Chute d'Arecibo : les images d'un drone de surveillance et du centre de contrôle mises en ligne

07 décembre 2020 à 18h30
17
Arecibo orbite casse © Planet Labs 2020
Le radiotélescope Arecibo endommagé, vu depuis l'orbite, avant son effondrement total. Crédits Planet Labs 2020

Le 1er décembre 2020, après des mois d’instabilité, le mythique télescope Arecibo s'écroulait définitivement. Les images de l'effondrement ont depuis été mises en ligne par la National Science Foundation responsable du site.

Outre la caméra du centre de contrôle, un drone a pu saisir l’évènement de très près… Et les vidéos sont impressionnantes !

Troisième acte fatal pour Arecibo

On ne présente plus le radiotélescope d’Arecibo, installé à Puerto Rico. Depuis les années 1960, cette énorme infrastructure de 300 mètres de large, située en pleine jungle, a contribué à de très nombreuses découvertes scientifiques et a participé à l’éducation scientifique de milliers de jeunes Américains. Figure de la culture populaire, Arecibo a aussi servi de décor à de nombreux films et séries TV, comme X-Files, Contact ou GoldenEye.

En août dernier, cependant, un des câbles soutenant la gigantesque structure aérienne au-dessus de la parabole a lâché, provoquant d’immenses dommages sur le radiotélescope. La question de sa réparation avait alors été posée par la NSF, avant que le deuxième acte de cette tragédie ne coupe court à toute alternative, un second câble venant se détacher le 6 novembre dernier.

Les réparations d’Arecibo auraient alors été à la fois trop coûteuses et beaucoup trop dangereuses. Une annulation de travaux finalement bienheureuse, puisque quelques semaines plus tard à peine, un troisième câble cédait, scellant définitivement le destin d’Arecibo.

Des vidéos spectaculaires 

La rupture du troisième câble, au matin du 1er décembre, a provoqué une rapide réaction en chaîne. Un à un, tous les câbles de sustentation ont lâché. Les 900 tonnes de la structure suspendue s’effondrent alors sur l’antenne parabolique, déjà lourdement endommagée. Dans la foulée, les trois tours qui retenaient les câbles s'écroulent également.

Ces événements spectaculaires ont pu être filmés par la NSF. Après l’accident du 6 novembre, la fondation indépendante américaine avait décidé de procéder à la destruction contrôlée de la structure. Pour planifier au mieux cette phase de démantèlement, qui n’a désormais plus lieu d’être, la NSF surveillait de près le comportement de la structure endommagée.

Elle disposait donc d’une caméra au sol qui a filmé les derniers instants d’Arecibo. Assez lointaine, cette caméra permet de prendre conscience de l’échelle impressionnante de cet effondrement.

Mais, par un concours de circonstances, un drone était à ce moment-là en train d’inspecter la structure aérienne du radiotélescope, une procédure réalisée plusieurs fois par jour depuis les premiers accidents. De quoi documenter en détail la manière dont tout s’est enchaîné, ce matin du 1er décembre, à Puerto Rico.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
16
SPH
Que d’argent jeté par la fenêtre…<br /> Mais bon, si c’était irrémédiable…
Fulmlmetal
60 ans de service ce n’est pas de l’argent jeté par la fenêtre<br /> il a fait son temps et par manque de financement sur l’entretien il a fini ce qui devait finir par arriver. C’était voulu, ils voulaient l’arrêter mais ils continuainet à l’utiliser tant qu’il tenait.
cirdan
Les images du drone sont incroyables, on les croirait sorties d’un film catastrophe.
manutere
Je ne suis pas du tout complotiste mais je trouve ça quand même intéressant que pile au moment où le premier câble lâche le drone était entrain de l’observer… on dirait presque qu’il attendait que ça se produise…
seb0013
Bonsoir,<br /> dans l’article il est précisé que c’est une destruction contrôlé, d’où la présence des cameras et du drone.<br /> extrait:<br /> "Ces événements spectaculaires ont pu être filmés par la NSF. Après l’accident du 6 novembre, la fondation indépendante américaine avait décidé de procéder à la destruction contrôlée de la structure. Pour planifier au mieux cette phase de démantèlement, qui n’a désormais plus lieu d’être, la NSF surveillait de près le comportement de la structure endommagée.<br /> "<br /> bonne soirée
Fulmlmetal
L’édifie était déja instable, ils savaient que c’était imminent à cause des fissures, des bruits et des câbles qui avaient déja lachés et qui rendait le tout irrémédiablement instable.<br /> L’inspection au drone a durée plusieurs jours, il a fallu controler câble par câble, point d’accroche par point d’accroche, pylones après pylones, etc, ça prend du temps. Et oui la chance a fait que ça s’est produit durant l’un de ces moments d’observation mais c’est plus un coup de chance pas si exceptionnelle que ça (genre 1 chance sur 10) qu’un incroyable hasard ou complot. Et ce n’est pas non plus le drone qui a activé les choses.
Kahn-San
2 câbles avaient déjà cédé et, comme dit dans l’article, il était sous haute surveillance (vidéo donc) pour voir les dégâts et préparer un démantèlement en toute sécurité<br /> maintenant ils n’ont plus qu’à déblayer les morceaux
wedgantilles
Bien sûr on savait qu’avec deux câbles qui avait cassé ce n’était qu’une question de temps avant que tout ne s’effondre, les câbles sont multiples pour assurer que si un câble lâche toute ne s’effondre pas.<br /> Mais bien sûr une fois deux câbles cassé ce n’est plus possible et cela va forcément cassé et la structure s’effondré.<br /> Avoir des images du premier câble qui lâche ca aurait été quelque chose de différent.
stevensf
Vous en auriez fait quoi de cet argent ?
KlingonBrain
Je ne suis pas du tout complotiste mais je trouve ça quand même intéressant que pile au moment où le premier câble lâche le drone était entrain de l’observer… on dirait presque qu’il attendait que ça se produise…<br /> Bah, oui, ils s’y attendaient forcément vu que la structure ne tenait plus à grand chose. Et c’est pour cela qu’ils surveillaient.<br /> Quand à la présence d’un drone (manifestement) contrôlé manuellement au moment fatidique, ce n’est probablement pas un hasard, ni un complot. Il est vraisemblable qu’il y ait eu des signes avant coureur (bruit et/ou du mouvement) dans la structure dans les minutes précédant la chute. Et que suite à cela, ils ont envoyé le drone pour inspecter.<br /> En tout cas, ces vidéo sont magnifiques.
keyplus
ce qui est cool c est que la nature va reprendre son droit y aura plain d epetits animaux dans les décombres et dans des millions d’année la petite petite …fillote de lara croft pourra explorer les lieux lol
ctian
et le nettoyage du site, le remettre en état comme avant l’installation de l’antenne et pas tous simplement attendre comme d’habitude que la nature recouvre le site…on va voir si les scientifiques qui ont utilisés cette antenne vont montrer l’exemple, si il font mieux que les industriels pollueurs qui abandonnent leurs sites à la fin de leurs exploitations.<br /> la on parlera de vidéo magnifiques…
Kilg0re
Tu rêves, c’est encore plus contraignant de nettoyer que de construire dans ce cas de figure. C’est au milieu de nulle part et qui a envie de dépenser de l’argent pour ça.
bastin55
Jour particulièrement triste pour la science…
jeanlucesi
Ce qui m’intéresserai c’est de connaître le bilan le résultat des recherches faites avec cet appareil.<br /> Connaître les avancées pour l’humanité ou pour le monde scientifique.<br /> Connaître aussi le bilan écologique d’une telle opération.
manutere
Je n’allais pas jusqu’au complot (mot que je n’apprécie guerre d’ailleurs) mais je trouve que c’est un sacré «&nbsp;bol&nbsp;». Enfin <br /> Je pense qu’ils vont tout laisser là mais avec ce genre de climat ça va vite être recouvert
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Cyber Monday : une enceinte JBL Flip 5 à moins de 100€ sur Amazon
Cyber monday : l'aspirateur balai Bosch Athlet en promo à -33% chez Darty
Des gangs ont dévalisé des camions de livraison en plein transit contenant, entre autres, des PS5
Cyber Monday : le TOP des bons plans en DIRECT à saisir avant minuit !
Inside3 Legends : des aventures entièrement analogiques !
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page