La Nintendo Switch déjà hackée quelques heures après la mise à jour 7.0.0

le 01 février 2019 à 14h40
0
Switch Tabletop

Disponible depuis quelques jours, la mise à jour 7.0.0 de la Nintendo Switch, censée notamment protéger la console contre le piratage, a déjà été hackée...

Coup dur pour Nintendo, puisque la toute récente update du firmware de sa Switch a été piratée seulement 4 heures après son déploiement.

La Nintendo Switch toujours pas à l'abri


Il y a quelques jours, on évoquait dans les pages de Clubic la nouvelle mise à jour 7.0.0 de la Nintendo Switch. Une mise à jour "majeure" pour le système de Nintendo, mais qui n'apportait rien de bien concret pour le joueur, hormis quelques icônes de profil supplémentaires... Bien sûr, cette dernière intègre également quelques nouveautés améliorant la stabilité du système, mais aussi sa sécurité.

Switch

Toutefois, malgré les efforts de Nintendo, il n'a fallu que 4 heures au hacker "elmirorac" pour pirater ce nouveau firmware. Cela ne veut pas dire que vous pouvez dès à présent transférer n'importe quel jeu dans votre Switch, mais ce hack ouvre néanmoins la porte à d'éventuels firmwares "custom", à des émulateurs, à des jeux piratés... ce qui n'est pas forcément du goût de Nintendo (ni des éditeurs tiers).

Rappelons en effet que des millions de Nintendo Switch sont vulnérables à une faille présente directement au sein de la puce Nvidia Tegra X1 qui anime la console. En juillet dernier, on apprenait que Nintendo avait corrigé le souci en interne, et que les machines distribuées alors étaient alors légèrement différentes de la première salve de consoles.

Reste à savoir maintenant sur quoi aboutiront les efforts des hackers au sujet de la Nintendo Switch...
Modifié le 14/02/2019 à 10h08
Mots-clés : Jeux vidéo
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
scroll top