Marvel's Iron Man VR : notre preview à la Paris Games Week

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
01 novembre 2019 à 16h23
0
Marvel's Iron Man-VR PGW

La réalité virtuelle n'était pas très représentée à l'occasion de cette Paris Games Week 2019. Cependant, Sony proposait tout de même une démo jouable de son futur blockbuster à destination du PlayStation VR : Marvel's Iron Man VR. Voici notre avis sur cette courte session en direct du salon français.

L'armure ne fait pas le héros ?

Si les développeurs du studio Camouflaj promettent une action débridée et une immersion totale dans la peau (ou plutôt l'armure) d'Iron Man, nous n'avons malheureusement rien vu de cela sur cette démo. Pourtant, un scénario inédit a été écrit pour les besoins de cette production exclusive à la PS4. Tony Stark est attaqué par un pirate informatique nommé Ghost. Ce dernier décide de viser l'entreprise du super-héros aux quatre coins du monde et ce sera au joueur d'annihiler cette nouvelle menace. La séquence que nous avons pu essayer était en réalité un simple tutoriel visant à nous familiariser avec les contrôles du jeu.

Doté d'une manette PlayStation Move dans la main droite et d'une autre dans la main gauche, le joueur doit presser les gâchettes pour activer les propulseurs d'Iron Man. Pour aller dans une direction, il faut orienter nos mains comme le super-héros le ferait. Par exemple, les propulseurs situés dans le creux de la main doivent faire face au sol pour qu'Iron Man prenne de la hauteur. Le jeu a le mérite de vraiment placer le joueur dans l'armure puisqu'il est nécessaire de réaliser les mêmes gestes que Stark dans les films pour progresser dans les airs. Notre cher super-héros peut aussi attaquer à coups de poing ou bien en utilisant ses lasers. Une fois de plus, c'est au joueur de bien viser avec les PlayStation Move pour atteindre la cible demandée.

Marvel's Iron Man-VR PGW


Comme un super-héros mais en plus moche

La démo de la Paris Games Week avait donc la lourde tâche de nous entraîner à maîtriser les commandes. Ces dernières déstabiliseront les joueurs qui ne sont pas habitués à la réalité virtuelle. Hélas, la version que nous avons testé n'était pas des plus passionnantes puisqu'il fallait uniquement passer à travers des anneaux ou bien les détruire dans une zone assez restreinte. Si des drones sont venus apporter un peu de dynamisme dans les derniers instants, ils n'étaient finalement pas bien coriaces et tombaient rapidement sous les coups du héros.

Sur le plan esthétique, ce Marvel's Iron Man VR n'est pas au mieux de sa forme. La résolution du PlayStation VR fait encore des siennes et le rendu est très pixelisé. Difficile d'être pleinement immergé dans l'action lorsque celle-ci est difficilement lisible à cause d'une partie visuelle à peine digne d'un jeu PS3. Hélas, le casque de Sony étant un des plus abordables du marché, il ne fallait pas s'attendre à découvrir un jeu somptueux. C'est bien dommage puisqu'il s'agit tout de même d'une exclusivité sur une licence Marvel. Espérons de réelles améliorations avant la sortie.

Marvel's Iron Man-VR PGW


Conclusion

Si Marvel's Iron Man VR se montre plutôt convaincant au niveau de son gameplay bien pensé, impossible d'en dire autant sur sa plastique. Si le PlayStation VR ne peut hélas pas faire des merveilles, les graphismes risquent bien d'extirper violemment plus d'un joueur de l'armure du fameux super-héros. Il faudra aussi patienter jusqu'au jeu final, prévu pour le 28 février 2020, pour juger de la redondance ou non des missions.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Derniers actualités

La date de sortie de Diablo IV a fuité (merci Microsoft)
Avec cette offre, l'iPhone 14 est moins cher que jamais !
L'après Black Friday : TOP 10 des idées cadeaux pour Noël
Nothing : pourquoi le Phone (2) n'arrivera pas de sitôt
Faites vos achats de Noël en toute confidentialité grâce au VPN Surfshark
Le clavier Logitech G915 TKL Lightspeed est à moitié prix, parfait pour Noël !
Starship et SuperHeavy poursuivent leurs essais, mais le vol orbital n'est toujours pas prévu
Ils sont jolis (ou pas, chacun ses goûts) : les avatars débarquent sur WhatsApp
Idée cadeau | LEGO : les meilleures briques de Noël !
Le navigateur Vivaldi adopte pleinement Mastodon et améliore encore ses onglets
Haut de page