Virtualisation : Parallels Desktop est désormais compatible avec les Mac M1

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
16 avril 2021 à 10h13
6
Parallels Desktop M1 © © Parallels
© Parallels

Le logiciel de virtualisation Parallels Desktop arrive en version 16.5. Cette nouvelle itération, très attendue, permet de lancer facilement Windows 10 sur les Mac équipés des nouveaux processeurs Apple M1. Attention toutefois, une seule version de Windows 10 est éligible…

C'est le grand jour, Parallels 16.5 arrive avec son lot de nouveautés. Parmi les plus attendues, la compatibilité native avec les nouveaux Mac et MacBook équipés des puces Apple M1. La chose est intéressante puisqu'en l'absence de Boot Camp, il n'était pas possible de lancer Windows nativement sur les derniers Mac.

La virtualisation apporte donc une solution au problème, mais attention : Parallels Desktop 16.5 n'est compatible qu'avec une seule version de Windows 10.

Windows 10 ARM Insider et rien d'autre

Fort logiquement, la seule version éligible pour tourner virtuellement sur les nouveaux Mac M1 n'est autre que Windows 10 ARM, mais pas n'importe quelle version : l'Insider Preview. C'est la seule qui est accessible aux particuliers (de base, Windows 10 ARM est réservé uniquement aux OEM), mais elle peut être pénalisante pour certains utilisateurs. Cette Insider Preview implique en effet quelques limitations.

Pour mettre la main dessus, il faut déjà s'inscrire afin de devenir membre du programme Insider. Par ailleurs, Windows 10 ARM Insider Preview est avant tout une bêta : certaines fonctionnalités n'y sont pas prises en charge et les performances n'y sont pas optimales. Nos collègues de Frandroid en rajoutent une couche en rappelant que, bêta oblige, le suivi des données de Microsoft y est important.

Il faudra néanmoins se contenter de cette version Windows 10 ARM Insider Preview en attendant le lancement par Microsoft d'une version définitive et surtout accessible au public.

Windows toujours plus rapide sur le Mac

Cela dit, Parallels assure que les performances de Windows 10 ARM peuvent être jusqu'à 30 % supérieures sur les Mac M1 (en comparaison à un MacBook Pro équipé d'un Intel Core i9). Les performances DirectX devraient, elles, être 60 % plus importantes que sur un Mac doté d'un GPU Radeon Pro 555X, le tout en consommant 2,5 fois moins d'énergie qu'un MacBook Air 2020 sous puce Intel.

Côté tarifs, Parallels Desktop 16.5 pour Mac coûte 79,99 dollars pour un nouvel abonnement ou 99,99 dollars pour une nouvelle licence perpétuelle. Il est aussi possible de mettre à niveau Parallels Desktop 14 ou 15 vers une licence perpétuelle cette fois pour 49,99 dollars.

Si en apparence il ressemble à s'y méprendre à son prédécesseur, le nouveau MacBook Pro 13 apporte des changements plus profonds. En novembre dernier, Apple a passé un cap important en sortant son premier processeur PC maison, baptisé « M1 » pour ses MacBook Air et MacBook Pro 13 pouces. Une première pour la marque californienne qui équipe depuis 15 ans ses ordinateurs portables avec des processeurs Intel, et une petite révolution pour les Macs, qui pourrait également changer beaucoup de choses dans l'industrie du PC en général.
Lire la suite

Apple MacBook Pro 13 M1 (2020)
Apple MacBook Pro 13 M1 (2020)
PC portable
date de sortie : non disponible
Voir la fiche produit
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
fg03
Le problème c’est que Windows 10 ARM est une coque vide et qu’il y a rien qui tourne sur Windows ARM… c’est un OS qui n’a jamais attiré les développeurs. C’est dommage Microsoft avait le smartphone Windows Mobile avec des applis ARM, un OS pour notebook style Chromebook ou il pouvait y avoir des applis ARM… bref, tout pour réussir sur ce nouveau marché ou Apple s’est engoufré… ils ont loupé le coche !
jhe
Il me semble que Windows ARM dispose d’un émulateur x86 (Intel / AMD.)<br /> Il peut donc faire tourner la plupart des logiciels.
pecore
Cela pourrait grandement intéresser les personnes obligées d’utiliser un Mac dans leur travail mais allergiques au MacOS. Si si, ça existe.
Wen84
T’es mal renseigné <br /> On parle pas de Windows RT, mais de windows ARM. Il y a une surface ARM et tu peux faire tourner des apps X86
mathiauti
Pour ma part, je ne trouve pas que cela soit aussi simple que veut bien le dire l’article.<br /> Je trouve même que c’est de plus en plus complexe. J’ai choisi Mac pour ses performances parce que je n’en peux plus des lenteurs de windows, des plantâtes et des notifications à outrance, ce n’est plus un système de travail mais maintenant les PC ressemble à des grosses tablettes. Mais je commence à être un peu déçu de Mac, surtout étant donné le prix du matériel. Le problème c’est que certaines applis ne fonctionnent que sous windows, et j’en ai besoin. Je n’arrive pas à trouver une procédure simple pour installer une machine virtuelle sur mon MacBook Pro M1, avec windows. Cela m’agace !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Affaire San Bernardino : comment le FBI a déverrouillé l’iPhone du tueur
Automobile et émissions polluantes : la France veut négocier un assouplissement des normes Euro 7
La dernière version de Google Earth permet d'avoir une vision du monde de près de 40 ans !
Un PC Portable Gamer MSI GL65 Leopard avec une GeForce RTX 2070 à prix choc
It's Time : New Shepard est prête après son 15e vol réussi
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Tribes of Europa (S01)
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique For All Mankind (S02E01)
Mini critique Snowpiercer (S02E01)
Haut de page