Foldit, un jeu vidéo qui peut vraiment aider la recherche ?

11 mars 2020 à 11h54
0
Photo fournie par l'Agence britannique de protection de la santé montrant le coronavirus à travers un microscope_cropped_0x0_cropped_0x0
© Agence britannique de protection de la santé

Des chercheurs ont récemment déterminé la structure de la protéine du Covid-19 et la façon dont elle se lie aux récepteurs humains. Aussi, les 200 000 joueurs du jeu vidéo expérimental Foldit ont reçu pour mission de concevoir une protéine antivirale pour mettre fin à l'épidémie de coronavirus.

Apparu fin 2019 à Wuhan, en Chine, le Covid-19 est un virus hautement infectieux qui sévit désormais un peu partout dans le monde. Pour limiter sa propagation, de nombreuses entreprises veillent à limiter les déplacements de leurs employés. Ainsi, même la NASA s'est mise au télétravail !

Foldit pour mettre fin à l'épidémie du coronavirus

Restreindre ses déplacements, se protéger (et protéger les autres), se laver les mains... toutes ces précautions permettent de limiter la propagation du virus Covid-19. Toutefois, trouver un remède serait la solution pour bloquer cette épidémie qui sévit à l'échelle mondiale. Déjà, les chercheurs ont découvert que la protéine du Covid-19 présente une forme de pique, pour se lier étroitement à une protéine réceptrice présente à la surface des cellules humaines.


Grâce à cette information précieuse, Foldit a lancé le défi à ses 200 000 joueurs de concevoir une protéine antivirale. En effet, le but de ce jeu vidéo multijoueurs, développé par les départements d'informatique et de biochimie de l'université de Washington, est de résoudre le casse-tête des protéines en les pliant. Il est sorti en 2008 pour permettre aux personnes extérieures aux sciences d'apporter leur aide à la recherche. Et cela a déjà fonctionné.

Une méthode qui a fait ses preuves

En effet, en 2011, les joueurs de Foldit sont parvenus, en quelques jours, à résoudre la structure d'une enzyme clé du virus causant le sida chez les singes (Mason-Pfizer), alors que les scientifiques travaillaient dessus depuis des dizaines d'années. Désormais, ils souhaitent concevoir une protéine antivirale qui bloquerait l'interaction entre celle du Covid-19 et les récepteurs humains. De son côté, l'université de Washington étudiera et testera les idées les plus prometteuses des joueurs.

Source : Foldit
Modifié le 11/03/2020 à 13h06
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
scroll top