurs, et il ne fait pas les choses à moitié
Profitez dès maintenant de ce kit RAM Corsair à son prix le plus pendant les soldes d'hiver !
Epic fail : un voleur se prend en selfie avec un iPhone fraîchement dérobé… et se fait arrêter
Vous avez vu ? L'app Google se fait une beauté sur Android !
Surveillance : comment ces vêtements peuvent vous invisibiliser aux yeux de la reconnaissance faciale
Faites vos valises ! Des hôtels e-sport en Chine s'équipent en GeForce RTX 4090
Sous la pression d’avocats humains, l'intelligence artificielle ne pourra finalement pas plaider
Xavier Niel : pourquoi le fondateur de Free veut investir dans Brut
Comprendre les avantages d'un VPN : voici un guide pour les débutants
Haut de page