Blizzard suspend un joueur pro Hearthstone qui clame son soutien à Hong Kong

09 octobre 2019 à 09h08
7
hearthstone

Blizzard s'attire les critiques de la communauté suite à sa décision de sanctionner très sévèrement un joueur ayant tenu un discours politique engagé sur un stream officiel.

Blitzchung, un joueur professionnel de Hearthstone, a appelé à la « libération de Hong Kong » sur la chaîne Twitch officielle de Blizzard PlayHearthstone Taiwan. Masque à gaz sur la tête, il a apporté son soutien aux Hongkongais manifestant dans la rue depuis plusieurs semaines pour protester contre l'ingérence du gouvernement chinois sur leur territoire (rappelons qu'ancienne colonie britannique, Hong Kong a actuellement un statut de cité-état indépendante).

Banni des tournois officiels pendant un an

Des propos qui lui coûtent très cher. Blizzard a prononcé son exclusion des Grand Masters, le format de compétition censé regrouper la crème de la crème du jeu de cartes. Blitzchung faisait partie des 16 joueurs d'Asie-Pacifique à bénéficier de cette condition de Grand Master.

Et les sanctions ne s'arrêtent pas là : le jeune homme perd aussi tous ses gains obtenus lors de la saison 2, dont la phase régulière vient de s'achever. Pour rappel, il se trouvait dans une poule de huit joueurs et a rencontré chaque adversaire à deux reprises, soit 14 matchs. Pour chaque rencontre disputée, un joueur empoche 500 dollars, une somme qui passe à 1 000 dollars en cas de victoire. Avec 6 victoires pour 8 défaites (7ème place de son groupe), il aurait dû toucher 10 000 dollars.

On ne sait pas en revanche si sa disqualification va sauver Pathra, qui devait être reléguée, ou si un autre joueur va prendre sa place.

Des dommages collatéraux

Blitzchung n'est pas le seul à subir les conséquences du courroux de Blizzard. Les deux casteurs, qui commentaient son match et l'ont interviewé, ont également été licenciés. Le groupe américain estime qu'ils n'ont pas su tenir l'antenne, bien qu'ils savent que de tels propos à visée politique ne peuvent être dispensé en direct sur une chaîne officielle de l'éditeur / diffuseur.

Cinéma, jeux-vidéo, télévision... Une censure se met en place depuis plusieurs années autour de la Chine, même à l'étranger. Dernier exemple en date : le basketteur James Harden a dû s'excuser publiquement des propos de son manager concernant la situation à Hong Kong, afin d'empêcher que la NBA ne soit suspendue de toute diffusion dans l'Empire du Milieu.

Avec son marché de plus d'1,5 milliard de consommateurs, la Chine est devenue un indispensable de tous les grands groupes de bon nombre de secteurs : culture, sport, technologie... Tout est alors fait pour ne pas froisser les autorités chinoises, qui ont le pouvoir de faire perdre énormément d'argent à ces entreprises. Désormais, Blizzard interdit d'afficher le drapeau taïwanais sur ses streams officiels par exemple.

En tout cas, cette décision dérange. Nombre d'observateurs et de joueurs ont fait part de leur mécontentement sur Reddit et Twitter. Certains assurent même qu'ils vont boycotter Hearthstone et Blizzard à l'avenir.

Source : TechRaptor
Modifié le 09/10/2019 à 09h08
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
7
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Soldes : les meilleures promotions high-tech à saisir ce jeudi
Malwarebytes annonce avoir aussi été touchée par les même pirates de l'affaire SolarWinds
Soldes Cdiscount : 7 promotions sur le high-tech à saisir avant minuit
Trump gracie A.Levandowski, inculpé pour vol de documents secrets portant sur la voiture autonome Google
Test Sony KD-48A9 : un petit téléviseur OLED qui en fait trop … ou pas assez ?
Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans high-tech à saisir ce soir
Soldes Cdiscount : un PC portable Asus Vivobook vraiment moins cher !
L’activité criminelle liée aux crypto-monnaies a diminué en 2020, selon un récente étude
L'image du fan de séries amorphe et accro en partie démontée par le CNRS
Soldes Amazon : 3 accessoires pour smartphones en promotion
Haut de page