🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Parallels Desktop vous permet désormais de faire tourner Windows 11 sur macOS Monterey

18 octobre 2021 à 16h43
11
Parallels Desktop Windows 11 © Parallels
© Microsoft

Parallels Desktop a mis à jour son logiciel permettant d’accéder à Windows 11 depuis un Mac M1 sous Monterey.

Parallels Desktop est une solution de virtualisation d’environnement disponible sous macOS X. Très plébiscité depuis la sortie des nouveaux Mac génération 2021 , le logiciel a récemment reçu une nouvelle mise à jour assurant sa compatibilité intégrale avec Windows 11 et macOS Monterey .

Parallels Desktop : utiliser Windows 11 sur un Mac M1

Le succès du logiciel Parallels Desktop trouve sa source dans la conception des nouveaux modèles d’ordinateurs de la firme de Cupertino. En effet, à la suite du passage des processeurs Intel aux processeurs M1 conçus par Apple en personne, l’option bootcamp permettant d’installer nativement Windows en dual boot avec macOS a disparu. Les processeurs M1 reposant sur un système ARM 64 n’étaient tout simplement pas compatibles avec l’installation de Windows.

Parallels Desktop vient d’annoncer sa compatibilité avec les ordinateurs dotés de la dernière mise à jour macOS Monterey qui succède à Big Sur. En sa version la plus récente (17.1), le logiciel autorise l’installation du dernier OS de Microsoft, à savoir Windows 11, sur n’importe quel Mac M1 sous Monterey.

L’installation de Windows 11 exige normalement la présence d’un Trusted Platform Module (TPM) sur la machine. Cette puce permet de sécuriser par chiffrement l’accès au stockage interne d’un ordinateur. Autrement dit, aucune donnée ne serait exploitable sans le mot de passe de la session Windows 11, même en démontant l’ordinateur pour accéder au disque. Afin de permettre l’installation de Windows 11 sur une machine virtuelle, Parallels Desktop a ainsi ajouté un TPM virtuel (vTPM) dans ses fonctionnalités.

Améliorations et intégration de nouvelles fonctionnalités

Si la question de l’utilité d’installer une machine virtuelle pour utiliser Windows 11 sur un Mac peut se poser, il reste certain que cette nouvelle mise à jour de Parallels Desktop était très attendue par certains professionnels.

On note également l’apparition et l’amélioration de diverses fonctionnalités du logiciel dans l’optique d’optimiser son utilisation au quotidien. L’intégration du copier-coller par raccourci clavier entre la machine virtuelle Windows 11 et le système d’exploitation installé en natif fait partie des avancées majeures. Avec cette nouvelle mise à jour, Parallels aurait également amélioré la gestion des graphiques afin de pouvoir lancer certains jeux vidéo disponibles sur Windows : Age of Empires 2 ou World of Warcraft , par exemple.

Windows 11
  • Refonte graphique de l'interface réussie
  • Snap amélioré
  • Groupes d'ancrage efficaces

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
Proutie66
Super intéressant. Attention, Wow tourne déjà très bien sur M1. (nativement)
Nehi
« Parallels aurait également amélioré la gestion des graphiques afin de pouvoir lancer certains jeux vidéo disponibles sur Windows : Age of Empires 2 ou World of Warcraft , par exemple.»<br /> World of Warcraft tourne nativement sur les Mac M1.
norwy
Bientôt la réciprocité (MacOS sur Windows 11) ? Logique non ?
benben99
bof sur windows ca ne serait pas vraiment utile. Ce ne sont pas les logiciel qui manquent
Francis7
Avant de lire Windows 11 émulé sur M1, je lis d’abord «&nbsp;MacOS 12 Monterey&nbsp;».<br /> Ce serait pour les développeurs en version bêta ? Parce que je ne la trouve pas l’appstore.<br /> Il faut dire aussi que je suis nouveau sur Mac alors peut-être que je ne sais pas rechercher.
MattS32
C’est techniquement possible depuis des années avec VMWare et VirtualBox. Mais ce n’est pas officiellement supporté par les éditeurs des solutions de virtualisation (dans VMWare, c’est même bloqué, faut patcher pour l’autoriser), puisque la licence de macOS l’interdit.
sshenron
Il manque quand même XCode, sans quoi impossible de publier une app sur leur stores
coyote026
Bonjour,<br /> Du coup, si je comprends bien, avec cette mise à jour, sur mac avec une puce M1, on peut désormais installer un windows non arm ?
MattS32
Non, c’est que de la virtualisation, pas de l’émulation, donc il faut prendre la version ARM de Windows 11 (qui n’existe qu’en Insider Preview pour l’instant).
aazert
Oui et non. Vu cmt est optimisé aux petits oignons Mac os l’installer sur n’importe quel pc ne rendrait pas service à Apple et encore moins à l’utilisateur qui se verra avec une expérience de Mac Os au rabais.
Boboxxx
Il serait intéressant de préciser dans l’article si il s’agit d’émuler une version x86 de Windows ou ARM…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pour le Black Friday, ce PC portable ASUS 14
Avis aux gamers, le processeur AMD Ryzen 9 5900X est en chute libre pour le Black Friday
Le Slide, pour ajouter facilement deux écrans à votre ordinateur portable, revient (et la start-up s'explique)
Vers une hausse du prix des cartes graphiques Radeon RX 6000 ?
Excellent deal sur le portable gamer Lenovo Legion 5 avec RTX 3060
MediaTek s'attaque au haut de gamme avec son Dimensity 9000
Le marché du GPU progresse nettement sur un an : NVIDIA domine toujours AMD
AMD publie le plugin FidelityFX Super Resolution (FSR) pour l'Unreal Engine 4
AMD : les Radeon RX 6500 XT et RX 6400 sont pour bientôt
QNAP lance officiellement son logiciel QuTS hero 5.0 : ZFS et déduplication au menu
Haut de page