Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong

16 octobre 2019 à 09h55
0
Blizzard Entertainment
© Blizzard x Clubic.com

Quelques jours après avoir annoncé la suspension d'un joueur professionnel de Hearthstone, et après la vague de contestations que cette décision a suscité, Blizzard fait machine arrière.

Le studio a allégé la sanction infligée à Chung « Blitzchung » Ng Wai.

Six mois de suspension pour Blitzchung

Le 8 octobre, Blizzard Entertainment, la filiale d'Activision Blizzard, a annoncé suspendre le joueur professionnel Blitzchung. Celui-ci avait tenu, deux jours plus tôt, des propos pro-démocratie au sujet des manifestations en cours à Hong Kong. Le compte du joueur avait alors été suspendu pour un an, et ses 10 000 dollars gagnés durant la saison lui avaient été retirés.

Durant les jours suivants, des protestations se sont élevées contre la décision, appelant au boycott des jeux vidéo du studio. Même l'un des créateurs du jeu World of Warcraft, Mark Kern, a adopté le hashtag #BoycottBlizzard. Sur son site, Blizzard fait désormais machine arrière, son P.-D.G., J. Allen Brack déclarant que la société avait « réagi trop rapidement ».

La sanction finalement retenue est donc de six mois de suspension de compte seulement, les 10 000 dollars de gains étant bien remis à Blitzchung.

Le communiqué du président insiste également : « Je veux être clair : nos relations avec la Chine n'ont eu aucune influence dans notre décision ». Il est malgré tout à noter que Blizzard est détenu à 5 % par le groupe chinois Tencent Holdings, et que 31 % des revenus du jeu mobile Hearthstone sont réalisés en Chine.

Source :
Modifié le 16/10/2019 à 09h55
30
18
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
Le navigateur Microsoft Edge s'enrichit de nouvelles fonctionnalités
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Clap de fin pour Hadopi ? Le Conseil constitutionnel déclare ses pouvoirs contraires à la Constitution
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Le responsable des vols habités à la NASA démissionne, une semaine avant le vol de Crew Dragon
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
scroll top