🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Epic révèle que son Epic Games Store a englouti 500 millions de dollars

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
09 août 2021 à 11h53
30
Epic Games Store © Epic Games
© Epic Games

Un demi-milliard de dollars pour s'imposer auprès des joueurs en alternative crédible au mastodonte Steam.

Dans la bataille juridique qui oppose depuis plusieurs mois Apple à Epic Games, tous les coups sont permis et les avocats des deux parties opposent des arguments qui sont, pour nous, l'occasion d'en apprendre un peu plus sur le fonctionnement des deux sociétés.

Rentabilité à l'horizon 2027

Dans le cas d'Epic Games, ce sont évidemment les documents rendus publics par les avocats d'Apple qui sont le plus intéressants. Alors qu'Epic Games tente par tous les moyens d'expliquer que sa plateforme Epic Games Store est une structure tout à fait comparable à l'App Store, la firme de Cupertino ne l'entend pas de cette oreille.

« L'Epic Games Store n'est pas rentable et n'est pas comparable à l'App Store », ont ainsi expliqué de manière un rien brutale les avocats d'Apple avant d'ajouter : « et il ne sera pas profitable avant encore plusieurs années, s'il l'est un jour ». Voilà qui a le mérite d'être clair.

Pour appuyer cette assertion, les avocats d'Apple ont développé et expliqué qu'Epic avait perdu environ 181 millions de dollars via l'Epic Games Store sur l'ensemble de l'année 2019. Des pertes estimées à 273 millions de dollars en 2020 et Epic Games prévoirait encore 139 millions de dollars de pertes sur l'année 2021.

Même en prenant les estimations les plus basses, Epic Games aurait ainsi englouti près de 500 millions de dollars depuis 2019 dans sa plateforme Epic Games Store et l'éditeur n'espère par commencer à dégager des bénéfices avant, au mieux, l'année 2027.

Si les chiffres ainsi avancés peuvent être impressionnants, ils ne sont pas surprenants compte tenu de l'offensive lancée par Epic Games afin d'imposer sa plateforme auprès des joueurs. De plus, l'éditeur est par ailleurs remarquablement profitable et semble donc pouvoir se permettre d'engloutir de telles sommes dans l'Epic Games Store dont il veut faire un acteur majeur de la distribution de jeux vidéo.

Source : PC Gamer

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
19
tfpsly
« L’Epic Games Store n’est pas rentable et n’est pas comparable à l’App Store », ont ainsi expliqué de manière un rien brutale les avocats d’Apple avant d’ajouter : « et il ne sera pas profitable avant encore plusieurs années, s’il l’est un jour ».<br /> Cet argument pourrait se retourner contre eux : pas comparable et pas profitable parce que justement l’App Store locke tous les appareils sous iOS?
oudiny
Et en quoi ça regarde Apple de savoir qu’un concurrent n’est pas rentable sur une partie de son business ? Faire peur aux clients et développeurs présents et futurs ?<br /> On pourrait aussi dire que Apple est rentable car il est en place depuis bien bien longtemps et exploite ses clients avec des tarifs prohibitifs
clockover
«&nbsp;en alternative crédible&nbsp;»<br /> Ahahaha
norwy
Ce n’est pas spécialement Apple que ça intéresse mais leurs avocats pour trouver des failles et la concurrence (Steam en l’occurrence) qui en profite pour se renforcer avec ces informations. Un procès c’est l’assurance d’un grand déballage dans les 2 camps.<br /> N’oublie pas que le plaignant c’est Epic, il doit donc justifier qu’il subit des pertes pour être légitime à demander des dommages et intérêts. Si l’Epic Games Store était très rentable, la plainte aurait moins de chance d’aboutir.
eykxas
En quoi cette info est-elle utile au procès Apple / Epic ?<br /> Non parce que les investissements de chaque société n’est pas le cœur du problème. Mais la politique anti-concurrentiel d’Apple l’est.<br /> (Faudrait ne pas oublier le but de tout ce bazar qui est la remise en cause de la commission de 30% et l’obligation de passer par Apple pour du in-app).
HAL1
Petite coquille au début de l’article :<br /> Alors qu’Epic Games tente par tous les moyens d’expliquer que sa plateforme Epic Games Store est une structure tout à fait comparable à l’Apple Store, la firme de Cupertino ne l’entend pas de cette oreille.<br /> C’est l’App Store, pas l’Apple Store.<br /> eykxas:<br /> En quoi cette info est-elle utile au procès Apple / Epic ?<br /> Les avocats d’Apple tentent différentes approches pour décrédibiliser Epic, mais effectivement la plupart semblent être totalement à l’ouest (on verra ce qu’en a pensé la juge lorsqu’elle rendra sa décision).<br /> Le fait qu’une activité soit rentable ou non n’a absolument rien à voir avec le fait de pouvoir la comparer à un concurrent ou pas. L’Epic Game Store peut parfaitement être comparé à l’App Store, ou plutôt à un App Store spécialisé dans les jeux.<br /> Epic a fait le choix d’investir massivement et de perdre de l’argent sur cette activité pour l’instant (sachant qu’au total ils dégagent des bénéfices), ce qui est à l’avantage à la fois des consommateurs et des développeurs de jeux. Apple, elle, dispose d’un monopole avec sa boutique en ligne et personne d’autre qu’elle n’en profite.<br /> Donc en fait, oui, les avocats d’Apple ont raison : «&nbsp;L’Epic Games Store n’est pas comparable à l’App Store&nbsp;», l’un d’entre eux dispose d’un monopole et pas l’autre !
Morlac
500 millions de dollars plus tard le launcher EGS est toujours aussi risible en terme de fonctionnalités…<br /> Concurrencer Steam… faudrait peut être déjà commencer par avoir le niveau de uplay …
Nerces
HAL1:<br /> C’est l’App Store, pas l’Apple Store.<br /> C’est corrigé, merci
_Troll
Avec les methoses Apple, l app store ne peut etre que rentable.
Proutie66
Vous pouvez me dire ce qu’il manque au launcher Epic ?<br /> Bêtement, je ne suis intéressé que par voir mes amis et lancer un jeu… w
Morlac
Vous pouvez me dire ce qu’il manque à une voiture sans permis ? personnellement j’ai juste besoin d’aller au marché et de ramener un sac de pommes de terre.<br /> Bêtement j’ai du mal à imaginer une autre utilisation… w
Proutie66
Ok Jim, merci de ta réponse. J’imagine qu’il manque l’agressivité dans Steam.
c_planet
Ce commentaire est en mode ralenti. Afin de favoriser la récupération du week-end de c_planet, vous ne pourrez voir cette publication que dans 24h.
Goodbye
tu là toi-même dis, Epic dans l’état actuel c’est juste un launcher, rien d’autre.<br /> Donc pas de réel workshop, pas de forum, note, aide, réseau social, etc.<br /> Sans parler de certains bugs, qui tant qu’ils ne seront pas corrigés, en feront jamais une plateforme communautaire comme steam (par exemple je reçois entre 10 à 50 demandes d’amis par mois sur l’epic, je ne sais d’où et je suis loin d’être le seul)<br /> Il y a encore beaucoup de boulot, ce qui me fait peur pour eux, c’est que 2 ans après, pas grand-chose à bougé, c’est toujours un simple launcher avec 2-3 trucs en plus, mais face à ne plateforme complète comme steam, 95% des gamers préféreront celle-ci.
Helion
eykxas:<br /> Non parce que les investissements de chaque société n’est pas le cœur du problème. Mais la politique anti-concurrentiel d’Apple l’est.<br /> Mais acheter des «&nbsp;clients&nbsp;» en offrant des jeux sans compter le déficit créé n’est ce pas aussi une politique anti-concurrentiel ?<br /> Le but n’est t’il pas aussi d’empêcher les ventes des jeux offerts sur d’autres plateformes qui ont besoin d’être rentables ?<br /> Au moins Apple a des intentions simple et affiché «&nbsp;C’est chez nous, on prend 30.&nbsp;»<br /> Epic est beaucoup moins franc même s’il est clair qu’il vise beaucoup plus qu’une simple place sur le marché, après les montagnes frics gaspillés le seul moyen pour cela vaille le coup serait d’écraser la concurrence pour ce gaver plus tard d’un monopole…
Helion
Morlac:<br /> 500 millions de dollars plus tard le launcher EGS est toujours aussi risible en terme de fonctionnalités…<br /> Concurrencer Steam… faudrait peut être déjà commencer par avoir le niveau de uplay …<br /> Tu veux dire «&nbsp;Ubisoft connect&nbsp;» ? …tu ne met pas la barre très haut quand même…
Zozoor
Sauf que c’est un bon gros dumping des familles…et que c’est plus que limite.<br /> Ça ressemble à un forçage en règle de tout les autres app store pour les faire couler avant d’être seul maître à bord<br /> Désolé, mais croire que c’est un plus pour les utilisateurs, c’est mal connaître les règles de marché.<br /> Et donc , ça a bien une incidence ! Car en protégeant son Appstore, c’est une protection anti dumping !
HAL1
Helion:<br /> Epic est beaucoup moins franc même s’il est clair qu’il vise beaucoup plus qu’une simple place sur le marché, après les montagnes frics gaspillés le seul moyen pour cela vaille le coup serait d’écraser la concurrence pour ce gaver plus tard d’un monopole…<br /> Et comment est-ce qu’Epic fera pour avoir un monopole et, surtout, pour le maintenir ?<br /> Zozoor:<br /> Sauf que c’est un bon gros dumping des familles…et que c’est plus que limite.<br /> Oui. C’est malheureusement pas la seule société à faire ça, et Apple n’est de loin pas en reste, par exemple avec Apple Music ou Apple TV+.<br /> On peut débattre (longuement) sur le fait qu’une société devrait être autorisée ou non à financer certaines de ses activités à pertes en utilisant ses bénéfices réalisés ailleurs, mais c’est la réalité du marché.<br /> Zozoor:<br /> Ça ressemble à un forçage en règle de tout les autres app store pour les faire couler avant d’être seul maître à bord<br /> Même question qu’à Helion ci-dessus.<br /> Zozoor:<br /> Désolé, mais croire que c’est un plus pour les utilisateurs, c’est mal connaître les règles de marché.<br /> Les utilisateurs profitent actuellement de jeux à prix extrêmement intéressants, et les développeurs profitent de conditions très favorables pour publier leurs jeux.<br /> Oui, c’est clairement un plus pour les utilisateurs.<br /> Zozoor:<br /> Et donc , ça a bien une incidence ! Car en protégeant son Appstore, c’est une protection anti dumping !<br /> La seule chose qu’Apple protège, c’est son monopole qui est un des plus lucratifs du marché de la vente d’applications.<br /> Quant au dumping, je te laisserai aller dire ça aux nombreux développeurs mobiles qui ont dû abandonner leur activité après que des clones à bas coût de leur application soient apparu sur l’App Store, souvent développés dans des pays où le salaire horaire est beaucoup moins élevé. Le fait de tirer le prix des applications vers le bas a été encouragé par Apple depuis la création de l’App Store.
Bibifokencalecon
La compagnie Epic est (très) rentable. La plateforme Epic Games ne l’est pas. Mais cela reste une goutte-d’eau pour Epic. De même qu’on ne reproche pas à Sony et MS de vendre des consoles à perte pendant un moment pour se créer un marché.<br /> De ce que j’avais compris de la politique de rétro-comission EGS :<br /> 12% sur la vente d’un titre<br /> +5% si le titre utilise le moteur Unreal (ce qui est son modèle économique)<br /> soit maximum 17%<br /> Chez les autres (Steam, Amazon, Apple), c’est 30% avec souvent des options à 15% selon le type de partenariat avec l’éditeur. De mémoire, Microsoft a suivi EGS en basculant à 12%. Avant que Epic ne chamboule le marché, tout le monde était à du 30% fixe.<br /> C’est dans les grandes lignes, car selon la catégorie (jeux, utilitaires, etc.) ou la taille de l’entreprise (TPE par exemple), le taux peut varier. Mais globalement, EGS est l’un des moins gourmand pour un éditeur. Il entraîne les autres aussi dans son sillage.<br /> Sachant qu’en plus ils achètent à prix fort des titres promotionnels (2 gratuits chaque semaine) à ces éditeurs et abreuve de coupons réduction (à la pleine charge de EGS) et autres promotions, c’est certain que pour un éditeur, la plateforme est intéressante. De plus, EGS n’oblige pas à l’exclusivité de plateforme.<br /> À la question, est-ce que EGS sera un jour rentable ? On va dire que ce n’est probablement même pas la stratégie actuelle de Epic. Elle pourrait l’être mais pas dans l’immédiat. En arrière, le traitement de données, la publicisation, ou encore l’image de marque compensent ces pertes directes.<br /> Les choses changent pour les plateformes de distribution. Origin / Uplay se sont rapprochés avec Epic (et avec Steam). Amazon et Microsoft travaillent fort pour se faire leur place, Apple est le seul à être cantonné à un marché qui ne croit pas autant que les autres (le choix d’un environnement fermé). Mais Apple n’a jamais recherché une domination 360, simplement à protéger son secteur.
Helion
HAL1:<br /> Et comment est-ce qu’Epic fera pour avoir un monopole et, surtout, pour le maintenir ?<br /> J’ai jamais dit que leur réussite long terme était plausible… mon opinion c’est qu’ils ont mal jugé la difficulté et déjà dépensé trop sans avoir les résultats espérés… puis dépensé encore plus… toujours plus etc… et à la fin ça fait une somme ridiculement élevé par rapport au potentiel réel de la plateforme.<br /> Si l’ambition d’Epic était juste de faire une plateforme d’éditeur viable, il n’avait pas besoin de dépenser autant, d’autre avant eux on réussi avec 100 fois moins, la seule raison de larguer autant de fric c’est vouloir faire leurs propres règles aux détriment des autres.
HAL1
Tu ne réponds pas à ma question : si Epic arrivait à obtenir un monopole, comment feront-ils pour le maintenir ?
Helion
Si je t’ai répondus : ils ne peuvent pas mais cela n’empêche pas de rêver et de se gourer d’investissement…
HAL1
Dis donc, ils sont drôlement bêtes chez Epic…
Helion
C’est pas gentil de dire ça… ils sont juste meilleur en développement de moteur de jeux qu’en bizness, et puis leurs ambitions irréaliste sont probablement poussé par Tencent (40% de Epic) qui est très fort aussi en matière d’ambition…
cyrano66
Apple par ci,<br /> Apple par la<br /> La la la la.<br /> Refrain : Apple c’est des grand méchants avec leur store verrouillé yéyé<br /> Vous oubliez volontairement qu’Epic fait exactement pareil avec Google play store depuis plus d’un an ou bien ?<br /> Allez ! Juste un seul lien des plus récents et des plus édifiants des techniques de Google.<br /> IGN France – 6 Aug 21<br /> Fortnite : Google aurait envisagé de racheter Epic<br /> Epic affirme que Google a considéré le fait de contester le Play Store comme une « contagion. »<br /> Parce que pour Google il ne s’agit pas de protéger leur monopole mais juste de devenir le maître du monde en rachetant les autres.<br /> Welcome in the Google world !
HAL1
C’est sûr, ce n’est pas comme s’ils faisaient des milliards de chiffre d’affaires et qu’ils avaient créé une des licences les plus profitables du jeu vidéo avec Fortnite.
Bibifokencalecon
Epic a 3 «&nbsp;produits&nbsp;» :<br /> le moteur de recherche Unreal (extrêmement rentable)<br /> ses jeux directement produits par leur studio (extrêmement rentable)<br /> et sa plateforme de distribution (pas du tout rentable)<br /> Leur stratégie pour cette plateforme est sur 5-10 ans. Pourquoi ? Parce que les 2 autres produits peuvent rapidement être en décroissance :<br /> Les grands studios (Ubisoft, EA, etc.) peuvent se retrouver déficitaires et ne sont pas à l’abri de mauvaises décisions, mauvais jeux ou simplement… de ne pas toucher le public. Il suffit que 2 années noires pour qu’un studio soit dans le trouble.<br /> Un moteur de jeu vidéo peut aussi vite se retrouver «&nbsp;dépasser&nbsp;» et abandonné assez abruptement (en 2-3 ans) par l’industrie. Valve l’a vécu avec son moteur Source. Crytek aussi avec son moteur Cry. Et l’étoile montante du moment c’est Unity.<br /> Heureusement pour eux, Fortnite et Unreal leur donne beaucoup de moyens pour se lancer dans cette diversification.<br /> Si Valve a rapidement tout misé sur une plateforme de distribution pour devenir le numéro 1 incontesté, les autres grands studios ont tous compris que cela devenait essentiel de se trouver une autre porte : EA a lancé Origin. Ubisoft a lancé Uplay. Epic a lancé Epic Games. Les 2 premiers ayant «&nbsp;abandonné&nbsp;», ne reste que Epic. Et Epic joue mieux la carte du partenariat entre éditeurs qu’Apple ou Steam.<br /> Au final, cette porte d’entrée n’est pas que pour la distribution / vente de titres, c’est aussi pour par la suite en faire une plateforme sociale de jeu vidéo, de cross-platform, ou encore de Cloud gaming (la stratégie actuelle de Amazon ou Microsoft par exemple).<br /> Derrière Epic, il y a de nombreux gros joueurs qui ont investi dans leur capital et lève de financement. Par exemple… Sony (qui a besoin d’un partenaire solide pour contrer Microsoft). En ce sens, Epic a déjà réussi la phase 1 (plan de développement) qui est la plus difficile : se faire une place dans le groupe des leaders disruptifs.<br /> Valve se diversifie aussi (ou plutôt tente des projets) pour sortir de son modèle. Le «&nbsp;Steam machines&nbsp;», le «&nbsp;Steam Link&nbsp;», la VR ou encore tout récemment leur future console nomade.<br /> Qu’EGS réussisse ou non est une autre histoire. Mais on ne peut pas reprocher à une compagnie de vouloir assurer son avenir à long terme. Une des raisons par exemple de la longévité de Nintendo, Sony, Apple ou encore Microsoft. Google, Valve ou Amazon sont presque des «&nbsp;jeunes&nbsp;» comparés à ces entreprise présentes depuis des décennies. Combien d’anciennes grandes entreprises ont oublié cela ou n’ont pas su s’adapter ? Mieux vaut tenter et ne pas avoir de vrai regret.
Cmoi
Et leur service de SVOD AppleTV+ est-il rentable?
sigzegv
c’est quoi le moteur de recherche Unreal ? vous voulez dire le moteur graphique plutot ? (faut savoir de quoi on parle qd meme …)
Tisoonours
Ou se relire. L’esprit un peu ailleurs, il est facile de faire des fautes par association d’idée.<br /> Inutile d’être si agressif .
HashGen
Accèpter de ne pas être rentable pour le devenir dans un horizon planifié s’appel un investissement, chose que la majorité des entreprise font.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des offres chocs de la dernière démarque !
Tesla sommée de remettre au gouvernement américain des documents sur sa conduite autonome
Ceci est le plus gros avion cargo autonome et électrique au monde
Processeur russe
Le 3D Vertical Cache d'AMD bientôt sur les GPU Radeon RX 7000 ?
Samsung : la fin de l'année 2022 a été une catastrophe... Du mieux pour 2023 ? Ce n'est pas si sûr
Test Apple HomePod (2023) : retour en fanfare pour l'enceinte connectée d'Apple ?
iPhone : la détection des accidents, ça marche ! Cet exemple est impressionnant
Cette nouvelle IA de génération de voix dépasse tout ce que vous avez déjà entendu... et pose déjà des problèmes
Un hébergement web à prix réduit : ne manquez pas cette superbe réduction de -75%
Haut de page