Le jeu vidéo aurait un bénéfice non négligeable sur l'état des enfants combattant le cancer

21 janvier 2021 à 14h30
6
Documentaire chimio et jeux vidéo
Affiche du documentaire La quimio jugando se pasa volando

Une étude réalisée à l’hôpital La Paz de Madrid et publiée dans la revue Journal of Medicine Internet Research a démontré que les jeux vidéo permettaient d'agir sur la douleur ressentie par les enfants atteints d’un cancer. 

L’étude a été menée suite à l’initiative de l’association espagnole Juegaterapia Foundation . Depuis 10 ans, elle œuvre pour soulager les enfants hospitalisés par le biais des jeux vidéo. 

Des bienfaits conséquents sur le système parasympathique, essentiel à la guérison

20 enfants - 11 filles et 9 garçons - avec une moyenne d’âge de 11,5 ans ont participé à l’étude. Lorsqu’ils jouaient à des jeux vidéo, les chercheurs ont mesuré la douleur liée à un effet secondaire de la chimiothérapie. Nommé « mucite », celui-ci se traduit par des ulcérations dans la bouche et nécessite parfois l’administration de morphine pour soulager le patient. 

Lors de l'étude, les scientifiques ont d'abord noté que le taux de morphine administré aux enfants qui jouaient avait baissé de 20 % quotidiennement. Plus spécifiquement, ils ont mesuré une hausse de 14 % du tonus parasympathique. Ce dernier est rattaché au système nerveux autonome, avec le système sympathique : ils doivent toujours se réguler entre eux.

Lorsque les enfants subissent des traitements lourds comme la chimiothérapie, la régulation ne se fait plus, l'équilibre entre les systèmes étant déstabilisé ; pourtant, le rôle de ces deux systèmes est essentiel à la guérison. Le docteur Mario Alonso Puig explique les implications de cette hausse du tonus parasympathique : 

« Une situation aussi difficile qu'une hospitalisation active le système nerveux sympathique des enfants atteints de cancer. Il mobilise l'organisme pour fuir face à une menace, un danger. Mais ces enfants ne peuvent pas fuir, ils sont en quelque sorte "liés" à leur chimiothérapie. Lorsque ce système est actif pendant une longue période, il peut avoir des effets très négatifs sur votre organisme. La même partie de notre système nerveux qui nous protège contre certains types de menaces agit contre nous, elle surcharge le cœur, augmente la tension artérielle et rend plus difficile le travail du système immunitaire, qui est tout simplement vital pour affronter la maladie. Lorsqu'un enfant est absorbé par un jeu qu'il aime, tout ce processus de génération de pensées perturbatrices, de douleur et d'anxiété s'arrête. En étant totalement absorbé par le jeu, l'enfant active son système parasympathique. Cette deuxième zone du système nerveux végétatif a deux fonctions : d'une part, elle favorise l'interaction sociale ; d'autre part, elle contribue à maintenir l'équilibre interne de l'organisme, l'homéostasie, qui à son tour réduit l'usure des autres organes du corps ». 

Enfin, les chercheurs ont analysé la douleur des enfants pendant une partie en surveillant leur rythme cardiaque mais aussi leurs pupilles grâce à un pupillomètre, un instrument capable de mesurer le niveau d’analgésie des patients selon la dilatation de leur pupille.

Ils ont ainsi constaté que leur taille ne changeait pas malgré un dosage de morphine moins élevé, se traduisant par une baisse de 14 % de la douleur. 

Un futur traitement non pharmacologique ? 

Si les bienfaits psychologiques des jeux vidéo avaient déjà été prouvés, c’est la première fois que leurs bénéfices sur la douleur physique sont démontrés. Bien que la fourchette de participants à l’étude soit assez restreinte, les résultats offrent un bon aperçu des bienfaits des jeux vidéo dans ce contexte : « Les implications médicales de ces découvertes sont importantes, car les jeux vidéo pourraient faire partie du plan thérapeutique non pharmacologique contre la mucite des cancers pédiatriques », déclare Francisco Reinoso-Barbero, co-auteur de l’étude. 

La recherche a fait l’objet d’un documentaire nommé La quimio jugando se pasa volando disponible sur les plateformes Prime Video et Filmin. La Juegaterapia Foundation espère notamment sensibiliser les gamers à faire don de leurs vieilles consoles, notamment en cette période d’après Noël, alors que nombre d’entre eux ont obtenu une nouvelle machine sous le sapin. 

Modifié le 21/01/2021 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
elminster44
Attention au nouveau # : les jeux vidéo guérisse le cancer…
cirdan
On peut penser que toute activité ludique, pas seulement à travers un écran, peut avoir un effet bénéfique sur des enfants malades voire même sur des adultes.
Pronimo
Par contre twitter c’est le cancer du web ^^
elminster44
Pas faut et le pire c’est que même sans avoir de compte Twitter ou Facebook tu te retrouve « pollué » par tout et n’importe quoi venant de ces réseaux sociaux dès que tu vas sur un media d’information…
ddrmysti
Pareil, j’aurais tendance à penser que tout ce qui secrète de l’endorphine et qui détourne l’attention de la personne de la douleur risquerait d’avoir ce genre d’effet. Après les jeux vidéos ont l’avantage de ne pas prendre beaucoup de place et d’être facilement utilisable dans un lit ou un fauteuil durant le traitement.
MisterG55
c’est vrai qu’on trouve pas mal de paras sympathiques dans les jeux.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

ADP teste les transporteurs de bagages électriques et autonomes à Paris-Charles-de-Gaulle
Quand HTC présente son nouveau casque, le VIVE FLOW... en l'intégrant sur des photos iStock
Ça y est, le robot-chien est armé... et vous n'avez pas envie de croiser son chemin
Ford étudie votre activité cérébrale pour éviter les accidents
Microsoft Translator peut désormais traduire plus de 100 langues
Bipède, capable de voler et de faire du skateboard, ce robot fait rêver... Ou flipper... Ou rêver... Ou...
Les eurodéputés ont voté une résolution contre la surveillance de masse à l’aide de l’IA
Un groupement de médecins et d'experts en biotech cherche à augmenter la durée de vie humaine jusqu'à 120 ans
Metaverse : Facebook engage 50 millions de dollars pour rendre le monde virtuel
Ce robot caméléon est capable de changer de couleur en fonction de la température
Haut de page