Le studio Paradox Interactive s'insurge contre les 30% prélevés par Steam

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
03 juillet 2019 à 10h22
0
Steam
© Casimiro PT / Shutterstock.com

La guerre entre Steam et l'Epic Game Store est loin d'être terminée. Alors que les joueurs pestent sur les exclusivités obtenues par la boutique en ligne du créateur de Fortnite, les studios ont décidé de prendre la parole à leur tour.

Ainsi, le patron de Paradox Interactive n'a pas mâché ses mots au sujet du service de Valve.

Steam vs Epic Game Store : le match continue !

Il faut bien le reconnaître, l'Epic Game Store offre plusieurs avantages pour les studios de développement. Le principal vient du fait que la boutique ne prélève que 12% des revenus générés par un jeu, contre 30% du côté de Steam. Ce net avantage a poussé des jeux d'envergure à s'exiler (Borderlands 3, Shenmue III, Metro Exodus...) et les joueurs n'ont pas dissimulé leur mécontentement par rapport à cette tendance qui n'est pas prête de s'inverser.

En effet, lors d'un entretien retranscrit par GamesIndustry.biz, le PDG de Paradox Interactive (Surviving Mars, Cities Skyline, Pillars of Eternity...), Frederik Wester, s'est lâché à l'encontre de Steam. Wester juge que la plateforme de Valve prend beaucoup trop d'argent aux développeurs en qualifiant cela de « scandaleux ».

Epic en véritable sauveur ?

Voici une partie de sa déclaration : « Je pense que les propriétaires de ces plateformes prennent trop d'argent ». Pour lui, cette politique initiée par Warner Bros dans les années 1970 avec les VHS, n'a plus lieu d'être : « C'était sur un support physique. Cela coûtait beaucoup d'argent à produire. Maintenant, cela ne coûte plus rien (de faire du dématérialisé). Donc Epic a fait du très bon travail pour toute l'industrie, parce que vous touchez 88% avec eux. C'est un superbe geste. Merci beaucoup »

Bien entendu, Frederik Wester exagère un peu. En effet, Steam propose un service bien plus complet qu'une bonne partie de la concurrence avec une bande passante qui doit supporter le passage de millions de joueurs ainsi que des éléments pour le multijoueurs, les succès ou encore des systèmes anti-triche. Mais cela ne veut pas dire pour autant que prélever 30% des recettes n'est pas excessif...

La semaine dernière via Twitter, le PDG et cofondateur d'Epic Games, Tim Sweeney, a précisé que l'achat d'exclusivités pour l'Epic Game Store était essentiel pour faire bouger le marché. La firme espère que les recettes supplémentaires versées aux développeurs pousseront ces derniers à réinvestir et à entraîner des baisses de prix qui seront bénéfiques pour tout le marché. Pour le moment, Steam ne semble pas décidé à s'aligner sur cette stratégie.

Source : GamesIndustry.biz
13
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Windows 10 : pour certains utilisateurs, même avec l'outil de création de média, la MàJ est impossible
Apple recommande de ne pas fermer votre MacBook si vous en cachez la webcam… voilà pourquoi
scroll top