Google, Facebook et Microsoft ont parrainé un événement niant le dérèglement climatique

24 janvier 2019 à 07h30
0
climate-change-2254711_1280.jpg

Les trois géants Google, Facebook et Microsoft ont contribué au financement de la conférence internationale LibertyCon. Parmi les sponsors et intervenants, plusieurs encourageaient au déni du réchauffement climatique.

La conférence annuelle LibertyCon s'est tenue à Washington du 17 au 20 janvier 2019. Au sein des sponsors de l'événement, on comptait quelques grands noms, comme Google (à hauteur de 25 000 dollars), Facebook ou Microsoft (10 000 dollars chacun). Mais aussi d'autres acteurs, plus controversés, tels que la CO2 Coalition.

Les bienfaits du CO2 pour l'environnement


Fondé en 2015, ce groupe a pour objectif de défendre les émissions de dioxyde de carbone. Si ce gaz à effet de serre est souvent considéré comme jouant un rôle dans le dérèglement climatique, la CO2 Coalition affirme au contraire qu'il est bénéfique pour la planète. À l'entrée de l'événement, elle a ainsi distribué des brochures expliquant que le dioxyde de carbone avait un effet positif sur la vie des plantes et celle des êtres humains. Et s'il est vrai que la matière carbonée est nécessaire à la vie sur Terre, le groupe semble aller jusqu'à encourager des émissions en grandes quantités.

De même, durant la LibertyCon, un des membres de la coalition, Caleb Rossiter, a présenté un exposé où il affirmait que l'impact du changement climatique avait été surévalué. Selon lui, aucune statistique sur les conditions météorologiques ne donne matière à s'inquiéter. Il a, de plus, loué les vertus du dioxyde de carbone, qui permettrait de rendre les sols plus fertiles, de diminuer la pauvreté, ou encore d'augmenter l'espérance de vie humaine.

En contradiction avec l'engagement écologique de Google, Facebook et Microsoft


Cette prise de position de la CO2 Coalition, comme celle d'autres sponsors de la LibertyCon, va sans aucun doute à l'encontre des valeurs prônées par les géants de la tech. En effet, ces derniers se sont engagés à réduire leur empreinte carbone, Microsoft visant une baisse de ses émissions de 75 % d'ici 2030, et Google affichant un objectif « zéro carbone ». Quant à Facebook, son PDG, Mark Zuckerberg, s'est élevé contre la politique de Donald Trump au sujet du réchauffement climatique.

Du côté de ces grands groupes, on a refusé ce raccourci, en indiquant que parrainer un événement ne signifiait pas qu'ils cautionnaient toutes les opinions émises dans son cadre. Néanmoins, il paraît difficile de nier totalement l'impact d'un tel sponsoring sur leur image de marque.

Source : Mother Jones
Modifié le 24/01/2019 à 15h07
38 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top