Web Summit - Mary Aiken, cyber-psychologue pour la série Les Experts : Cyber

04 novembre 2015 à 14h15
0
Si le métier de profileur est relativement répandu pour dresser le portrait psychologique d'un individu, Mary Aiken se spécialise pour sa part dans le cyber-profilage de ceux qui agissent sur Internet.

Plusieurs unités sont aujourd'hui chargées de lutter contre les crimes commis sur Internet. C'est le travail d'Europol ou d'Interpol, mais également de diverses polices en Angleterre, en Australie ou aux Etats-Unis. Pour mieux appréhender un individu, les enquêteurs font appel à un cyber-psychologue. Dans ce domaine, Mary Aiken, ex-employée chez IBM et directrice du RCSI CyberPsychology Research Centre fait figure de modèle. Elle a même inspiré la série télévisée CSI:Cyber («i>Les Experts), diffusée sur la chaîne CBS, et collaboré avec les producteurs. A l'occasion du Web Summit, elle présente son travail.

« La cyber-psychologie est l'étude de l'impact des nouvelles technologies sur les comportements humains », explique Mary Aiken. Elle ajoute que si le monde réel influence ce qu'il se passe dans le monde virtuel, « les gens font des choses sur Internet qu'ils ne feraient pas dans la vie réelle ».

Le cyber-psychologue tente alors de relier une tentative de hacking à une émotion humaine afin de déterminer le motif principal du crime. « Le hackeur peut par exemple avoir un sentiment de vengeance », affirme l'experte.

A l'instar des enquêtes classiques, le motif reste donc le point central pour expliquer une attaque organisée sur Internet. « Si vous prenez le hack de Sony Pictures, malgré les apparences, il ne s'agissait pas de stopper la diffusion du film L'interview qui tue puisque ce dernier s'est retrouvé en vente sur plusieurs plateformes ».

035C000008110132-photo-s-curit-security-banner-gb.jpg

Avec une équipe d'experts, Mary Aiken travaille sur un modèle d'enquête baptisé Cyber R.A.T ou Routine Activity Theory. Sur une carte géographique, pour mieux appréhender un suspect, le modèle R.A.T consiste à dresser un triangle délimité par l'endroit où la personne habite, travaille et sort se divertir. Il s'agit donc d'un profilage géographique. Les victimes potentielles de ce suspect se trouveront donc le plus souvent au sein de ce triangle.

Avec Cyber R.A.T Mme AIken tente alors de transposer ce procédé sur la Toile en délimitant de la même manière trois endroits caractérisant la vie d'un hackeur suspect et en passant en revue ses précédentes victimes pour mieux identifier les cibles potentielles.

« Si aujourd'hui on connaît les critères menant un adolescent à une délinquance juvénile, on ne connaît rien de la cyber-délinquance juvénile », précise Mary Aiken. Elle prend notamment comme exemple le hackeur de 15 ans ayant fait tomber l'infrastructure de l'opérateur téléphonique TalkTalk. « Faut-il criminaliser cet adolescent ou au contraire comprendre ses aptitudes et les utiliser à bon escient ? ».

Mais ce travail de profilage est titanesque. D'une part, la Toile est immense et englobe tous les recoins du Darknet. D'autres part, puisqu'il existe un décalage entre les actions d'un individu sur Internet et dans la vie réelle, il faudra donc savoir traduire chacune des émotions pour discerner le motif d'un cyber-crime.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top