Quand les LOLCats envahissent Twitter en soutien à Bruxelles

Par
Le 23 novembre 2015
 0
Des lolcats pour lutter contre le terrorisme, ou plutôt contre la diffusion d'informations délicates sur les réseaux sociaux : à l'heure de l'état d'urgence, Bruxelles inonde Twitter de chats rigolos.

Alors que les opérations antiterroristes battent leur plein dans une ville de Bruxelles désertée, les autorités du pays ont demandé aux médias et autres utilisateurs des réseaux sociaux de ne pas diffuser d'informations qui pourraient aider les terroristes dans leur cavale. Pour autant, les internautes de Belgique tente de ne pas céder à la peur et à la morosité ambiantes : ils tweetent des photos de lolcat.

#BrusselsLockdown


C'est durant la journée de dimanche que le hashtag #BrusselsLockdown s'est transformé en rendez-vous des amoureux des félins. A en croire l'AFP, c'est le photographe néerlandais Hugo Janssen qui aurait commencé le premier, en déclarant que comme il n'était pas autorisé de tweeter des commentaires sur la situation bruxelloise, il préférait poster une photo de son chat Mozart. Le phénomène n'aura pas mis longtemps à s'étendre, entrainant la publication de centaines de messages du même type.














Les autorités saluent l'initiative


Outre la participation des internautes, les autorités belges ont également salué la discipline des médias et internautes, qui ont joué le jeu du silence informatif. La police fédérale est même allée plus loin en remerciant les chats avec une gamelle de croquettes virtuelles.





Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Pop culture

scroll top