Addictions : Jeux vidéo, alcool, tabac, même combat ?

Ludovic Loth
Spécialiste logiciels et apps
10 janvier 2020 à 12h40
121
jeux vidéo, alcool, tabac
© Bayard Presse / MILDECA

C'est d'un partenariat entre Bayard Presse et la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) qu'est né ce fascicule, bientôt distribué gratuitement aux lecteurs des titres de l'éditeur.

Le jeu vidéo et les instances gouvernementales, c'est toute une histoire. Responsable de la violence, de l'échec scolaire, des tueries de masses... Aujourd'hui, le jeu vidéo se paie également le luxe d'être considéré comme un fléau addictif aussi dangereux que l'alcool et le tabac.

Et si à la lecture de ces quelques mots, on pourrait nous accuser - peut-être à raison ? - de faire un raccourci, comment considérer les propos de ce fascicule largement diffusé ?

Alcool, tabac et jeux vidéo, tous au même niveau

1,5 million de lecteurs de 10 à 13 ans (Images DOC, J'aime Lire) ainsi que leurs parents, vont pouvoir « profiter » d'un bourrage crâne en bonne et due forme. Présenté comme un livret pensé « pour aider les préadolescents à dire non aux addictions », le titre de ce dernier comme ce qu'il suggère ont en effet de quoi interpeller...

Si on ne peut négliger la propension des jeux vidéo à rendre accroc - comme un nombre considérable de pratiques, notamment liées aux écrans - peut-on encore vraiment rabaisser ce média au simple rang de drogue, comme l'évoque le titre de ce document ?

Sur son site, la MILDECA explique « faire le point et leur fournir [ aux adolescents, ndlr.] des clés pour comprendre ces comportements et réduire les risques de tels usages », affirmant s'appuyer sur les travaux d'une professeure des universités à l'École des hautes études en santé publique (EHESP), Pr. Karine Gallopel-Morvan. Or cette dernière pointe notamment les influences en faveur de l'alcool et du tabac qu'induisent « les médias online (internet, réseaux sociaux) très fréquentés par les mineurs »... Notez que le jeu vidéo n'est pas mentionné ici.

jeux vidéo, alcool, tabac
© Bayard Presse

Au sein du livret, la double page ci-dessus présente en un raccourci fulgurant, la pratique abusive du jeu vidéo ; jouer au lieu de faire les devoirs, au lieu d'obéir à ses parents et au final, l'échec scolaire qui se profile.

Digne d'une bande dessinée archaïque et maladroite pour les enfants de 5 à 7 ans (et encore), qui n'est par ailleurs pas la tranche d'âge cible, le jeu vidéo y est en outre présenté que comme une pratique abrutissante et stérile.

Le jeu vidéo vaut mieux que ça !

Au-delà d'être vidé de son sens, il est clairement dénué de discernement que de mettre au même niveau des pratiques qui n'ont rien à voir en termes d'addiction et de toxicologie. C'est pourtant de cette façon qu'est encore une fois traité le jeu vidéo sur la page de la MILDECA : « En 2014, l'enquête PELLEAS indiquait que 96 % des 10-14 ans avaient joué à des jeux vidéo dans les six derniers mois et que, sur panel de 2 000 élèves de la région parisienne, 1 sur 8 avait un usage problématique des jeux vidéo ».

À nouveau, on ne nie pas qu'une pratique addictive du jeu vidéo peut-être problématique. Cependant viser les écrans, le binge watching, les dangers des réseaux sociaux ou mettre en garde contre les images véhiculées par la télé-réalité nous aurait semblé plus approprié.

En 2020, faut-il encore rappeler que le jeu vidéo, au même titre que le cinéma ou la littérature, est avant tout un bien culturel primordial ? Certes, comme tous les médias importants, il est aux prises avec une industrie qui cherche à faire consommer plus, plutôt que mieux. Cette industrie, tout comme celle des réseaux sociaux, cherche chaque jour des moyens de satisfaire nos circuits du plaisir et à nous rendre accroc.

Néanmoins la réponse, qui plus est dirigée vers nos enfants, ne peut être vulgarisée au point de réduire une forme d'art à une drogue... Surtout quand son addiction ne mène, elle, pas à la mort, au contraire de la cigarette et l'alcool.

Vous pouvez, pour vous faire votre propre avis, consulter le livret en question.
Modifié le 10/01/2020 à 15h17
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
121
39
philippesnbrd
Je mettrais l’utilisation compulsive des smartphones et réseaux sociaux loin devant les jv au niveau des preoccupations sur l’impact sanitaire
rsebas3620
encore une fois ca pense que les joueurs sont des adolescent… et ne prennent pas en compte les dernieres etudes qui montre que la tranche 25-45 joue autant que les adolescents…
Koin-Koin
Je pense que le jeu au sens pari aurait eu plus sa place ici.
Felaz
Voir plus dans ceux de mon entourage
reddark
je suis partagé. Je peux affirmé qu’une partie de mon échec scolaire est du aux JVs, faut l’avouer.
rsebas3620
ce n’est pas les jeux video qui sont le probleme dans ton cas mais le fait que tu as trop joué surtout comme tout jeux d’ailleurs qui peut etre addictif
Octocat
Ton échec scolaire est pas du aux jeux vidéos, c’est ta faute à toi malheureusement.
Feladan
Oui et non. Factuellement t’as raison, mais des passes temps sont plus addictifs que les autres. Certaines choses on un pouvoir d’addiction bien supérieur que d’autres.<br /> Tu peux être en échec scolaire car t’es addict aux bouquins, force est de constater qu’il n’y en a pas tant que ça comparer aux JV.<br /> Donc la logique de mettre un minimum de responsabilité sur les JV et la nature même (mais la grande partie sur l’addiction) n’est pas déconnante non plus.<br /> Je précise que c’était mon cas également pour une année, donc nous savons un minimum de quoi nous parlons . Je suis un partisan de combattre le délire « les JV sont responsables de tout », je suis un gamer invétéré. Mais il faut aussi reconnaitre un minimum de responsabilité à la nature même de JV.
TofVW
Et j’aurais ajouté « TF1, BFMTV » à la liste.
Maga83
Non mais Bayard Presse quoi… détenu par une congrégation d’ultra catho… pour qui le jeu vidéo… c’est le mal absolu… et les joueurs, des satanistes qui vont brûler en enfer.<br /> Pas étonnant d’avoir ce genre de partenariat.
cirdan
« Surtout quand son addiction ne mène, elle, pas à la mort, au contraire de la cigarette et l’alcool. »<br /> Si, si, c’est possible !<br /> L'Obs – 17 Jan 15<br /> Jeux vidéo : il meurt après avoir joué 3 jours d'affilée dans un café internet<br /> Au début, les clients ont pensé qu'il était tout bonnement en train de dormir, fatigué par son orgie de jeux vidéo. Mais un employé a réalisé qu'il ne respirait plus...<br />
rsebas3620
on est d’accord
gwlegion
personne t’a mis un pistolet sur la tempe pour t’empecher de travailler …<br /> Si t’a preferé te mettre derriere tes jeux videos, c’est ton choix … ta reponsabilité
trollkien
Ptin… du coup moi qui aime jouer tranquilou le soir tout en vapant et m’envoyant un ptit rhum vieux, je suis un vrai paria :s
notolik
Et l’addiction à Clubic, on en parle?
rsebas3620
toute addiction peut mener a la mort malheureusement… alcool drogue plus rapidement que les autres… … meme celles aux sport… qui a couté la vie d’un ami il y a plus d’un an car accro a la course et a voulu courrir avec 40 degré dehors… je le redis c’est nos comportement qui sont dangeureux pas l’activité elle meme
nrik_1584
Du coup les gens qui jouent clope au bec avec une bière à portée de main sont plus que mal barrés c’est ça ?
TheLoy
Shame !
TheLoy
L’addiction aux smartphones plutôt.<br /> Quand tu vois que certains ne peuvent pas s’empêcher de scroller comme des dingues sur Instagram ou autre en descendant les escaliers du métro, ça me rend dingue.<br /> Tout peut-être addictif. C’est subjectif comme guide. Elle est où l’addiction au sucre ?<br /> Mais il est vrai que certains jeux vidéos ont des modèles qui poussent à l’addiction. Particulièrement certains jeux gratuits sur smartphones… Il faut bannir ces jeux répétitifs, sans fin pour lesquels les éditeurs s’imaginent que la personne ne va jouer qu’à un seul jeu pendant son existence.
PierreKaiL
Si les drogues et les jeux vidéos (pouvant être de paire) sont néfastes, que dire de ces gens qui prônent un monde édulcoré, que dire de ce système ne donnant d’autre choix que la réussite scolaire pour ne pas se retrouver complètement exploité comme au moyen âge qui avait d’autres impératifs mais c’est idem, les gens diplômés étant eux même aussi sur exploités mais cela n’a pas l’air de les déranger. Les gens ne font que courir, pour soi disant améliorer leur vie, c’est une question de choix. Avec ces gens là le choix on ne l’a pas, si je préfère passer mon temps à jouer aux jeux vidéos et même me droguer en quoi cela dérange ? je leur laisse ma place dans leur vie de réussite, de quoi se plaignent t’ils ? Le modernisme technologique c’est bien sympa mais à quand celui du social donnant la liberté à chacun de faire la vie qu’il veut ? Tout ces bien pensant me fatigue avec leur mode de pensée Néandertalien. Je vais évidement passer pour un dégénéré, je m’en fou, j’espère juste qu’un jour l’humain évoluera autrement que de la façon qu’on nous impose, en voulant bien donner plus d’importance au social et aux libertés qu’à la technologie ou la réussite à tout prix nous menant tout droit à la destruction de toute façon.
soixante
1 mort, en 2015… À comparer aux 8 millions de morts par an dues au tabagisme et aux 3 millions de morts par an pour l’alcool (source OMS).<br /> Illustration parfaite de l’idiotie de ce fascicule.
nrik_1584
Ca dépend… On compte le nombre de victimes numériques de cette pratique barbare ?<br /> Combien de PNJ (champignons, écureuils, rats, soldats, insectes géants, démons, dragons, …, choses, …) ont été massacrés par une horde de gamers sanguinaires sans rien avoir demandé ?<br /> Un vrai danger qu’on vous dit !
Popoulo
Je joue depuis fort longtemps (commencé avec un ZX81, pas tant de RTX à l’époque ^^), dormais 2-3h max par nuit, fume tout ce qui peut l’être, bois mon apéro tous les soirs et aime bien mon petit rhum en jouant (MMO principalement).<br /> Échec scolaire ? Mon salaire annuel étant à 6 chiffres je dirai que non. Et j’ai dépassé légèrement la tranche des 25-45.<br /> Faut bien mourir de quelque chose m’voyez.<br /> PS : Trollkien si t’es un paria et que tu fondes un club, je souscris direct :O)
Popoulo
Même 1 mort, cela sera toujours trop. Mais bon, quand on joue avec le feu, quelque soit le jeu, il arrive parfois de se brûler.
Doss
Quel activité n’a pas de mort à déplorer ? Il suffit de voir comment est mort David Carradine
chaton51
tu parles comme ca a des gosses de 5 a 7 ans ? j’espere que t’en as pas et que t’en auras jamais !
Popoulo
Il a certainement eu une mort agréable
Doss
Pas sur vue comment les flics l’ont retrouvé
Popoulo
Clubic est un peu le café du commerce du coin de la rue. Je dis pas cela dans le mauvais sens du terme. Même si parfois-souvent (rayez la mention inutile) ça part en sucette suivant le sujet, on a toujours à apprendre d’un contributeur (et des articles aussi je le précise) et ce même si l’on est rarement d’accord avec lui. Y a beaucoup de personnes calés dans différents domaines et c’est toujours enrichissant.<br /> Cela peut effectivement être une addiction. Perso, rare sont les jours ou je ne passe pas sur Cluclu, soit pour participer à une sujet, soit pour raconter des conneries (j’avoue).
_Mirage
[ironie]Nos Maîtres n’ont plus d’autre choix ! Il faut taxer le jeu vidéo.[/ironie]<br /> Quelle bande de guignols. Bon, c’est bien beau, mais j’ai mon niveau 39 qui se profile, j’y retourne !
jlbiset
Article totalement dénué de fondement.<br /> Tout ce qui vous procure un plaisir fabrique les endomorphines qui vous aident à vous sentir bien. Le sport, l’amour, le rire, un bon spectacle, un bon film, etc…<br /> L’alcool, le tabac, le jeu vidéo, procurent également ce plaisir.<br /> Le problème arrive quand votre organisme ne parvient plus à fabriquer ces endorphines autrement que par ces moyens « dérivés ». Tout le monde n’est pas concerné, heureusement.<br /> Si l’auteur de cet article ne voit pas le problème, c’est qu’il n’est pas concerné.<br /> Et si on en croit les commentaires, de nombreux lecteurs sont conscients que cette addiction existe.<br /> Et elle est totalement comparable aux autres.<br /> Le nier est dangereux.
Doss
Comme tu le dis il y a plein de chose qui procure cette endomorphines, le faite que le jeux video en soit la cible systématique ça devient lourd, surtout que de nombreux psychologue reconnaissent aussi des avantages au jeux video, ce qui n’est pas le cas de l’alcool et du tabac. Donc on ne peux pas les mètres sur le même niveau.<br /> Et surtout tous ce qui est pratiquer avec excès est mauvais pour la santé physique et mentale.<br /> Bref, d’associé l’alcool et le tabac c’était avant tout pour choquer et ce type de méthode de communication ressemble plus à de la propagande qu’a de l’information.
soixante
Le problème étant de mettre sur le même plan des addictions mortelles et le jeu vidéo.<br /> Ce n’est absolument pas comparable, personne de sensé ne ferait un prospectus « héroïne, cinéphilie, les risques des addictions. », ce serait complètement crétin.
Felaz
Ahah bien dit
OpenJbx
Pff il est que level 39, quel noob !
juju251
Popoulo:<br /> Même 1 mort, cela sera toujours trop. Mais bon, quand on joue avec le feu, quelque soit le jeu, il arrive parfois de se brûler.<br /> C’est certain, mais bon.<br /> Concrètement, on fait quoi ?<br /> On interdit tout l’bazar au prétexte qu’il y a eu UN mort ?<br /> Parti comme ça, vu le nombre d’accidents mortels, il faut d’urgence interdire le travail. <br /> … Ou tiens, vu que leur bouquin en parle, le tabac et l’alcool …<br /> J’dis ça …<br /> Ah, par contre, comme d’hab, les jeux vidéos sont encore pointé du doigts (attention, je ne dis pas qu’ils n’ont que des vertus), mais semblent (je n’ai pas lu leur « machin ») exclus de l’équation les « zéros sociaux ».<br /> La dépendance créée et les risques liés (au hazard, les persécutions allant parfois jusqu’au suicide) passés sous silence.<br /> Bravo !<br /> M’enfin, Bayard Presse quoi …
juju251
jlbiset:<br /> Et elle est totalement comparable aux autres.<br /> Tu es en train de comparer directement les jeux vidéos au tabac et à l’alcool.<br /> Et dans cette comparaison direct, il n’y a pas un truc qui te dérangerait ?<br /> Vraiment pas ?
nrik_1584
C’est surtout que depuis des années le jeu vidéo sert de bouc émissaire pour un paquet de choses.<br /> Les crises d’épilepsie ? C’est le jeu vidéo. La présence d’un terrain épileptique déjà existant on s’en fout.<br /> Les tueries ? C’est le jeu vidéo. Voir la phrase « il jouait à des jeux vidéos violents » apparaitre sans transition dans un article traitant d’une personne ayant pété un câble me fait toujours rire jaune surtout quand on nous apprend dans le même temps que cette personne vivait dans un contexte familial difficile ou avait déjà une passion malsaine pour les armes.<br /> Les notes du petit Kévin qui chutent ? C’est le jeu vidéo. L’éducation et l’autorité parentale on s’en fout.<br /> Pis de toute façon le jeu vidéo c’est un truc de débile pour les simplets. Le fait que certains scénarios aient plus de profondeur qu’un bon paquet de films - devant lesquels ces mêmes critiques peuvent passer des heures - et qu’on en soit acteur et non simple spectateur on s’en fout aussi.<br /> Après oui il peut y avoir des cas particuliers de gens qui n’arrivent pas à gérer leur temps de jeu mais mettre ça au même niveau (voir au dessus puisque premier cité sur la couverture) que le tabagisme et l’alcoolisme c’est tout de même un peu fort de café.<br /> Et encore une fois ce qui fait bondir les joueurs c’est cette tendance à l’acharnement qui remonte à loin. Tellement loin que sa longévité en devient presque plus surprenante que les nouvelles accusations qu’ils arrivent à trouver.
gwlegion
je crois que soit t’a pas compris ce que j’ai voulu dire, soit j’ai pas compris ta reponse.<br /> Ce que je voulais dire, c’est que c’est facile d’accuser les jeux video pour son echec scolaire .<br /> Personne en l’a obligé a jouer au lieu de travailler … je suis meme persuadé que toute sa famille l’a poussé au cul pour qu’il travaille mieux.<br /> Pour moi, c’est se dedoiner de sa propre responsabilité que d’accuser les jeux video, ou quoi que ce soit d’autre.<br /> A un moment, il faut prendre ses responsabilités au lieu de toujours chercher l’element exterieur.<br /> comme je le disait, certe de facon un peu virulente, personne ne l’a empeché de travailler a l’ecole … donc son echec est entierement de sa faute.<br /> Et oui, j’ai des enfants, et je compte bien leur aprendre le sens des responsabilitées … apres, si c’est une mauvaise chose, j’assume . Mais pour moi, c’est une valeur implicite a la vie en communautée …<br /> Donc oui, etant jeune, il a fais le mauvais choix, et il en paye maintenant le prix … mais c’est pas la faute des jeux videos.<br /> je vois mal en quoi mon propos est prejudiciable dans l’education de mes enfants.
gwlegion
effectivement … en faire une generalité aussi .<br /> A ce compte la, on interdit toute la liste citée plus haut … je ne crois pas que ca soit la solution.<br /> on peut y ajouter le sucre, le sel, l’oxygene (qui est un euphorisant) … bref, la liste des substance qui ameliorent notre humeur est excessivement longue … faut pas abuser non plus.<br /> Et puis ces enfants, ils ont des parents pour les eduquer et les surveiller non ?<br /> Et puis le jeu video est juste le dernier d’un longue liste de bouc emissaires …<br /> parmi les chose qu’on a accusée de rendre violent et qui auraient eté adictives :<br /> le roc and roll (années 50 / 60)<br /> le rap (années 80)<br /> les echecs (j’ai pas retrouvé l’article mais je crois que c’etais dans les années 50 qu’on accusait les echecs de rendre violent)<br /> tetris (principalement les americains pendant la guerre froide … bon, la c’est tres politique).<br /> le cinema,<br /> certaines formes de literatures<br /> les animés jap a la tele (années 90 jusqu’a … ben maintenant)<br /> la liste est non exaustive …<br /> bref … on a toujours cherché une cause a la violence de certains hommes … alors que la reponse est extremement simple : c’est l’homme le responsable de sa violence … il a toujours eté violent, et il le sera encore longtemps …
Al_Jardine
La plus répandue des « addictions » que l’on constate de nos jours ne serait-elle pas plutôt celle de personnes désœuvrées qui ressentent un besoin irrépressible de vouloir faire le « bien » de personnes qui ne leur ont rien demandé…? Personnellement, ces gens de bien qui suintent la malveillance me dérangent plus que les fumeurs de cigarette… les buveurs de bière… ou les ludopathes…
Maga83
juju251:<br /> M’enfin, Bayard Presse quoi …<br /> Enfin un qui a été voir de quoi il retourne…<br /> De la manipulation mentale sous couvert de bons sentiments… et l’addiction sauf à « certains dogmes » et le cadet de leurs soucis.
obyoneone
mes enfants diraient : ok boomer !
julla0
personne t’a mis un pistolet sur la tempe pour t’empecher de travailler …<br /> Si t’a preferé te mettre devant le bar, c’est ton choix … ta reponsabilité<br /> En fait ca marche avec tout.<br /> L’addiction, quelque soit sa nature, est dangereuse.
Maga83
julla0:<br /> L’addiction, quelque soit sa nature, est dangereuse.<br /> Oui… mais que soit une congrégation d’extrémistes catholiques ( Bayard presse ) qui me dise quoi faire de ma vie.<br /> Le truc est biaisé à la base… j’ai pas besoin d’une bande de curés/imams/rabbins pour savoir ce que j’ai à faire avec ma vie.<br /> Qu’ils restent dans leurs zones de confort :<br /> La guerre c’est mal<br /> La paix c’est bien<br /> La misère c’est mal<br /> Ne pas tuer son prochain, c’est bien<br /> C’est de l’ingérence… le sujet est là et pas ailleurs.<br /> Qu’un mec veille se suicider devant un PC, une bouteille de pinard, de la coke ou des clopes… c’est sa vie… pas la leur.<br /> Y’a pas tortillé du fion.
quezako
De quoi tu parles ? C’est pas clair.
julla0
Ingérence? C’est un peu fort comme terme!<br /> Ils te disent réellement quoi faire de ta vie? Perso ils ne me disent rien du tout, ce n’est pas parce que je vois un article Clubic qui parle d’une campagne de prévention des addictions que je vais changer mes habitudes de vie, il faut te détendre.<br /> Je te rappelle également, puisque visiblement tu n’aimes pas Bayard Presse, que la campagne de prévention ne touchera que les abonnés aux magasines donc des lecteurs qui n’ont pas de problème avec l’éditeur…<br /> Enfin pour revenir sur l’ingérence, il semble qu’ils soient partenaire de l’état donc ils ont tout a fait le droit de faire de la prévention, c’est même le rôle de la MILDECA.
Doss
Le probleme ce n’est pas toi mais c’est que ça s’adresse a des enfants qui n’auront pas le même recule que toi lorsqu’on met au même niveau les jeux video, le tabac et l’alcool.
julla0
Sauf que le fascicule sera envoyé avec un magazine donc les parents seront là pour ouvrir le courrier.<br /> Et, comme je l’ai dit plus haut, une addiction reste une addiction et c’est ca qui est dangereux.<br /> Dans la dernière version de la classification internationale des maladies (CIM-11) de juin 2018, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a inclus un trouble du jeu vidéo, le « Gaming disorder » .<br /> On retrouve dans l’utilisation problématique des jeux vidéo, des similitudes que l’on note aussi dans la consommation de substances psychoactives.<br />
Doss
Sauf que dans le tabac et l’alcool c’est l’addiction et les consommation de substance qui est dangereuse au déla de l’addiction . Les addiction reconnue sont très très nombreuses, internet, smartphone, réseau sociaux, sucre, chocolat etc… si le fascicule parlait de tout ses addictions qui touche tout autant les enfants que le jeux vidéo ça ne m’aurait pause aucun problème mais là on met au côté du tabac et de l’alcool.<br /> C’est comme si une asso catholique crée un fascicule avec pour titre « Homosexualité, Pédophilie et Zoophilie ces pratiques sexuel non approuvé par Dieu », le but de ce fascicule ne serait pas de désapprouver la pédophilie et la Zoophile mais seulement de comparer les homosexuel au pédophile et zoophile.<br /> Bref, le seul objectif de ce fascicule n’est pas de prévenir des addictions mais d’enfoncer le jeux video dans l’espoir que les enfants remplace leur temps de jeu par de la lecture.<br /> De plus, à ma fille je lui donne direct le j’aime lire car c’est son petit plaisir d’ouvrir le courrier
julla0
Ca c’est ton interprétation d’un fascicule que tu n’as pas lu… et une sacré extrapolation pour un but commercial!<br /> Sauf que tout ca est approuvé par une commission du gouvernement donc ils ont du étudier le truc avant de valider.<br /> Donner le j’aime lire ok mais tu peux récupérer le fascicule dans l’enveloppe ou lui donner en lui expliquant ce que tu penses, bref l’accompagner dans sa démarche de lecture.<br /> Et figure toi, pour te raconter un peu ma vie, qu’en ce moment je travaille sur de la prévention sanitaire auprès de lycéens et alors que je pensais axer ma communication sur tabac, alcool, drogue, il ressort de mon étude (notre étude en réalité car je ne suis bien sur pas tout seul) sur les 150 élèves de 1ere que finalement mon travail portera sur les addictions numériques!
Doss
Tu parle bien d’addiction numérique, la fascicule ne parle que du jeux video et non des réseau sociaux et autre activité numérique malheureusement. Donc ils ont bien mis le jeux video au même niveau que la tabac et l’alcool et non au même niveau que les autres addiction numérique, ce qui selon moi aurais été plus pertinent.<br /> La version PDF du fascicule.<br /> drogues.gouv.fr<br /> vdeflivret-bd_bayard_je-dis-non-aux-addictions.pdf<br />
juju251
Doss:<br /> C’est comme si une asso catholique crée un fascicule avec pour titre « Homosexualité, Pédophilie et Zoophilie ces pratiques sexuel non approuvé par Dieu », le but de ce fascicule ne serait pas de désapprouver la pédophilie et la Zoophile mais seulement de comparer les homosexuel au pédophile et zoophile.<br /> Parce que cela te semble comparable, sérieusement ?
Doss
Bin non, tout comme l’addiction au tabac et au jeux video <br /> Et lors de la « manif pour tous » ce genre de comparaison à souvent été faite c’est pour cela que j’ai pris cette exemple provocateur.
julla0
Je ne te décris pas tout mon travail, là je te le résume mais nous avions séparé les JV de la partie « écrans », et nous avions travaillé sur le même niveau que tabac, drogue, alcool, donc l’enquête préliminaire portait sur tabac, alcool, drogues, écrans et JV, bref…<br /> Et merci pour le document, je le trouve intéressant et les sources sont bonnes.
Doss
Bin je trouve ça ridicule et encore plus ridicule c’est de mettre tout les jeux video au même niveau.
julla0
Uniquement parce que ca te touche!<br /> Personnellement je joue, je fume et je bois, pour autant je ne me sens pas impacté par ces campagnes de prévention, comme quoi <br /> Je te précise également, avant que tu ne fasses des rapprochements trop hâtifs, que je ne travaille pour aucune église, culte ou croyance ou autres associations prônant la pratique de « bonnes mœurs » ni aucune entreprise de quelque sorte (donc pas d’intérêt financier en jeu).<br /> Le seul intérêt de mon travail étant la prévention pour les enfants et la validation de mon diplôme pour moi ==&gt; https://www.ars.sante.fr/le-service-sanitaire-des-etudiants-en-sante
Maga83
julla0:<br /> Sauf que tout ca est approuvé par une commission du gouvernement donc ils ont du étudier le truc avant de valider.<br /> J’ai un doute…<br /> Une assos ultra catho qui avance masqué et va dire à un conseillé d’un ministre, qui entrave que dalle aux addictions au passage, que le jeu vidéo… c’est le mal.<br /> J’ai un doute.
julla0
Mais bien sûr… Car évidemment tous les fonctionnaires sont des idiots…<br /> Et je ne te parle même pas des médecins qui font 10 années de fac juste pour apprendre à nous faire du mal et à nous mentir…<br /> Que dire des partenaires mêlés à cette campagne, le médecin généraliste, l’infirmière scolaire, le site https://www.drogues-info-service.fr/, le « Fil Santé Jeunes », etc… Et les parents! Que des menteurs, bouhh les vilains…<br /> Sinon ça va la démagogie de comptoir ?<br /> Ah et au fait « l’assoc » n’est ni ultra catho ni cachée…<br /> fr.wikipedia.org<br /> Groupe Bayard<br /> Vous pouvez aider à l'améliorer ou bien discuter des problèmes sur sa page de discussion.<br /> Bayard Presse est une entreprise de presse française créé en 1873, juste après la guerre de 1870, par la congrégation religieuse catholique Les Augustins de l'Assomption. Cette congrégation est aujourd'hui encore la propriétaire exclusive du groupe.<br /> Le groupe présent dans 16 pays communique par la presse, l'édition, Internet et l'audiovisuel dans les domaines de l'actualité (La Croix, Le Pèlerin), la je...<br />
Doss
Je pense que de dire que le gouvernement est influencé par des lobbys ce n’est pas de la démagogie de comptoir.
TofVW
C’est quand même dingue que sur le forum d’un site qui traite des nouvelles technologies (et donc, par extension, du jeu vidéo), on trouve des gens suffisamment influençables pour croire à cette campagne, et penser que le jeu vidéo est aussi dangereux (et encore pire: comparable d’une façon ou d’une autre à) que le tabagisme ou l’alcool.<br /> Sidérant…
julla0
Je pense que si mais là, concernant la news, je ne vois pas où est le lobbying, c’est juste de la prévention envers des enfants qui sont déjà abonnés.<br /> De plus, si tu lis le fascicule, tu verras qu’il n’y a pas de référence à Bayard Presse ou à son origine catholique.
julla0
Oui sidérant mais en même temps, lis mieux mes interventions et peut-être que tu comprendras.<br /> C’est dingue que sur le forum d’un site qui traite des nouvelles technologies, on trouve des gens suffisamment influençables pour ne pas comprendre ce qui est écrit.<br /> Aller, je suis sympa, je t’aide:<br /> Où vois-tu que je suis influençable?<br /> Où lis tu que je crois à cette campagne (croire à quoi d’ailleurs??)<br /> Où lis-tu que j’ai attendu cette campagne pour comprendre que toute forme d’addiction était dangereuse pour la santé?<br /> Comment ne pas comprendre que les enfants, justement un public influençable, peuvent subir des conséquences (non létale certes) de l’utilisation intensive des JV?<br /> Et qu’à ce titre, comme toute addiction, il est important d’en réguler l’utilisation?<br /> Je pense que tu es juste limité dans ta vision des choses, toi tu vois tabac, tu penses cancer et mort et tu vois JV, tu penses détente et plaisir sauf que dans la réalité ca peut être l’inverse…<br /> Juste pour te donner un chiffre de mon enquête, les lycéens interrogés disent qu’ils peuvent passer jusqu’à 12h/jour sur leurs écrans alors qu’ils ne fument qu’une cigarette/jour pendant la récré avec les copains, tu ne vois toujours rien là?
Doss
Ca fonctionne comme ça les lobbys justement, la marque qui crée la campagne ne s’affiche pas, je t’invite à regarder le Cash Investigation sur le plastique ou tu vois que les campagne contre les gens qui jete leur plastiques sont faite par les gros industriels qui produisent ces plastique. Juste pour mettre la faute sur le consommateur et non sur les industriels.<br /> Bref, les campagnes des lobbys ne sont jamais direct et sont donc plus insidieuse pour atteindre leur objectif.
julla0
Et donc là, quel est l’objectif de la campagne?<br /> Les lobbys en France sont régulés, enregistrés et leur action est claire.<br /> https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028056315&amp;dateTexte=20190101<br /> Dans ton exemple, je vois juste l’obligation pour un professionnel pollueur de mener une campagne inverse à son activité néfaste, par ex: les usines qui utilisent les cours d’eau doivent avoir une station d’épuration et rejeter de l’eau plus propre en sortie de production. https://www.geo.fr/environnement/la-drire-qu-est-ce-que-c-est-171969
Doss
Regard le cash investigation et tu comprendra. Elise Lucet t’expliquera mieux que moi <br /> Mais bon si tout est régulés tout va bien vue que les règles sont toujours parfaitement respecté surtout quand il y a d’énorme somme d’argent en jeu.
julla0
Je ne dis pas que tout va bien, je dis juste qu’il y a des lois qui encadrent les choses et donc en contrevenant à une loi on s’expose à des sanctions.<br /> Je ne regarde pas la tv.<br /> Mais là çà part loin pour une BD qui dit juste que fumer c’est pas bien et que les JV à haute dose sont néfastes, non?<br /> Et du coup l’action secrète des ultra catho à la tête d’un lobby (de quoi d’ailleurs?) est laquelle?<br /> Je cite la conclusion du fascicule pour la partie JV:<br /> jouer à un jeu vidéo doit rester un plaisir<br />
TofVW
Je ne vais pas relire tout le topic, je ne sais plus qui a dit quoi, mais: la pratique du jv doit être régulée auprès des plus jeunes, je ne dis pas le contraire.<br /> Mais le fait de mettre le jeu vidéo au même niveau de dangerosité que l’alcool ou le tabac, ça relève de la débilité la plus absolue. On compare des choses qui font des milliers de morts par an, à une pratique qui en a causé, quoi… 5 ou 6 dans toute son existence?<br /> Voilà le problème du titre de ce fascicule. Et les gens influençables qui n’ont jamais posé leurs doigts sur une manette vont y croire et faire l’amalgame.<br /> A ce niveau, c’est presque de la diffamation.
julla0
la pratique du jv doit être régulée auprès des plus jeunes, je ne dis pas le contraire<br /> ==&gt; Parfait c’est exactement que dit le fascicule!<br /> Le problème n’est pas le JV mais les addictions et il n’y a pas besoin d’attendre la mort pour parler du problème.<br /> La route tue et ce n’est pas une addiction ==&gt; on ne se base pas que sur un nombre de mort pour agir dans le bon sens. C’est ce que je dis quand je parle de vision limitée, tu ne vois que la mort sans tous les autres problèmes.<br /> Puis bon il n’y a que l’excès qui est dangereux, si tu fumes une cigarette par jour, tu ne risques pas grand chose.
Doss
Mais tu sais très bien que la grand majorité des gens ne vont pas allez plus loin que le couverture. Et sur cette page il n’y a aucune nuance.<br /> J’imagine déjà la grand sœur dire à ses parents, « mais pourquoi Kevin a la droit de jouer au jeux video et moi je n’ai pas le droit de fumer ? »
julla0
Et sur la couverture il est justement écrit<br /> je dis NON aux addictions<br /> Et s’ils se focalisent sur ces 3 thèmes c’est parce que ce sont ceux qui touchent le plus le public visé.<br /> Et mon étude montre justement cet ordre là, JV, alcool, tabac.<br /> Comme dit avant, je pensais faire une campagne simple sur tabac + alcool et au final je vais parler de l’addiction numérique.
Doss
julla0:<br /> Et sur la couverture il est justement écrit<br /> je dis NON aux addictions<br /> Et donc en claire, je dis non au jeux video…
julla0
Ba non, à l’addiction aux JV!!<br /> Relis la conclusion du fascicule!
Doss
Prend 100 personnes et fait leur voir la couve et on verra ce qu’il en conclu… Il suffit de voir les réaction sur tweeter et sur le thread pour en déduire ce qui en sortira <br /> Surtout qu’on voit 4 mots en gros: jeuxvideo, tabac, alcool et NON.
julla0
Donc pour toi les gens sont bêtes?<br /> Mais effectivement, face aux réactions ici, je me pose la même question…<br /> Et bizarrement tu oublies le mot addiction car justement il s’agit d’une campagne de prévention des addictions…<br /> Campagne qui ne se fait pas seul mais en collaboration directe avec les parents donc le public visé, les enfants, ne seront pas seuls face au 4 mots qui te font peur.
MisterGTO
Popoulo:<br /> Échec scolaire ? Mon salaire annuel étant à 6 chiffres je dirai que non.<br /> Aucun rapport<br /> Tu peux être en échec scolaire pour différentes raisons sans être un abruti fini et très bien réussir ta vie
Maga83
julla0:<br /> Mais bien sûr… Car évidemment tous les fonctionnaires sont des idiots…<br /> Et je ne te parle même pas des médecins qui font 10 années de fac juste pour apprendre à nous faire du mal et à nous mentir…<br /> Que dire des partenaires mêlés à cette campagne, le médecin généraliste, l’infirmière scolaire, le site https://www.drogues-info-service.fr/, le « Fil Santé Jeunes », etc… Et les parents! Que des menteurs, bouhh les vilains…<br /> Sinon ça va la démagogie de comptoir ?<br /> Ah et au fait « l’assoc » n’est ni ultra catho ni cachée…<br /> Ah bon parce que Bayard presse qui appartient à : Les Augustins de l’Assomption c’est pas des Ultra catho ?<br /> source : --&gt; https://www.assomption.org/fr<br /> Renseigne toi avant de balancer des avis péremptoires.<br /> Note : J’ai passé ma scolarité (primaire et secondaire dans des écoles de curés) et je sais de quoi je parle… et c’est pas les derniers dans le bourrage de crane.<br /> Je fais la différence entre un prof de médecine spécialisé en addictologie et un groupuscule religieux limite lobbyiste anti jeux vidéos.
julla0
Non, je ne vois pas d’ultra catho…<br /> Et où, dans cette campagne vois-tu l’action de, je cite, un groupuscule religieux limite lobbyiste anti jeux vidéos?<br /> Non parce que sinon l’action des spécialistes, dans cette campagne, est clairement visible.<br /> As-tu seulement lu le fascicule? Aucune allusion à dieu ou je ne sais quoi n’y est faite.<br /> D’ailleurs je te défie d’y trouver une quelconque référence ou dessein lobbyiste caché.<br /> Ce n’est pas parce que Bayard appartient à des catho que la campagne est catholique…<br /> Je n’ai passé ma scolarité (et je l’ai reprise par ailleurs) que dans des écoles publiques donc je n’ai pas eu à subir ton bourrage de crâne, mon avis est donc parfaitement libre et éclairé.<br /> Renseigne toi avant de balancer des avis péremptoires.
Maga83
T’as rien compris à mon propos.<br /> Je dis, simplement, qu’une association religieuse n’a rien à faire dans un problème d’addictologie.<br /> C’est pas difficile à comprendre.<br /> Au mieux, c’est du lobbyisme, au pire, c’est du prosélytisme.<br /> Le jour ou tu me trouves une étude ou le jeu vidéo rend con… je veux bien me flageller en place publique avec des orties fraîches.
julla0
Ah déjà tu changes de discours, on passe d’ultra catho à association religieuse, ce n’est plus le même propos à coups de grands mots qui font peur, groupuscule, ultra, lobbyiste, anti.<br /> Du coup tu reproches à la France d’avoir une histoire?<br /> Non parce que sinon je te rappelle que jusque dans le milieu des années 90, nombres d’hôpitaux (hospices) étaient tenus par des religieuses. Dans ces hôpitaux travaillaient des médecins, infirmières, etc…, du service public, du coup, ce service public est, pour toi, religieux ou incompatible?<br /> En réalité, non, c’est simplement l’histoire de France.<br /> Un exemple, l’établissement dans lequel je travaille est un ancien couvent…<br /> Autre exemple, dans l’hôpital duquel dépend mon établissement, il y a des lieux de culte (toutes religions), du coup, l’hôpital public fait dans le prosélytisme?<br /> Parce que sinon pour en revenir à l’article, il n’y aucun prosélytisme (ou lobbying) dans la campagne et je t’ai déjà demandé d’en trouver traces.<br /> Moi tout ce que je vois c’est qu’un groupe de presse a décidé de faire de la prévention auprès d’une partie de sa clientèle (et je pense que ca vient de l’état puisque c’est également ce qui se met en place dans les établissements scolaires français pour des interventions qui auront lieu au mois d’avril) et a travaillé conjointement avec le gouvernement (c’est écrit pour le 1er ministre et MILDECA sur la couverture) pour réaliser sa campagne.<br /> Déjà indiqué plus haut:<br /> Organisation mondiale de la Santé<br /> Trouble du jeu vidéo<br /> Le trouble du jeu vidéo est défini comme un comportement lié à la pratique des jeux vidéo qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité accrue accordée au jeu, au point que celui-ci prenne le pas sur d’autres centres...<br />
Maga83
Tu sais quoi ?<br /> Va prier pour mon âme ce soir à la messe car je vais brûler en enfer (je fume, je picole et… je joue aux jeux vidéos).<br /> Et allume un cierge pour moi pour la paix dans le monde.<br /> Bisou ma poule… moi aussi, je t’aime.
julla0
Remonte plus haut dans les commentaires et tu pourras trouver ca, je me cite:<br /> Personnellement je joue, je fume et je bois, pour autant je ne me sens pas impacté par ces campagnes de prévention<br /> N’ayant reçu aucune éducation religieuse, j’aurai du mal à prier pour toi donc je te laisse faire, il semble que tu sois mieux calé que moi dans ce domaine.
TofVW
Bon alors du coup, puisqu’on parle des addictions qui peuvent être nocives, pourquoi ce fascicule ne s’appelle-t-il pas « Alcool, drogue, jeux vidéo et sport - Je dis NON aux addictions » ?
Carmageddon
Ne pas oublier la lecture et le travail.
Feladan
Popoulo:<br /> Échec scolaire ? Mon salaire annuel étant à 6 chiffres je dirai que non. Et j’ai dépassé légèrement la tranche des 25-45.<br /> Aucun rapport. Mais il fallait bien se la péter un peu, je comprend.
gwlegion
je suis desolé, mais je fais la difference entre une substance psychoactive externe entrainant une dependance et une dependance uniquement psychosomatique.<br /> les jeux videos, contrairement a l’alcool, au tabac et aux drogues ne contiennent pas de telles substances.<br /> cette dependance, comme celle aux jeux de hasard n’est que psychologique…<br /> Donc mettre les deux sur un pieds d’egalité, c’est une insulte.<br /> c’est insulter les drogués qui essayent de s’en sortir, en sous estimant leur combat.<br /> c’est aussi insulter la mojorité des gamers, qu’ils soient casual ou hard core, en les fesant passer pour des drogués bon pour la desintox.<br /> je ne peus pas descement mettre sur un pied d’egalité le fait de laisser la manette et d’arreter de se shooter … ca n’est pas comparable.<br /> Je ne nie pas qu’il puisse y avoir un probleme avec l’abus de jeux videos… mais de la a comparer ca avec l’alcoolisme … faut pas abuser.<br /> On peut meme aller plus loin dans le delire :<br /> si on compare l’addiction aux jeux video et l’alcoolisme, on peut faire le parallele avec l’esport ?<br /> si on remplace champion d’epsort par alccolique (c’est pas moi qui fais ce parallelle … c’est le fascicule) ca veut dire qu’on paye des alcoolique pour savoir qui boira le plus ?<br /> Ce parallelle ne vous choque pas ?<br /> Apres tout, ces mecs s’entrainent 8h par jour pour devenir le meilleur dans un jeu video … a quand la cure de desintox ?<br /> Pour aller plus loin dans ma reflexion, je pense que dans l’addiction aux jeux video, le jeu video n’est pas le probleme.<br /> C’est comme avoir un accident en roulant a 160 et dire que c’est la faute de l’autre par ce qu’il a coupé la priorité a droite. (exemple capilotracté)<br /> j’veux dire que pour moi, ceux qui ont un probleme avec le jeu video ont un probleme sous jascent qui s’exprime avec un abus de jeux videos … et une implication excessive dans ces jeux.<br /> Je ne pense pas que le jeu soit l’origine de leurs desordre. Sinon il faut se mettre a qualifier de drogue tout ce qui provoque l’apparition d’endorphine dans le cerveau … et la liste est longue.
reddark
on prend souvent plus de plaisir à lire les coms que l’article. Merci CLUBIC !
julla0
As-tu lu le fascicule ?<br /> A priori, non<br /> @+
TofVW
Toujours pas de réponse à ma question…
bam823543
Justement ! Je suis complètement d’accord avec l’article, j’ajouterais même le pire des fléaux : la lecture<br /> Ce loisir exclu totalement la personne de la société. Quelqu’un qui lit 8h par jour sort de la réalité. Je préfère 100 fois une personne qui passe 8h par jour sur des jeux vidéo et qui réfléchi et applique des solutions aux problèmes posés par le jeu.<br /> En outre, contrairement à la lecture, qui force la personne à s’isoler pour lire, les jeux vidéo aujourd’hui proposent une richesse sociale énorme. Il développent des liens avec des personnes aux 4 coins de la planète, permettant d’échanger sur différentes cultures et d’apprendre une autre langue avec une rapidité déconcertante.<br /> Mais sans doute Ceci est inconnu par les personnes qui ont défini cet article et qui ont certainement une moyenne d’âge de 105 ans…
gwlegion
ca n’est pas un argument …<br /> Le titre du fascicule lui meme met au meme niveau ces trois elements … donc ne serais-ce que dans le titre, ils sont dans l’erreur a tel point que s’en est insultant.
bam823543
@gwlegion, la première ligne de mon commentaire est du 2nd degré hein <br /> on est bien d’accord
gwlegion
oui, on est bien d’accord … ma reponse n’etais pas pour toi …<br /> espece de petit troll vas ! XD
julla0
Je ne me sens pas insulté.<br /> Vu que je ne suis pas dépendant je ne me sens absolument pas concerné.<br /> Et bien sur que c’est un argument, tout ce que tu dis n’a aucun rapport avec le contenu du fascicule…
gwlegion
et a ton avis qu’en pense les vrais drogués ou alcooliques qui essayent de s’en sortir ?<br /> crois tu que leur souffrance est comparable a une addiction aux jeux videos ?<br /> Crois tu qu’ils peuvent se sentir insulté qu’on fasse un tel parallelle ?<br /> peux tu imaginer les souffrances des autres, ou est tu complement denué d’empathie ?<br /> Je ne suis ni drogué, ni alcoolique, mais j’imagine clairement quel serait ma reaction devant une telle afirmation si c’etais le cas.
julla0
Visiblement tu ne sais pas de quoi tu parles.<br /> Vu que c’est un peu mon boulot (j’en côtoie un peu tous les jours), je peux te répondre que l’insulte c’est de croire qu’il y a une addiction plus ou moins forte qu’un autre.<br /> Toutes les addictions partent d’un même problème et toutes les addictions sont mauvaises.<br /> Toi tu confonds avec les conséquences physiques de l’addiction mais du coup ce n’est plus le même sujet.<br /> Oui le tabac tue, non les JV ne tuent pas mais dans les 2 cas il s’agit d’addictions (et en même temps on a moins de recul sur la pratique des JV, il n’y a pas si longtemps il y avait encore des pubs pour les cigarettes et elles étaient distribuées gratuitement aux militaires…)<br /> D’après la MILDECA, les addictions sont des pathologies cérébrales définies par une dépendance à une substance ou une activité, avec des conséquences délétères<br /> Et pour rappel:<br /> Organisation mondiale de la Santé<br /> Trouble du jeu vidéo<br /> Le trouble du jeu vidéo est défini comme un comportement lié à la pratique des jeux vidéo qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité accrue accordée au jeu, au point que celui-ci prenne le pas sur d’autres centres...<br /> Vu que tu parles d’empathie, sais-tu seulement ce que c’est?<br /> Et parce que sinon il y a des faux drogués? Cette phrase m’interpelle, tu fais référence aux drogués du JV?
gwlegion
oui, je fais reference aux drogués du jeux video, comme ce fasicule tends a nous les presenter.<br /> pour te presenter mon point de vue, pour moi ce n’est pas la meme chose :<br /> n’importe qui, meme en bonne santée physique et morale peut sombrer dans l’alcoolisme ou la drogue. Il suffit d’une fois, et l’addiction chimique s’installe.Bon, un peu plus d’une fois pour l’acoolisme … c’est une mauvaise habitude qu’on prends, mais qu’on peut prendre meme quand tout vas bien.<br /> Alors qu’une personne en bonne santée physique et morale ne tombera pas dans une utilisation adictive des jeux videos.<br /> Donc oui, pour moi il y a des vraie addictions, et des « fausses » addictions … il y a celles chimiques, impliquant un travail enorme et de grandes souffrance pour s’en sortir, et les autres, qui necessitent aussi du travail, mais qui n’ont pas de réel lien avec l’objet de l’addiction.<br /> J’veux dire que pour moi, le jeux video n’est pas une cause de l’addiction … il en est juste un symptome. Si la personne n’etais pas tombée dans l’adiction aux jeux videos,son mal etre l’aurais tres certainement fait tomber dans une autre addiction quelconque … jeux de hasard ou pire … alcoolisme ou drogues.<br /> ce que je cherche a dire, c’est que c’est pas le jeu video qui provoque l’addiction . C’est un mal etre qui provoque un mauvais usage et une pathologie addictive …<br /> Donc oui, pour moi il y a des addiction plus problematiques que d’autres …<br /> Et comparer l’addiction aux jeux video, qui releve plus pour moi d’un probleme psychologique a des drogués qui mettent des années, voir des descenies pour finallement affronter une vie de tentation … ben c’est insultant.<br /> Car oui, quand un drogué finit par etre réelement desintoxiqué, il n’est pas totalement libre pour autant … j’ai plus le chiffre en tete, mais on denombre bon nombre de rechutes …<br /> donc il s’exposent a une vie entiere d’efforts pour pas replonger.<br /> Si la drogue est l’alcool presentent en eux la source du probleme, ou en tout cas une partie de la source du probleme de ces gens la, la jeu video n’est pas la source du probleme des addict aux jeux videos … elle est a chercher ailleurs.
julla0
Rien qu’a ta 1ere phrase j’ai même plus envie de lire.<br /> Ce n’est absolument pas écrit ca…<br /> Je poursuis quand même un peu, dans l’alcool il n’y pas de substance psychoactive, la dépendance est uniquement psychologique et puis après tout, boire c’est une activité, ah ba tiens, comme le JV, je ne développe pas plus, je te laisse entrevoir ce que ca sous entend.
gwlegion
ben deja lis le reste … ne serais-ce que par politesse …<br /> Et non … c’est pas ecris comme ca.<br /> Ca met juste au meme niveau la consomation d’alcool, de tabac et de jeux video …<br /> julla0:<br /> dans l’alcool il n’y pas de substance psychoactive<br /> Drogues Dependance !<br /> Substance psychoactive : qu'est-ce que c'est ?<br /> Les substances à effets psychoactifs comme le tabac, l’alcool, la cocaïne, le cannabis etc. agissent directement sur le cerveau.<br /> premiere ligne …<br /> Les substances à effets psychoactifs comme le tabac, l’alcool<br /> Sinon t’est un specialiste du domaine ?
julla0
Je vois pas quelle est la substance psychoactive de l’alcool.
gwlegion
l’ethanol<br /> https://www.stop-alcool.ch/fr/l-alcool-en-general-2/une-substance-psychoactive
julla0
non, ce n’est pas psychoactif.
gwlegion
ben ecoute … une simple recherche google me dit le contraire … avec plusieures sources se recoupant …<br /> Donc soit tu est un grand specialiste comme tu le clame depuis deux jours et tu as une explication plus precise et complete, soit tu cherche…
julla0
Je ne suis pas un grand spécialiste, et non je ne le clame pas.<br /> A chaque fois j’ai cité des sources reconnues et vérifiables.<br /> L’alcool a un effet psychotrope oui mais il n’y a pas comme dans la cigarette la nicotine ou pour le cannabis la thc ==&gt; mais ok, je me suis trompé.<br /> Et pour poursuivre ton texte, le JV peut provoquer une addiction, comme toute pratique trop intensive qui pénalise le reste de ta vie.<br /> Et on ne devient pas drogué ou alcoolique en chopant par hasard les effets addictifs de ces produits, ce n’est pas un virus, on le devient car justement on ressent un mal être et qu’on abuse des ces substances.<br /> Voici quelques extraits de mon travail à propos d’un fumeur:<br /> Au delà de la dépendance réelle à une substance psychoactive il existe d’autres facteurs qui rentrent en compte lorsque l’on parle de conduite à risques.<br /> La cigarette agirait donc sur lui comme une « béquille » indispensable à son équilibre psychosocial.<br /> Ce serait le seul plaisir qui lui reste, la seule possibilité de se sentir exister, et il paraît alors évident qu’arrêter lui serait totalement impossible quand bien même sa santé est en jeu.<br />
gwlegion
julla0:<br /> Et on ne devient pas drogué ou alcoolique en chopant par hasard les effets addictifs de ces produits<br /> on peut … y’a des histoires, de personne ayant une vie stable, un peu festive, essayant une fois la drogue … puis le doigt dans l’engrenage, et ils sombrent dans la dependance.<br /> le jeu video ne fais pas ca. Pour moi, il viens plus en soutiens d’un probleme psychologique deja existant … mais sans les jeux videos, la personne serait egalement tombé dans une autre dependance . Ce n’est pas le jeu qui rends dependant. C’est que la personne ne vas pas bien, et tombe la tete la premiere dans n’importe quoi qui peut lui donner l’impression d’en sortir.<br /> pour moi la difference est la.<br /> Et donc pour moi, ce n’est pas le jeu qui provoque la dependance. La ou la drogue ou l’alcool entretiens une dependance physique meme si tout vas bien dans la vie de la personne …
julla0
Non ON ne peut pas, ON ne le devient pas comme ca.<br /> Comme tu dis il y a une histoire et c’est l’histoire de ce ON qu’il faut étudier.<br /> Et du coup tu penses que si on commence par le cannabis, on finit pas les drogues dures?<br /> Egalement tu dis que cette personne fragile, si elle n’avait pas connu les JV, elle aurait pris de la drogue donc la drogue (ou autre substance) remplace le JV, c’est bien ca?<br /> Le jeu rend dépendant, les jeux d’argent par ex.
gwlegion
j’voulais revenir sur un truc quand meme :<br /> julla0:<br /> Je ne suis pas un grand spécialiste, et non je ne le clame pas.<br /> ha bon ?<br /> julla0:<br /> Vu que c’est un peu mon boulot (j’en côtoie un peu tous les jours)<br /> julla0:<br /> Juste pour te donner un chiffre de mon enquête<br /> julla0:<br /> Le seul intérêt de mon travail étant la prévention pour les enfants et la validation de mon diplôme pour moi<br /> julla0:<br /> Je ne te décris pas tout mon travail,<br /> julla0:<br /> je travaille sur de la prévention sanitaire auprès de lycéens<br /> donc oui … tu met un peu en avant ton metier comme argument d’autorité … alors je ne dis pas sur ce simple fait que tout tes argument sont moisis (reference a la chaine youtube mycelium), mais perso, j’ai pas besoin de savoir que tu travaille plus ou moins dans le domaine pour te lire avec attention … au contraire, ca aurais plutot le don de m’enerver, surtout que tu semble maitriser le sujet a peine mieux que la majorité d’entre nous.
julla0
Absolument pas car si tu lis tout, tu verras que je suis étudiant.
gwlegion
moi j’ai entendu des histoires comme ca … alors certes, ce ne sont pas des arguments en soi … je l’admet. Mais on ne peut pas completement occulter la presence de psychotropes puissants dans les drogues dures … psychotropes qui rendent accro.<br /> non, je ne pense pas que tout les fumeurs de canabis finiront pas des drogues dures …<br /> Je pense que ca facilite le passage, la barriere de l’illegalité etant deja franchie, mais c’est tout.<br /> Je pense en effet qu’une personne fragile, cherchant une echapatoire en trouvera un …JV ou autres … jeux de hasard, drogues dures ou douces … alcool … tout ce qu’on peut imaginer…<br /> Mais je pense pas que le JV soit a l’origine du maletre …je pense que le maletre est a l’origine de l’addiction …alors que tu semble defendre l’inverse.<br /> mais apres tout, il est en est peut etre de meme pour la majorité des cas pour toutes les addictions a des activitées ou des produits sans psychotropes …<br /> mais pour moi y’a bien deux cas differents … addictions au psychotropes, et le reste.<br /> disons que dans un cas, tu dois combatre ton addiction du point de vue psychologique alors que dans l’autre, tu dois non seulement la combatre du point de vus psychologique, mais egalement du point de vue physique … le poison etant dans ton esprit et dans ton corps
gwlegion
ben arrete de t’en vanter, et continue juste a donner des arguments … j’en ai strictement rien a faire que tu soit etudiant dans la branche … ca n’apporte aucun poid a tes arguments.
julla0
Oui, les 2 rentrent en compte, la substance rend accro mais au départ? Et c’est là que l’histoire de la personne rentre en compte.<br /> Du coup si tu penses ca, tu es d’accord avec la campagne, tout est sur un pied d’égalité???<br /> La drogue, l’alcool et le tabac ne sont pas à l’origine du mal, il est déjà là, et c’est ce qui conduit à une conduite addictive.<br /> ==&gt; ba du coup non, justement je ne défend pas l’inverse.<br /> Il n’y a justement pas de différence, avec ou sans substance psychoactive on peut devenir dépendant car ce n’est pas que physiologique, c’est aussi psychologique.<br /> Je ne m’en vante jamais, lis mieux (à aucun moment j’ai écrit c’est mon travail donc je sais mieux que toi).<br /> J’ai juste parlé de mon travail actuel (par travail j’entends étude, devoir, mémoire, bref pas une fonction rémunérée), je suis pile dans le sujet et c’est pour ca que cet article de Clubic m’a intéressé. Je n’ai même pas précisé dans quel domaine je fais mes études.
Defilenfil
On ne peut pas tout mélanger…
gwlegion
julla0:<br /> tu es d’accord avec la campagne, tout est sur un pied d’égalité???<br /> non, je ne suis pas d’accord. Si la maladie etais la meme, le traitement serait le meme.<br /> Dans un cas, une psychoterapie suffit alors que dans l’autre, il faut lui adjoindre un traitement psysiologique afin de compenser la dependance physique.<br /> traitement differents, maladie differente. Proche, peut etre, mais differente quand meme.
jcp
Il y a toujours eu, dans toutes les campagnes de prévention à la française, un mélange inquiétant de ringardise et de sottise. Je suis né avec les jeux vidéo, j’y joue depuis presque trente-cinq ans. Mes enfants y jouent depuis longtemps.<br /> L’addiction est un débat vieux comme le monde et elle n’a pas attendu les jeux vidéo pour faire son apparition. L’addiction repose sur l’absence de frein à la consommation ou à la pratique de quelque chose. Les parents sont là pour cela, non ?<br /> Qu’est-ce que l’Etat vient encore faire ici ? Créer de nouvelles taxes, comme pour le tabac, l’alcool et la pornographie ?
WhyPok
En 2020, faut-il encore rappeler que le jeu vidéo, au même titre que le cinéma ou la littérature, est avant tout un bien culturel primordial ?<br /> La culture est loin d’être primordial, et le jeu vidéo loin d’être indispensable.<br /> Le processus de la dopamine dans le corps, montre clairement que tout ce qui mène aux abus peuvent être considéré de la même façon.<br /> D’expérience, pour avoir été sous l’influence d’addiction forte, je peux aisément dire que le jeu vidéo peut être au moins aussi addictif et néfaste que des produits considérés comme drogue.
jcp
Ce genre de campagne de sensibilisation a toujours été d’un ringard au-delà du réel, et cela ne date pas d’hier. Si j’étais l’auteur de cette grandiose affiche, je crois bien que j’irais me cacher dans les bois…<br /> Toute addiction est dangereuse : on peu se tuer avec tout ; tout est poison, rien n’est poison, ça dépend juste de la dose.<br /> Quant à l’amalgame jv, tabac et alcool… les deux derniers tuent plus de 100000 Français par an. Combien d’enfants ont été tués par Space Invaders, Doom et Tomb Raider, les trois réunis ?<br /> Est-ce que c’est un réel souci de santé publique ou bien juste l’occasion d’inventer une nouvelle taxe ? L’Etat français taxe à mort le tabac (taxe des fumeurs), l’alcool (taxe des buveurs) et la pornographie (taxe des voyeurs).<br /> Ce qui est considéré comme (potentiellement) dangereux est un colossale source de revenus pour la France. L’addiction n’est JAMAIS combattue, elle est juste encadrée fiscalement !
WhyPok
Je suis d’accord que les morts dus à l’alcool et au tabac ont fortement contribué à l’économie à travers les taxes.<br /> Pour faire un rapide parallèle, beaucoup d’activités humaine détruisent, tues directement ou indirectement et beaucoup y prennent part, et ceux qui ne le font pas sont souvent affectés contre leur gré.<br /> Cela dit, ici il est question de jeux vidéo et de considérer les potentielles dérives de ce phénomène nouveau.<br /> On pourrait par exemple opposer les ravages de la cocaïne à celui du sucre.<br /> Il n’y a pas de mort dû à ce dernier mais des pratiques malsaines ont cours.<br /> Alors que pour ce premier il y a eu quelques morts ( 44 en 2015 ).<br /> Pourtant le sucre est consommé par bien plus de personne et il est avéré que son potentiel addictif est bien supérieur à celui de la drogue nommé plus haut.<br /> Comme vous le dites si bien, «&nbsp;Ce qui est considéré comme (potentiellement) dangereux est un colossale source de revenus pour la France.&nbsp;»<br /> Aujourd’hui on appelle ça l’industrie du jeu vidéo, et ce n’est pas peu dire.<br /> Du coup j’insiste sur le fait que le jeu vidéo est au moins aussi néfaste que le tabac et l’alcool, chose que vous semblez minimiser.
juju251
WhyPok:<br /> La culture est loin d’être primordial<br /> …<br /> Avis personnel, évidemment, mais bien sûr que si, au même titre que l’éducation.
WhyPok
Vous essayerez d’étancher votre soif, ( la vraie ) avec la culture ou la faim avec les pages d’un livre, si vous y arrivez, alors vous aurez résolu une des problématiques primordiales liées à l’Homme.<br /> En 2020, faut-il encore rappeler que le jeu vidéo, au même titre que le cinéma ou la littérature, est avant tout un bien culturel primordial ?<br /> Je tenais à faire remarquer la nuance dans cette phrase, car il est en effet envisageable de placer le jeu video, la cinema et la littrérature en tant que<br /> bien culturel primordial<br /> (le terme «&nbsp;fondamental&nbsp;» aurait eu plus de sens ici)<br /> mais se tromper en comprenant que la culture est au rang d’un besoin primordial, aurait été facile.<br /> Donc c’était une simple précision qui ne vous était pas destinée, je pense que c’est plus clair maintenant.<br /> D’ailleurs j’en profite pour dire que je partage beaucoup avec ce que vous dites, malheureusement il est vrai qu’on à toujours tendance à relever les points de désaccord, ce qui peut vite être désagréable
XInfernoX
Hello, je viens rajouter quelques impression et vécu personnel, je pouvait me considérer comme vraiment addict au jv dans les années 2000 sur 1 seul jeu, j’y passait ~30heures en semaine et autant sinon plus le week-end, je travaillait déjà à l’époque, j’ai passablement apprécié ces 4 années vécues dans ce jeu, j’ai énormément appris l’anglais (un 30aines de joueurs francophones sur plus de 15’000 joueurs dont le tier au USA et le reste en Chine).<br /> Quand je n’y jouait pas j’avait cet effet de manque, au fil du temps le jeu a vraiment changé en mauvais terme, ce qui fait que j’ai gentillement et progressivement arrêté cela. J’ai par la suite joué à d’autres jeu mais pas de la même intensitée.<br /> Surtout que le fait de se faire mettre dehors par ses parents en continuant de la sorte ce style de vie, cela fait forcément évoluer un max les gens ----&gt; autonomie totale à assimiler et l’indépendance acquise au final et toutes les contraintes qui s’ensuivent.<br /> Actuellement je joue peu 1h/jour et encore j’ai vraiment perdu l’envie a force d’être noyé par la masse des jeux qui sortent et se ressemble tellement dans tous les sens du terme, les innovations oui il y en à mais nettement moins perceptible, c’est dommage.<br /> Sinon autre addiction à l’époque le lait à raison de 2L/jour, oui je mangeait comme 3-4 et faisait 65kg pour 1.70m (taille M en haut S en bas) et j’emmerde l’IMC avec son calcul foireux sans aucune cohérence morphologique: ma longueur de jambe étant équivalente à une personne normale d’1.50m c’est donc logique que je suis plus lourd.<br /> Je bois toujours du lait à raison d’~0.5L/j , mais ne boit jamais d’eau cela me donne mal au ventre s’il n’y a pas d’additif, super… , merci la pire drogue au monde: le sucre<br /> (seules exceptions: je bois de l’eau quand je suis malade (avant de me coucher) et que j’ai des brulures ou un coups de froids, autrement ça passe pas)<br /> Voilà.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Soldes Cdiscount : L'excellente souris gamer Logitech G502 HERO SE tombe à 34,99€ au lieu de 89,99€
CES 2020 : près de 500 km d'autonomie pour la prometteuse moto électrique de Damon Hypersport
Fiat Chrysler : les crédits CO2 achetés à Tesla serviraient à financer la Gigafactory 4
En quête de rentabilité, Lime annonce son retrait d'une douzaine de grandes villes
Le ministère français des armées s'intéresse enfin au projet Stratobus
Soldes Amazon : Profitez du Realme 5 Pro 128 Go en promo à 179€ au lieu de 199€
Soldes Amazon : les écouteurs Bluetooth Aukey à seulement 31,98€
Soldes 2020 : prix le plus bas jamais vu sur le Samsung Galaxy S10+
Android vous laissera choisir votre moteur de recherche à partir de mars 2020
🔥 Soldes Apple : 85€ de réduction sur l'iPhone 11 chez Cdiscount !
Haut de page